Forum de RP sur l'univers de la série !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Christian Schenberg
Membre niveau 9
Membre niveau 9
avatar

Nombre de messages : 755
Age : 27

MessageSujet: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 13:05

Interrogatoire d'un chef rebelles
[PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]


Arrow Arrivée de Ikki.
Arrow Lieu précédent : Le parc

La camionnette de Requiem s'arrêta dans un centre un peu particulier. Ils déposèrent Ikki dans une salle fermer de l'extérieure et surveiller par deux gardes. Le chef rebelle était toujours sous calmant. Requiem prit soin d'attacher ses mains dans son dos avec des menottes ,et de profiter de son inconscience pour lui faire la prise de sang, puis, ils le laissèrent à son triste sort.

Enfermé et surveiller, il n'avait aucune chance de pouvoir fuir cet endroit.

___________________________

Christian Schenberg.
Prince de Requiem.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 13:51

La voiture qui emmenait Aria et Scirocco s'arrêta enfin face à un bâtiment assez impressionnant, où flottait la bannière de Requiem.

Les deux personnes descendirent et se dirigèrent vers l'entrée principale, où les attendait quelques sous-officiers. Après les avoir salués, ils se dirigèrent à travers les couloirs sombres et s'arrêtèrent face à une porte.

"Nous voici devant la salle des interrogatoires, si vous vous donnez la peine de nous suivre."

Le soldat ouvrit la porte, et Aria et Paptimus se retrouvèrent dans un immense bureau
, où toutes sortes d'objets étaient posés sur la table. Aria s'approcha de ceux-ci, les observant.

"Nous avons des fausses cartes de crédit, des monnaies provenant de différentes nations, quelques clés, un téléphone portable d'ancienne génération, dont nous étudions les fréquences pour tenter de débusquer ses contacts, une arme à feu et quelques munitions, un collier en or plaqué, des bons d'achats concernant des revues pour adultes..."

Tandis qu'Aria était occupée à écouter le soldat et à observer les objets en les prenant tour à tour, Scirocco regardait à travers la vitre à double fond... reconnaissant une des personnes qu'il haïssait le plus...

"Mon commandant, nous avons retrouvé ce qui semble être un engin explosif dans son bras bionique, mais nous ne savons pas comment le retirer sans le déclencher..."

"Ce n'est pas grave... il est trop lâche pour mourir..."

Il parla à voix basse au soldat, puis ce dernier sortit de la salle.
Il se dirigea ensuite près d'Aria et du soldat qui examinait un casse-tête chinois d'Ikki, un objet vraiment insolite...
Il prit Aria par l'épaule et la força à sortir de la salle.

"Que diriez-vous d'aller nous désaltérer avant de commencer l'interrogatoire ?"

Au moment où les deux personnes sortirent, deux soldats entrèrent et éteignirent la lumière.


[20 minutes plus tard - cafétéria]

Un soldat s'approcha de Scirocco et lui murmura quelque chose à l'oreille.

"Bien..." Il fit un signe au soldat puis sourit à Aria "Nous pouvons y aller !"

En chemin, ils croisèrent les deux soldats en train de rire, l'un des deux avait un bandage à la main. Puis ils arrivèrent devant la porte.

"Aria, pourriez-vous attendre quelqu'un avant de rentrer ?"

Puis Scirocco disparut dans les ténèbres de la pièce, pour passer dans celle d'à côté, plongée dans le noir.



L'air devint tout à coup pesante, étouffante...
Un flash et une lumière aveuglante apparurent subitement, aveuglants... Puis, la silhouette de Scirocco se dessina petit à petit, comme si on ajustait l'objectif d'un appareil photo...
On avait du mal à entendre sa voix, qui semblait surgir d'un épais brouillard...

" Alors, on commence tout doucement à retrouver ses esprits ?"

A présent, on voyait le sourire démoniaque de Scirocco, ses yeux étincelaient de haine, tandis qu'il observait le visage d'Ikki


[Attention, peut choquer les âmes sensibles !]
Spoiler:
 

"Comment trouves-tu l'hospitalité de Requiem, cher ..."

Il lit une des cartes d'identités qu'il avait trouvé...

"Kalim Kessler ?
Pedron Ramon Martinez Alvarez Da Costa ?
Peter Parker ?
Kenshiro Lhesurviven ?"

Il éclata d'un rire malsain.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki Akustu
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir :P

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 19:48

Une douleur lancinante flottait dans l'esprit du chef des Rebelles d’Hadès tandis qu'il reprenait difficilement connaissance en essayant de rouvrir les yeux tout en ayant l'impression qu'il ne portait rien sur le visage: étrange... Essaya de penser le vétéran en remarquant que son corps n'avait plus aucune douleur, plus aucune sensation même dans tous son être malgré la multitude de coup qu'il avait encaissé lors de sa capture: malgré "l'Eveil ainsi que la Rage" que lui donnait son SEED permanent, Ikki n'arrivait pas à se concentrer sur quoi ni même a faire le moindre mouvement jusqu’à qu'il réussisse à ouvrir les yeux pour découvrir à nouveau l'obscurité. Il était surement dans une salle d’interrogatoire...

Profitant de cet étrange état de calme l'ancien soldat de Zaft devina qu'on l'avait drogué ou quelque chose de ce genre afin de la garder le plus docile possible afin de l’interroger avec plus de facilité sinon ils l'aurait tué: a quoi bon garder un rebelle en vie si ce n'est pour lui voler ses secrets ? Seulement ils ont parié sur le mauvais cheval réussit à penser Ikki alors qu'il retrouva lentement des sensations dans le seul bras qu'il lui restait: assez pour sentir que quelque chose l'entraver et qu'il possédait toujours son bras bionique une fois qu'il réussit a différencier ses doigts d'acier des barreaux de la chaise qui le portait, preuve qu'il était bien dans la salle qu'il croyait...

Le chef des Rebelles ne su combien de temps il resta dans la salle à essayer de combattre la torpeur qui commençait doucement à perdre du terrain sous la volonté du Pilote: la preuve que le produit qu'on lui avait injecté perdait alors son effet fut quand un soldat essaya de réveiller le prisonnier d'une paire de giffle bien sentit en pensant qu'Ikki était trop amorphe pour riposter, la deuxieme gifle ne pu atteindre la joue de l'ancien soldat de Zaft qui traça la marque sanglante de ses dents dans la main du garde qui lui échappa afin de se faire un bandage. C'est à cet instant que son collègue partit à la recherche de celui qui allait l’interroger.

Celui-ci ne se fit pas attendre et se révéla au chef des Rebelles dés l'instant où sa main toucha la poignet de la porte: dés lors une aura emplis la salle d’interrogatoire d'un frisson haineux, réveillant alors la rage d'Akustu a la pensée qu'une seule personne pouvait déclencher un tel sentiment autour de lui. Un seul étre qui aurait pu faire brûler le SEED d'Ikki jusqu'a ce que sa rage n'éclipse totalement ses calmants par son simple rire. Le Chef des Rebelles se leva violemment face à son interlocuteur comme s'il voulait l'étriper: se retrouvant stoppé par une chaine servant a retenir la chaise qui elle était attaché à la taille d'Akustu qui ne pu déchirer Paptimus de ses dents mais plongea un regard rouge sang meurtrier dans les siens. Deux fauves étaient en train de se faire face dans cette salle pouvait-on dire...

" Essaye Ikki, Charogne ! Pour ce qui est de votre hospitalité je te laisse me libérer pour te dire ce que j'ai sur le coeur ce sujet !"

Deux gardes arrivèrent dans la salle et forcèrent le pilote du Siren a se rasseoir tout en essayant de l’immobiliser afin de lui injecter de nouveau des calmants.

"On a besoin de se sentir rassuré, Scirocco ? C'est pas aussi simple d’interroger un gars enchaîné et drogué que de faire face à quelqu'un qui a failli vous tuer ? Ramène plus de tes gorilles si tu l'oses ! Tu vas en avoir besoin !"

Rugissait Ikki visiblement ivre de haine à la vision de Paptimus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 20:02

Scirocco vit le regard haineux que lui lançait Ikki, ce qui le fit encore plus sourire...

"Très bien... Ik-ki !"

Il fit signe aux deux hommes rentrés de déguerpir sur le champ...

"Malheureusement pour toi, c'est la procédure habituelle...
Si ça ne tenait qu'à moi, tu serais déjà en train de dire bonjour aux poissons dans le lac qui se trouve devant ce bâtiment..."


Il prit une chaise et s'assit devant lui, à l'autre bout de la table.

"Je suis étonné, un être normal se serait déjà évanoui en ressentant cette pression...

Bon, par où commencer... ?

Tu as quelque chose à dire, Pedro ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki Akustu
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir :P

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 20:16

L'ancien pilote de Zaft grognait de rage contre les Soldats qui, en sentant l'atroce pression régnant entre les deux hommes face à face mêlé avec l’atmosphère haineuse de la pièce: décidèrent de décamper de cette endroit une fois les instructions de Paptimus donné, laissait alors les deux ennemies mortel dans un tête à tête qui promettait d'être saignant.

" Il y'aurait quelqu'un qui a réussis à passé un collier au coup du chien que tu es ? Ou est ce que tout simplement tu n'as pas le cran d'aller jusqu'au bout par souvenir de ta propre chute sur Heaven ? "

Répliqua le pilote au SEED éternel en transformant son expression haineuse par un visage amusé de l'expression de Scirocco: transformant sa rage en un sentiment bien plus fort et bien plus terrible. Les deux hommes se ressemblaient atrocement dans cette salle.

Ikki essaya de retenir son amusement à la derniere phrase du Newtype et lui répondit d'un ton empoisonné:

" Je te tuerais, Paptimus Scirocco... Soit en certain.''





Dernière édition par Ikki Akustu le Mar 21 Aoû - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 20:25

Scirocco se contenta de l'écouter, arborant un large sourire, tout en l'observant de ses yeux de rapace.
Mais les menaces d'Ikki étaient vaines :

"Me faire tuer par un inconscient comme toi ?

Il te faudrait combien de vies pour y parvenir ?"

Sa voix était calme, contrastant avec la fougue d'Ikki.

"Bon, nous allons tenter une première fois...
Peux-tu me donner les noms de tes compagnons ainsi que l'emplacement du vaisseau de classe Aiolos que vous avez dérobé sur Artémis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 20:38

La jeune fille avait suivi son supérieur comme un chien qui accompagnait son maître. Elle demeurait silencieuse, impatiente de voir le déroulement d'un interrogatoire. Quand elle atteignit le bâtiment principale, elle s'aperçut de l’immensité du pouvoir de Requiem. Dans le passé un Roi se servait de ses édifices afin de montrer l'étendue de son pouvoir. On pouvait bien comprendre le rôle de cet immeuble qui détenait une taille extraordinaire. Sur celui-ci se trouvait le drapeau des Requiem. Aria avait le sourire. Pour une fois elle visitait un lieu très impressionnant. Cette joie s'estompa lorsque les deux partenaire entrèrent à l'intérieur. L’atmosphère changeait progressivement, au fur et à mesure qu'il pénétraient au fond d'un couloir. Puis après avoir marcher, ils se retrouvèrent devant une porte. Ils étaient désormais dedans. Tandis que des tas de questions s’entassaient dans son esprit, Aria semblait fixer des objets disposé sur une table. Ils devaient appartenir au prisonnier. Apparemment il détenait un ensemble de fausses identités. Un signe qui démontrait l’efficacité des rebelles. Ils ne jouaient donc pas. Ces hommes usaient d'ingéniosités. Leur talent continuait de grandir. Les membres de Requiem remarquaient leur intelligence. Paptimus Scirocco, écoutait attentivement les explications du soldat. Ils étaient tous occupé. Décidément la présence de la jeune fille ne servait strictement à rien. Uniquement d'assistante. Ce qui lui rappelait étrangement son ancienne profession quand elle était encore une fille de treize ans. Aria avait été contraint de rester à distance de la salle d'interrogatoire. Scirocco, son supérieur l'avait interpellait subitement. Elle avait été chargé d'aller chercher des boissons avant de commencer à interroger le rebelle.


Quelques minutes s'étaient écoulé. La jeune fille fut déboussolé. Elle qui voulait assister à l'interrogatoire fut déçu. Le commandant lui avait suggéré d'attendre un autre soldat. Qui était-il ? Elle se posait beaucoup trop de question.

« Pourquoi Moi ? » se peigna -t-elle.

Des pas résonnait dans le couloir. Il s'agissait sûrement de celui qu'elle devait recevoir. Elle l’accueillit de manière très surprenante. Cette dernière s'était incliné. Pourquoi avait-elle faite une chose pareille. Tout simplement pour exprimer un marque de respect vers cette individu qu'elle ne connaissait pas encore. Ou peut-être bien avait-elle déjà vu ce visage ?

« Bonjour, je suppose que vous êtes la personne que je devais attendre. Je suis ravie de vous rencontrez. Bon, maintenant il faudrait rejoindre les autres. Après vous, je vous suit. »

Par la suite, elle le suivit tout en restant calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki Akustu
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir :P

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 20:55

Les railleries de Paptimus n'atteignait pas le moins du monde le coordinateur aux yeux pourpres: faisant luire l'intensité de son SEED dans son regard alors qu'il enchaîna à la suite de la moquerie de Scirocco.

"J'y ai laissé un bras rien que pour t'envoyer aux portes de la mort la première fois, j'aurais le compte avec le second seulement s'il se retrouve en travers de ta gorge."


Termina Ikki en s'adossant sur sa chaise avec le sourire comme pour essayer de s'étendre malgré sa position peu confortable, observant Scirocco lui poser des questions auquel il savait qu'il n'aurait pas de réponse avec toujours cet amusement masquant sa haine.

" Le Tartaros ? Ce vaisseau est des plus confortables, vos gars ont fait un boulot super sur cette machine: dommage que mes gars ont décidé de le modifier un chouïa et de retaper la peinture."

Fit Ikki avec le sourire pour finir sur cette note:

"En ce qui concerne mes hommes: ... Rien a dire si ce n'est que compte sur moi pour venger ceux que tu as tué en détruisant notre ancien vaisseau... Je prendrais mon temps avec toi alors profite bien que pour l'instant je ne puisse pas serrer mes doigts autour de ton cou."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 21:06

Scirocco continuait de l'observer calmement, écoutant toutes les idioties que le coordinateurs déblatérait à une vitesse plutôt étonnante...

"Alors comme ça tu l'appelles le Tartaros...
Il vous fallait un nom et vous étiez en plein dans un buffet ?

Votre pitoyable groupe de rebelles s'appelle comment, la Team Crockette ?"

Il marqua une pause, puis reprit...

"Pourquoi avoir atterrit sur Terre ? La propulsion de ce vaisseau ne lui permet pas de décoller, sans avoir recourt aux Mass Drivers qui ont été détruits... Quelle perte pour vous...

Vous voilà fait comme des rats,- ce que vous êtes, au passage.

Bon...
Autre question : vous avez produit de nouvelles unités plutôt impressionnantes. Comment vous-êtes vous procurés ces armes ? Quelle société vous a fourni ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 21:06

Isuke voyageait à toute vitesse avec son Shurouga vers la zone où l'interrogatoire allait se passer. Arriver dans l'espace aérien de la zone il ralentit subitement. On entra en contact avec lui pour qu'il relève son identité et c'est ce qu'il fit. Il atterrit ensuite doucement au sol faisant attention de ne rien casser sur son passage. Il sortit de son unité et des soldats l'attendaient. Ils vérifièrent le portable et de diverses précaution pour confirmé de son identité.

"Bien vous êtes attendu près de la salle d'interrogatoire, veuillez suivre ce couloir vous ne risquez pas de vous perdre"

Isuke fit un signe de la tête en signe de confirmation et pénétra dans le couloir. Requiem était bien prudent mais il fallait dire qu'ils n'avaient pas capturé n'importe qui. Un sourire s'afficha sur le visage d'Isuke, il se demandait bien à quoi pouvait ressembler ce rebelle.

Après avoir traverser plusieurs couloir il arriva finalement dans une petite salle. Là une jeune fille l'attendait. Il n'était pas au courant que quelqu'un devait l’accueillir, soit. Celle-ci l’accueillit des plus poliment, cela étonna d’ailleurs Isuke.


"Je suppose que oui, je suis aussi enchanté de faire votre connaissance. Et bien allons-y"

Une fois de plus, Aria laissa place à Isuke pour qu'il s'avance en premier. Isuke sourit et s'avança alors dans le nouveau couloir suivit de Aria. Ils arrivèrent finalement dans une petite pièce avec une vitre teinté. A travers celle-ci, on pouvait y apercevoir Paptimus Scirocco entrain d'interroger le fameux rebelle. Isuke fut un peu surpris de retrouver Scirocco ici mais il sourit.

*Pauvre rebelle... avoir à faire à lui...*

Il regarda alors le rebelle le scrutant à travers la vite. Celui-ci avait le visage bien amoché et on voyait sa rage éclaté clairement. Ces deux là semblait se connaître, Scirocco avait du surement l'affronter par le passé. Mais Isuke se demandait tout même pourquoi l'avoir invité lui ici, serais-ce un coup de Scirocco? Il le serait surement lorsqu'il sortirait de la salle d'interrogation.

Il se retourna alors vers Aria, les présentations n'avaient même pas été faite.

"J'ai oublié les bonnes manières, je m'appelle Asakim Tanaka ravi de faire votre connaissance."

"Vous sauriez par hasard pourquoi j'ai été appelé ici exactement?"


Isuke se disait qu'elle ne le saurait probablement pas mais on ne savait jamais, la question valait la peine d'être posé.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki Akustu
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir :P

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 21:24

" La team Crockette ? Ça me fait penser que j'ai un petit creux... Y'a autre chose a avaler ici que tes couleuvres ? Elles sont périmé depuis le temps."

S'amusa Akutsu avant de regarder la vitre prés de lui, s'il y'avait des gens qui pouvaient lire le langage du corps ils verraient trés facilement qu'ikki ne dirait rien et se contenter de sortir des bêtises tout en observant son adversaire du jour.

'' Pourquoi retourner dans l'espace alors que la concentration de parasite sur Terre n'a jamais était aussi élevé ? On vient directement vous chasser de vos trous à cafard putride. Les rats mangent les cafards, blatte de Requiem."

Fit le chef des Rebelles en étendant son bras restant jusqu'a faire craquer ses articulations tandis que Scirocco essayait d'en savoir plus.

"Alors ça: on a eu tous ce matériel dans une pochette surprise... Tu crois vraiment que tu auras des réponses de ma part, Scirocco ?"


Terminât Ikki dans un sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 21:34

Scirocco continuait à l'écouter, sans manifester aucune réaction...

"Vous vous êtes vous-mêmes jetés dans la gueule du loup...
Vous êtes encore plus pathétiques que je ne le pensais..."

Un soldat entra dans la salle, et murmura quelque chose à l'oreille de Scirocco. Il l'écouta attentivement, sans prêter attention à Ikki, puis congédia la personne qui retourna rejoindre Aria et Isuke dans la pièce d'à côté...


"Bon... C'est à peu prêt ce qu'on m'a demandé de te dire..."

Il se leva, mais ne quitta pas des yeux Ikki. Puis, il s'arrêta...

"Au fait...
Si je te parlais de Lockon Stratos, qu'as-tu à me dire... ?"

Il marqua une pause, puis continua, le fixant droit dans les yeux :

"Peux-tu avoir une confiance totale envers tes propres alliés ?"

Il eut un rictus désagréable, que les personnes derrière la vitre à double teint ne purent voir, étant donné que Paptimus leur était de dos...

*Stark m'est d'une grande utilité finalement...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 21:54

. Cette inconnue qui l'accompagnait l'intriguait. Il portait une tenue étrange. Ces vêtements étaient sombres. Peut-être que cette ensemble aux couleurs obscure symbolisait une part de sa personnalité.
Ils continuèrent à marche à la recherche du lieu ou se trouvait le commandant et le rebelle. Un silence inquiétant s'était installé parmi les deux membres de Requiem. Ils ne se parlaient pas du tout. Enfin il touchèrent à leur but : la salle d'interrogatoire. Une vitre teinté séparait les quatre personnes. A la vue du rebelle, l'homme qu' Aria avait accueillit eut une expression menaçante. L'ennemi en était la cause. La demoiselle le sentait. Cette haine habitait la totalité des Requiem. Elle ne les comprenait pas. Pourquoi ils se haïssaient tous autant ? Certes, elle était jeune, mais toute ces mauvaise ondes, elle ne les supportait plus. D’ailleurs le commandant, lui-même, n'était plus de ce monde. Il était un autre. Quelqu'un de maléfique. Il se comportait différemment. Pourquoi réagissait-il comme cela ? Le rebelle influençait la colère de beaucoup de personnes. Sauf de Aria. Cette dernière n'aimait pas ces êtres-humains, mais elle ne les détestait pas non plus. Bien sûr, loyal à Requiem, l'adolescente n'hésiterai pas à tuer l'un d'entre eux.
Toutefois le visage déformé de cet homme l'attendrissait. Son humanité lui revenait. C'est comme si Requiem lui avait dérobé son cœur et lui avait offert à la place un trou noir. Son voisin d'à cotée se présentait poliment. Après être apparu si réservé, il parut sociable. Il se nommait Asakim Tanaka. Aria ne tardait pas à lui répondre en acquiesçant un sourire.

« Je me prénomme Aria Willer. Je suis l'assistante de Paptimus Scirocco. Je suis enchanté. Par contre veuillez m'excuser, mais j'ignore la raison pour lequel vous avez été convoqué. Mon commandant ne m'a pas révéler tous les détails malheureusement.»

Elle décida d'écouter le dialogue des deux ennemies. Ils se connaissaient sans doute. Visiblement le rebelle résistait face au supérieur. Mais sachant la persévérance de son chef, elle avait foie en ce dernier. Il parviendrait sans doute à déceler des renseignements....ou pas. Cependant l'optimisme de Aria était plus grande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 22:18

Aria semblait absorber un long moment par l'interrogatoire. On dirait qu'elle voyait Scirocco pour la première fois ainsi. Isuke savait ô combien il pouvait être bien cruel si il le voulait. Mais il fut surement remarquable au coté de la petite dame. Si Scirocco n'avait pas changé depuis, ça ne l'étonnerait même pas. L'interrogation se poursuivait, Isuke se demandait quel type de question Scirocco pouvait lui poser. Mais le rebelle ne répondrait surement à aucune. Il serait complètement idiot de tout révéler de cette manière. Après s'être montré plus sociable face à Aria celle-ci sourit se présentant à son tour.

"Tu es sa secrétaire... je vois"

Isuke sourit, comme il le pensait Scirocco n'avait pas changer depuis. Mais il ne comptait pas se mêler de ses affaires, il n'avait rien à y gagner.

"Merci, je pense qu'on devra attendre qu'il sorte pour le savoir alors..."

Comme il l'avait pensé, elle n'était pas au courant de sa présence ici. Avec Scirocco il pouvait s'attendre à tout mais bon ça pouvait justement être intéressant.
Isuke voyait qu'Aria était intrigué par le rebelle c'est ce qui le poussa à lui poser une question.


"Que pensez-vous de ce rebelle?"

Isuke était intrigué de voir comment celle-ci voyait les choses. Elle était très polie et était la secrétaire de Scirocco. Qu'est-ce qui la poussait à être chez requiem, que représentait les rebelles à ses yeux? Du moins ça l'occuperait le temps que Scirocco revienne près d'eux.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 22:44

Elle ne distinguait pas les mots des deux hommes. Son ouïe fin ne lui servait pas à grand chose. Cette pièce close empêchait à quiconque d’entendre la discussion. Son interlocuteur tentait de lui parler, mais en vain. Sa concentration était tourné vers la scène qui se produisait devant leur yeux. Les deux rivaux s'examinaient mentalement. A travers un langage, il était possible de déceler une informations. Les traits du visage permettait aussi de découvrir si l'individu mentait ou disait la vérité. La jeune fille était informé de cette méthode d'interrogatoire. Seulement n'étant pas spécialiste dans ce domaine, elle n'était pas capable d'aider son commandant.

"Que pensez-vous de ce rebelle?"

Cette phrase l'interpella. Isuke Tanaka s’intéressait de près à elle. Par contre le fait que ce dernier lui demandait une chose pareille, lui parut absolument étrange. Il cherchait probablement à la tester. Aria répondit spontanément.

« Ce rebelle est selon moi, un ennemi. Pourquoi donc me demandez-vous ceci ? Vous doutez de ma loyauté ? »

Elle a été choqué. Pourquoi désire-t-il l’interroger. Aria se sentait prise au piège. Elle se mit à douter d'elle-même. Son cœur battait intensément. Sa respiration devint immédiatement irrégulière. La crainte s'emparait d'elle. Elle ne voulait pas croire que son commandant la teste à travers cette homme, mais cette idée lui parcourut l'esprit. Il semblerai que son attachement envers son chef lui causerai bien des soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikki Akustu
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 301
Age : 25
Localisation : T'aimerais bien le savoir :P

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 22:46

Scirocco jouait bien la transparence: ça il n'y avait rien a dire remarquait Ikki a chaque fois que ses phrases glissaient le long de ce boucher pour se perdre aux quatre vent, preuve que son interlocuteur ne se laissait pas atteindre si facilement; mais quoi de plus normal qu'on est recouvert du sang de chaque innocent que l'on a tué ?

"Tu es libre de croire ce que tu veux: qu'on en tient tout un monde par la terreur on peut se permettre de croire que ce que l'on veut."


Répondit Ikki au fait que sois disant qu'il s'était jeté dans la gueule du loup: Il n'avait pas forcément tort car la rage perpétuelle grondant en Akustu l'avait poussé a commettre cette grossiére erreur. Cependant dans tout malheur il y'a du bon pensait-il maintenant qu'il savait que l'un de ses ennemies jurés était ici... Paptimus se redressa une fois son questionnaire remplis "de blanc surement" et semblait vouloir partir avant de subitement planter son regard dans celui d'Akustu en lui parlant de Lockon.

"Qu'a t-il à voir avec cette interrogatoire ? Je fais confiance a chacun de mes hommes et a chacun des Rebelles... Ce sera tout ? Maintenant dégage "

Termina Akustu sans laisser transparaître une autre émotion que l'amusement aux question de Paptimus: ne laissant aucunement le new type prendre l'ascendant sur lui d'aucune façon.


___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mar 21 Aoû - 23:10

Aria semblait écouté à moitié ce que disait Aira. Elle semblait essayé de comprendre ce que les deux hommes se disaient. Isuke s’imaginait bien le genre de discours que les deux hommes pourraient avoir. Mais Isuke fut plutôt étonné que le rebelle tienne s'y bien face à la pression de Scirocco. Isuke se rapella la première fois qu'il l'avait rencontré, celle-ci l'avait fortement impressionné mais maintenant il avait l'habitude.
La réaction de Aria face à la question d'Isuke fut des plus inattendu. Celle-ci fut prise à dépourvue devant une telle question. Elle semblait perdre ses moyens et hésité dans sa réponse. Un sourire s'afficha sur Isuke, il semblait avoir touché un sujet délicat. Il allait s'amuser plus que prévu.


"En faite je n'avais aucune doute mais votre réaction prouve le contraire..."

Il se tourna vers elle et semblait comme menaçant.

"Qui sait? Peut-être vous êtes vous infilitré dans Requiem ainsi que rapprocher de Paptimus Scirocco afin de lui donner un coup dans le dos? Peut-être êtes-vous ici pour espionner et donner toute les infos au rebelles? Peut-être allez vous même me tuer ici même?"

Isuke cherchait encore plus à l'affaiblir mentalement, elle semblait plutôt fragile ça ne semblait pas très dure. Mais c'est alors que l'expression de Isuke changea complètement pour redevenir amicale subitement.

"Mais ce n'est pas le cas n'est-ce pas? Je ne suis même pas encore membre officiel de Requiem, je n'ai pas à vous juger..."

Il eut un petit sourire et se retourna à nouveau vers la vitre pour regarder l'interrogatoire.

"...même si j'ai déjà pu livrer un traître de Requiem..."

Menace? Avertissement? Ou simple jeu? Il était difficile de savoir ce qu'Isuke avait été cherché en jouant cette scène. Ça sera surement la réaction d'Aria le plus intéressant.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 17:11

Isuke Tanaka était une personne dont le caractère se déchiffrait facilement. Effectivement en cherchant à déstabiliser la jeune fille, il permettait à celle-ci d'avoir un avantage. En effet cette dernière, ayant un esprit vif, avait prit l'habitude d'examiner les attitudes d’autrui. Quand un rival se retrouvait en face d'elle, le meilleur moyen de l'atteindre était de procéder de deux manières. La première reposait sur l'étude du comportement. Les traits du visage, les mots, les gestes de l'adversaire se traduisait pas un caractère précis. Par exemple si une personne était dans un stress intense, il était possible que celle-ci se mordait les doigts. Isuke Tanaka avait certes perturbé la demoiselle, toutefois il avait éveillé aussi sa curiosité. Ainsi celle-ci fixait attentivement cet homme qui lui adresser la parole de manière beaucoup plus humble. Il lui citer une multitudes de causes qui
accuseraient Aria d'appartenir au camp hostile. ( les rebelles)
Les explications de Isuke se révélaient exacte, seulement si la demoiselle avait été lié aux rebelles. Or ce n'était point le cas. La première supposition du soldat était ficelé à l'attitude de l'adolescente.
En effet, celle-ci aurait pu changer d’avis au sujet de Requiem et aurait désiré fuir cette colonie. La seconde se rapportait à une infiltration. C'est à dire qu'un espion serai au sein de Requiem afin d'obtenir des renseignements. Un ennemi inexpérimenté aurait bien pu être bouleverser par les propos de Isuke et donc aurait pu être dévoiler. Cependant le soldat respectait les valeurs de son camps et vénérer le souverain. Du moins le plan de son supérieur ultime. Isuke continuait à suspecter sa voisine. Sa colère augmentait et une pensé lui venait en tête : Pour se calmer, elle s'imaginait entrain de frapper ce mercenaire si agaçant. Mais elle préférait se mordre la lèvre inférieur jusqu'au sang.

"Mais ce n'est pas le cas n'est-ce pas? Je ne suis même pas encore membre officiel de Requiem, je n'ai pas à vous juger... "

Il avait osé l'interroger alors que lui-même n'était pas encore inclut parmi eux. Des yeux de braises le fixaient. Ce regard était empli de haine. Elle ne pensait pas détruire son commandant. Au contraire, elle était trop attaché à lui. Ce Isuke l'avait suffisamment énervé. Il était donc tout à fait normale de la voir de mauvaise humeur après une tel accusation. Celui-ci se situait parmi les ennemis de la demoiselle. A moins qu'il ne parvienne à se racheter de sa faute. Elle comptait lui pardonner, mais ce dernier avait reprit la parole juste avant.

"...même si j'ai déjà pu livrer un traître de Requiem..."

Serai-ce une menace ? Il avait du acquérir l'attention de Requiem en ayant balancer et livrer un traître. Ce genre de personne était détestable. Pourtant au sein de Requiem, Isuke donnait l'image, peut-être d'un bon soldat.

« Écoutez - moi monsieur le beau parleur, je suis certaines d'être loyal envers ma nation, par contre je ne suis pas sûr de pouvoir maintenir ma colère. A la prochaine remarque, je m'énerve. » lança-t-elle en faisant la moue.

L’atmosphère demeurait tendue. De l'autre coté de la vitre, les deux rivaux continuait à mesurer leur force mentale. Qui parviendrez à prendre le dessus ? Celui qui bouleverserai l'autre, sans aucun doute. Ce jeux s'appliquait depuis toujours. Le fort l'emportait toujours sur le faible. Mais dans ce lieu qui était le plus faible ? Malgré ses blessures, les rebelles débordait d'énergie. De plus le commandant persévérait dans sa stratégie. Il cherchait à affaiblir son adversaire psychologiquement.
Cependant le rival semblait tenir le coup. Il lui manquait un bras. Ou était-il ? Est- ce que les soldats de Requiem l'avait amputer d' un membre ? Les méthodes d'interrogatoire étaient diverses. C'était horrible de voir un personne dans cette condition. Les livres qu'elle avait lu citer les pires souffrances qui existaient dans ce monde. Le meurtre subsistait depuis longtemps. Cette acte abominable amenait les hommes à s'entre-tuer. En assistant à l'interrogatoire, elle saisissait le sens de la vie elle-même. Requiem s’identifier à une toile d’araignée dans lequel une fois les pattes prises à l'intérieur, il était impossible d'en sortir. Maintenant le système politique de son camps lui parut plus compréhensible. Pour rester vivant, il fallait se battre. Plus précisément être quelqu'un de froid et ne pas se laisser faire. La loi de la nature correspondait à celle de Requiem. Ces notions engendraient une longue études sur l'espèce humaine.

HRP : Désolé d'avoir écrit un si long texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 19:08

Isuke et Aria semblait tout de jouer au même jeux : celui de découvrir un peu plus le fond de pensé de l'autre. Isuke avait l'habitude de jouer sur les mots et faire parfois tourner sot ses opposants. Mais son interlocutrice ne semblait pas aussi faible qu'il l'avait pensé et d'un coté ça le rassura. Il aimait joué mais pas trop longtemps avec quelqu'un qui ne pourrait retenir le rythme. Malgré qu'il vit celle-ci se mordre la inférieur jusqu'au sang lui fit pensé qu'elle allait finir par craquer. S'infliger une douleur à la place de laisser parler sa colère, intéressant. Elle préférait donc essayer se contenir plutôt que de laisser place à sa fureur?

Celle-ci la fixait avec un regard plein de haine. Un sourire s'afficha alors sur le visage d'Isuke, il aimait ce genre d'expression. Il montrait ce que les humains avait de plus violent en eux. Parfois un regard pouvait donné bien plus de frissons que autre chose.


« Écoutez - moi monsieur le beau parleur, je suis certaines d'être loyal envers ma nation, par contre je ne suis pas sûr de pouvoir maintenir ma colère. A la prochaine remarque, je m'énerve. »

Isuke sourit de plus belle. On ne pouvait pas savoir qu'est-ce que pouvait signifié son test et si elle l'avait réussi ou non. Mais Isuke semblait plutôt satisfait. Il changea d’ailleurs d'attitude afin de devenir plus poli et aimable. Il s'inclina légèrement comme une légère marque de respect.

"Veuillez m'excusez de vous avoir parlez de cette façon. Vous pouvez déchaînez votre colère sur moi si ça peut vous calmer, je le mérite amplement"

Isuke venait de changer une fois de plus totalement d'humeur et de ton. Il était décidément difficile à cerner.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 20:32

L'homme changeait de comportement. De toute évidence, le jugement de Asakim ne lui déplaisait pas tant que ça. Ils s'évaluaient mutuellement. Cette ambiance pesait. Néanmoins elle animait. Enfin les capacités de la jeune fille étaient mi à l'épreuve. Finalement cette rencontre fructifier le caractère de cette dernière. La pièce où ils se trouvaient contenait une température stable. Elle sentit une chaleur s'introduire en elle. D' ou venait-elle ? Ce sentiment la captivait. C'était un mélange de colère et de nervosité. Isuke émettait, quant à lui, de mauvaises ondes. Cette impression familière lui rappelait l'époque quand elle vivait à Plant. Malgré son enfance heureuse, elle avait vécu en ayant sans cesse la crainte de perdre un proche. Ses parents chuchotaient le soir. Leur discussion tournait toujours autours de la Guerre. La survie semblait primordiale. Pour eux leur fille comptait. Ils ne désiraient que son bonheur. Malheureusement ce conflit opposant les coordinateurs et les naturelles les avaient obligé à fuir leur ancienne colonie. Ayant rejoint le vaisseau de secourt, Aria n'osait plus s'exprimer. Elle regrettait son ancienne nation. Cette angoisse qui l'habitait à Plant avait disparu. Aujourd'hui elle revenait simplement parce que le système politique de Requiem avait changé. Le pouvoir de Chistian devenait pesant. Son plan était de faire évoluer l'humanité. Cependant l'anéantissement des autres peuples comportaient des risques. Ces aléas étaient les rebelles. Ils luttaient pour sauver leur peuple. Aria supposait cela sans réfléchir vraiment. En explorant les possibilités de chacun de ces deux camps, elle trouva une solution pour en savoir un peu plus au sujet de ses rebelles. Une voix vint subitement arrêter la méditation de la demoiselle. Celle-ci était plus douce. Une nouvelle facette du soldat s'affichait à ce jour. Aria remarqua qu'elle avait le don de transformer de nombreuses personnes.

"Veuillez m'excusez de vous avoir parlez de cette façon. Vous pouvez déchaînez votre colère sur moi si ça peut vous calmer, je le mérite amplement"

Il présentait des excuses tout en s'inclinent. Voilà donc une excellente conduite. La plupart des hommes qu'elle croisaient n'étaient pas ainsi. Asakim correspondait à un gentleman. Plus précisément à un gentilhomme. Aria l'imita. Tous deux comportaient des points communs. Ils voulaient prendre le dessus. Ce rapport se rapprochaient légèrement à celle qui se trouvait dans l'autre pièce, derrière la vitre. Avec une différence : Ils ne se haïssaient pas comme le commandant et le chef rebelle.

« Bon soyons plus modeste. Dîtes-moi Asakim, pourquoi , selon vous, avez-vous été convoqué ? »

Lancer une conversation calmerait les esprits. Surtout celui de l'adolescente. Tandis que les deux opposants combattaient moralement, les deux mercenaires se divertissaient en se testant. Cette fois-ci Aria s'attendait à voir un homme aimable. Pourvu que ce dernier soit plus sage. En effet les nerfs de la jeune femme se dissipaient, néanmoins à la moindre maladresse de sa part, elle reprendrait sa mauvaise foie.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 21:13

Aria semblait réfléchir un moment à un tas de chose suite au changement de comportement de Isuke. Elle semblait comme perdu dans ses pensées. C'est lorsque celui-ci s'adressa à elle poliment qu'elle fut alors sortie de ses pensées. A quoi pouvait-elle pensée au beau milieu de cette discussion? En tout cas le premier avis d'Isuke à son égard avait changé, elle était plus intéressante qu'il ne le pensait. Suite à la bonne conduite d'Isuke elle en fit de même. Elle changea alors de sujet de discussion pour revenir alors sur quelque chose de plus calme.

« Bon soyons plus modeste. Dîtes-moi Asakim, pourquoi , selon vous, avez-vous été convoqué ? »

Elle revenait alors sur leur premier sujet de discussion: la raison de sa présence ici. Isuke réfléchit alors un instant. Ça convocation pour avoir des précisions sur la capture de Stark ne faisait aucun doute. Mais alors pourquoi dans un tel endroit où un chef rebelle était interrogé? Il ne faisait pas vraiment à proprement parlé de Requiem, pourquoi l'emmener dans un lei si capitale?

"Ils veulent sans doute des détails sur leur traite que j'ai découvert. Mais pour ma présence ici alors que ce rebelle est interrogé... plus difficile à trouver la raison. Mais avec Scirocco je peux m'attendre à tout..."

Il soupira un instant se rapellant sans dernière discussion avec Scirocco. Il n'était pourtant pas possible que lui le fasse de faveur avec la tension qui régnait entre eux. Alors pourquoi?

"Mais dis moi, Aria, tu es son assistante mais il ne t'a donc rien dit?"

Scirocco était du genre à cacher plein de chose et à les garder pour lui. Il n'y avait donc rien de bien étonnant à cela. Mais qui sait, peut-être voulait-il lui donné une seconde chance en signe du bon vieux temps?

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 21:52

Ses yeux croisèrent ceux du mystérieux soldat. Ceux-ci étaient empli d'une lueur étincelante. Elle soufflait enfin. Ce nouveau rapport la rassurait. Finalement Asakim se décidait enfin à devenir plus compatissant. Son cœur battait plus lentement. Elle percevait les propos de son interlocuteur. Par rapport à la question de celle-ci, Asakim supposa que le commandant l'avait probablement interpeller afin d'en savoir plus au sujet du prisonnier. Par contre il ne sut expliquer pour quel cause, il était lié à l'interrogatoire. Ce qui retenu le plus Aria était la dernière phrase que l'homme avait prononcé : « Mais avec Scirocco je peux m'attendre à tout... ». Ils se connaissaient donc. Manifestement l'adolescente ignorait presque tout de la vie de son supérieur. D'ailleurs, c'était le mieux. L'attachement pouvait conduire à prendre des décision difficile. En savoir plus sur la vie privée de Scirocco provoquait un risque. Si elle continuait à enquêter sur lui, ce dernier se poserai des question et ne lui ferai plus confiance. Asakim soupira. Il s’ennuyait peut-être. Puis il intercepta de nouveau la demoiselle.



"Mais dis moi, Aria, tu es son assistante mais il ne t'a donc rien dit?"


Il se trompait. Le commandant ne révélait pas ses secrets. Surtout qu'Aria, elle-même, n'était pas au courante de sa présence en ce lieu. Elle a beau être l'assistante, Scirocco Paptimus lui communiquait rarement des informations ayant une ampleur sérieuse. Il était un exemple pour elle. Malgré une relation distante, elle le considérait comme une personne extraordinaire. Il lui avait tendu la main indirectement. Lorsqu'elle l'avait rencontré, son premier sentiment fut l'admiration.

« Je vais vous décevoir. Mais il ne m’avoue pas tout. Je suis une assistante qui a pour fonction de classer des documents, de prendre la place de mon commandant quand il est absent, de pratiquer des tâches futiles. Avoua-elle en contemplant son chef avec le sourire. Que pensez-vous du rebelle, Monsieur Asakim ? »

Elle s'impatientait de recevoir une réponse. Cet énigmatique homme la captivait. Il lui rappelait son ancien professeur. Leur point commun : Tous deux ont cherché à bouleverser la jeune fille et tous deux ont réussi. Si Asakim entrait à Requiem, elle l'accueillerait en tant qu'ami.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 22:18

Aria souffla, celle-ci semblait soulager du changement de comportement. Celle-ci se calma doucement pour devenir elle aussi lus amicale. Il faut dire qu'il l'avait cherché mais il ne regrettait pas de l'avoir fait. Il avait pu en découvrir un peu plus sur elle. Il faut dire que la colère fait souvent état de ce qu'on a en nous sans que le s'en rendent compte, ce qui n'est pas le cas en était calme.

« Je vais vous décevoir. Mais il ne m’avoue pas tout. Je suis une assistante qui a pour fonction de classer des documents, de prendre la place de mon commandant quand il est absent, de pratiquer des tâches futiles. »

Scirocco gardait tout ses plans pour lui comme d'habitude. Il ne pouvait toujours pas se résigner à faire une totale confiance à qui que ce soit même au femme. Même si il connaissait Scirocco il avait toujours du mal à cerner parfois ce qui lui passait par la tête. Mais malgré tout, Isuke savait au fond que c'est justement ce qui lui avait fait porté attention sur cet homme. Mais ça il ne l'avouera jamais, par orgueil surement. Aria était sa secrétaire et son devoir s’arrêtait donc là, même si le connaissait il avait des idées derrière la tête.

«Que pensez-vous du rebelle, Monsieur Asakim ? »

Isuke sourit, cette question qui avait tant fait flancher Aria et maintenant c'est elle qui lui posait. Elle était surement intéressé de savoir le point de vue d'isuke à son égard et sa réaction. Isuke jeta un oeil vers Ikki avant de répondre à Aria.

"Et bien d'abord il a du être vraiment idiot pour se faire attraper de la sorte. D'après ce que je vois il a l'air plutôt fonceur mais c'est justement ce qui à causé sa perte. Je ne sais pas si tout les rebelles agissent de la sorte mais il lui aurait mieux fallu de faire profil bas pour ne pas se faire repérer."

Isuke observait Ikki, on dirait une bête enfermé dans une cage. Il semblait garder son honneur malgré tout mais à quoi bon? Il s'était fait avoir et les rebelles en pâtiront surement de sa faute.

"Il est la preuve vivante de ce pourquoi je trouve les rebelles ridicules..."

Il se tourna alors vers Aria comme pour expliquer en détail.

"Si tu essaye de résister, à quoi bon le faire en de petit groupe séparer et foncer tête baissé? Ils devraient tous se réunir pour faire trembler requiem. Mais là ils nous offre clairement le proverbe "diviser pour mieux régner" mais sans qu'on est à les diviser nous même... Qu'en penses-tu?"

Maintenant qu'Isuke avait expliqué son point de vue, il était impatient de voir ce qu'Aria pensait de ce qu'il venait d'expliqué. Un sourire de curiosité s'afficha sur le visage d'isuke.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 22:21

"Bien sûr que je crois ce que je veux..."

Scirocco continua de regarder Ikki sans dire un mot. Puis, lorsqu'il eut fini de parler, Paptimus reprit :

"C'est moi qui donne les ordres ici.

Et libre à toi de croire qui tu veux... J'espère seulement que tes yeux rouges arriveront encore à pleurer, lorsque tu seras trahi par tes ... "amis" "

Il accentua le dernier mot et rit une nouvelle fois.

"Bon, je ne tiens pas à abîmer mes poumons encore davantage...

Quoique... ?"

Il fit lentement le tour de la table, se retrouvant derrière Ikki...

"Tu as de la chance, tu seras officiellement présenté comme "Chef des rats", tu pourras passer à la télévision, essaye de soigner tes blessures assez rapidement pour ne pas faire peur aux enfants !"

Puis, il se déporta légèrement sur la droite d'Ikki, afin qu'il retourne dans le champ de vision du coordinateur.

"Ah oui, encore une chose... personnelle, cette fois."

Il retira le gant de sa main droite, laissant apparaitre une main brûlée qui peinait toujours à cicatriser...

"Il m'arrive encore de ressentir quelques douleurs lorsque je suis aux commandes d'un Mobile Suit... Mais je crois que ça va s’atténuer, dorénavant..."

Avec une vitesse remarquable, le poing de Paptimus entra en collision avec la joue d'Ikki ! Ce dernier fut partiellement éjecté de sa chaise, la chaîne qui retenait ses mains l'empêchant de tomber complètement à la renverse... Le bras bionique d'Ikki formait un angle inquiétant.
Paptimus s'approcha de l'autre côté, et le souleva en lui tirant les cheveux, son visage glacial face au visage haineux d'Ikki.

"Au fait, bienvenu chez Requiem !"

Comme seule réponse, Ikki lui cracha du sang sur la figure.
Souriant encore une fois, Scirocco se leva, s'essuya, et sortit de la pièce...



Lorsqu'il quitta la salle, il tomba nez à nez avec Isuke. Faisant une drôle de moue, il regarda ensuite Aria, qui n'avait heureusement pas vu la dernière scène. Il fut ravi de voir que celle-ci ne semblait pas content d'être en présence de ce traître d'Isuke. Plus tard, il pensait lui raconter de quelle façon les deux hommes s'étaient quittés peu avant la plus grande bataille à laquelle Paptimus avait participé comme Chef Suprême. Lorsqu'il avait demandé au bureau des renseignements s'il pouvait joindre un certain Isuke Tanaka, on lui avait répondu qu'il n'y avait aucune personne répondant de ce nom chez Requiem... Le fourbe avait déjà du changer de nom pour tromper encore une fois son monde...Puis, entendant la dernière phrase d'Isuke, il l'interrompit aussitôt, parlant avec un certain agacement.

"Elle n'a pas à répondre à un vaurien comme toi, Tanaka !
Ou Asakim...
Apparemment, c'est la grande mode ces temps-ci de trouver des noms farfelus, comme ce Parker..."

Il s'approcha de la table, prit une boîte et en sortit deux pilules, qu'il remit à sa seconde Aria. Et reprenant son ton doux, il lui dit :

"Aria, pourriez-vous faire avaler ceci au rebelle ? Avec vous, il y a plus de chance qu'il obtempère... Dites-lui que la première sert à neutraliser un éventuel poison qu'il pourrait prendre, la seconde pour éviter toute hémorragie interne...Merci..."

Puis, il se tourna face à Isuke.

"Il paraît que tu as encore été mêlé à un attentat envers les plus hautes sphères ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   Mer 22 Aoû - 23:01

La justification de Asakim avait l'air correcte. Toutefois un rebelle qui pénétrait à Requiem devait être conscient du danger. S'inviter dans le camps ennemi annonçait son heure de mort. Il faudrait vraiment être stupide pour croire à une chose pareille. Il manquait un élément. La raison pour lequel
le rebelle s'était livré. Elle savait que de nombreuses personnes avaient été renfermé. Il souhaitait peut-être libérer quelqu'un à sa place. Tout à fait cette individu était venu pour des proches. Combien d'opposant les requiem avaient-ils capturé ? Là la question demeurait intact. Asakim examinait le rebelle attentivement. Il discutait avec la demoiselle tout en ne lâchant pas du regard le prisonnier. Aria allait rétorquer lorsque le commandant les avaient rejoint. Il n'aimait pas le mystérieux soldat. Apparemment Scirocco déconseillât la demoiselle de bavarder avec Asakim. La relation entre les deux hommes semblait tendue. Ce qui n'étonnait pas Aria. Elle avait entendu Scirocco révélait la véritable identité de Asakim. Ce qui la choquait énormément. Suite à cette interpellation si rapide, l'adolescente s'inclina lorsque son commandant était à cotée d'elle. Il lui indiqua les ordres à suivre tout en lui donnant dans la mains des pilules. Les consignes paraissait simple. Elle s'exécuta au plus vite. En entrant dans la salle d'interrogatoire, elle remarqua la gravité de la situation. Le prisonnier était dans une drôle de posture. Elle eut un choc. Fallait-il traiter les rebelles comme cela ? Elle aida cette homme dont les blessures le rendait encore plus pitoyable à se relever. Un pincement de cœur se fit sentir. Il ne fallait pas avoir de la peine, juste s'assurer que le rebelle prenne les comprimés.

« Écoutez -moi, je ne vous veux aucun mal. Par contre je ne peux pas autrement. Vous allez devoir prendre ses pilules. L'une sert à neutraliser un poison qu'on pourrait vous faire prendre. Le second a pour but de vous évitez une hémorragie interne . »

Elle avait scrupuleusement répéter les mots que lui avait dit son supérieur. Néanmoins elle objecta que le rebelle s'opposerait à cette ordre. Aria en déduisait que si c'était le cas, alors elle procèderai d'une autre manière. Même si elle devait en subir les conséquenses.

___________________________


Dernière édition par Aria Willer le Ven 24 Aoû - 11:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Interrogatoire d'un chef rebelles [PV Ikki/Papti/Aria/Isuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le chef de la DCPJ accuse d'implication dans les kidnappings
» Palace Ducarme Joseph presumé gwo chef bandi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Unlimited :: Zones de Requiem :: Bases de Requiem-