Forum de RP sur l'univers de la série !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrepôt 54

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Sam 27 Oct - 19:33

Scirocco ne semblait pas énervé suite à l'affaire. Au contraire il semblait las de voir les rebelles continuer de se battre de la sorte. Il profita de ces évènements pour s'adresser aux deux autres personnes. Il leur évoqua comme quoi qu'importe ce qu'ils faisaient, les rebelles étaient toujours là se battre pour leur soi-disant paix. Isuke vint alors parler de l'existe même de la guerre et quel était la réel victoire.

Isuke croisa les bras écoutant le petit discours de Scirocco. Il semblait comme hypnotiser Kazuki avec ses propos, essayait-il d'en faire un de ses nouveaux pions? Ou était-il d’ailleurs pour que Scirocco s’intéresse autant à celui-là. Isuke détourna le regard lorsque Scirocco évoqua une "traîtrise" lorsqu'il parla de son passé. Isuke savait très bien de quoi il parlait même si lui même le ne voyait pas sous cet angle.
Scirocco exprima alors qu'est-ce qu'il espérait avec ce nouveau requiem, l'ancien commandité par Ribbon ne l'avait fait que le décevoir. Isuke réfléchit lui même, a vrai dire ils s'étaient un peu d'accord de ce coté là. Isuke avait rejoint les mêmes organisations que Scirocco, car tout deux cherchaient une faction spécial. Mais Isuke ne connait pas encore assez Requiem pour y placé ses espoirs, il ne fait que les suivre voyant où cela le mènera. Il demandait alors a ce Kazuki l'aide dans son plan.

Scirocco s'adressa alors à Isuke, voulant connaître des détails sur les nouvelles unités.


"Et bien concernant l'unité noir, enfin les unités noir je devrais dire. La première est celle contre qui j'ai combattu. Son modèle ressemble à une ancienne unité produite, le saviour il me semble, sauf que celle-ci est teinté en noir. Ces caractéristiques sont plutôt identique, très rapide, mobile suit transformable. Mais il possède un mirage colloïde assez gênant mais qui use énormément de son énergie. Une machine assez efficace mais qui n'est pas très dangereuse je dirais. Concernant l'autre, je n'ai pu la voir que très peu. Il s'agit de celle qui s'est introduit sur l'avion cargo. Totalement inconnu au bataillon, je sais juste qu'elle possède elle aussi un mirage colloïde."

Il marqua alors une pause pour reprendre sur la suite.

"Concernant l'unité orange, il semblait qu'il s'agisse d'une unité envoyé par Requiem. Celui-ci est transformable et possède pas mal de missile et des fangs. Je serais pas vous donnez plus de détail dessus, j'étais occuper par mon combat. L'unité c'est enfuit sans entrer en communication par la suite. Mais j'ai pu remarqué que son adversaire rebelle, encore une autre unité noir, celle aperçu aux infos il y a peu, semblait disposé d'un dispositif spécial qui avait renforcé les capacités de l'unité, je n'avais jamais vu un tel système jusqu’à présent..."

Il s'arrêta alors attendant la réaction de Scirocco suite à ses réponses.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feldt Grace
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 28

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Dim 28 Oct - 19:01

Feldt écouta plus ou moins attentivement le rapport du soldat Tanaka. Ce dernière expliqua juste ce qui se passa lors de leur combat contre les Rebelles et leur défaite ainsi que la fuite du chef rebelle. Il devait être assez mécontent de lui, il faut dire que Requiem n'est pas assez habitué à perdre.

Ensuite l'attention de la jeune femme fut portée sur le commandant Scirocco qui allait apparemment répondre à la question que Kazuki avait posée juste avant que son soldat n'arrive. Ce qui suivit fut une foule de mots les uns à la suite des autres. Cependant, ce n'était pas inintéressant. D'ailleurs, miss Grace se sentait bizarrement concernée dans certaines parties et écoutait chacune de ses phrases avec une attention démesurée (si l'on comparait avec son attitude précédente).
Paptimus raconta presque son histoire aux deux jeunes gens, mais principalement à Kazuki puisqu'il le fixait avec une insistance presque déplacée. Il était intéressée par le jeune homme, d'ailleurs sa requête à la fin de son discours en était la preuve.
Feldt, elle, resta assez perturbée par le fait que l'homme aux cheveux bleus parle de Ribbons. Ce nom évoquait en elle tout ce qu'elle avait pu faire pour lui sans se soucier de ce qui était juste ou non. Sa main vint soutenir son front, tandis que ses yeux affichaient une certaine fébrilité de sa part. Oui, car malgré tout ce qui s'était passé, elle appréciait vraiment son supérieur sans en savoir la raison. Cependant, il fallait se reprendre ! Miss Grace laissa retomber son bras le long de son corps et balança son regard de gauche à droite : de Kazuki à Paptimus et ainsi de suite. Pour elle c'était évident, même si ses paroles semblaient prôner quelque chose de juste, il fallait tout de même prendre le temps de réfléchir avant de foncer tête baissée.


"Donc vous voulez empêcher les Rebelles de commettre des atrocités en leur substituants leurs armes et leurs MS. C'est très bien, enfin je pense que ça l'est si c'est pour la bonne cause... Mais pourquoi avoir besoin d'anciens membres de ZAFT ? Je pense que même les membres de Requiem savent ce qu'est la valeur de la vie humaine. Ou alors, vous vous moquez bien qu'ils soient de ZAFT ou de quoi que ce soit d'autres, vous voulez juste des personnes qui vous aident à atteindre votre but ?
Excusez-moi, c'est peut-être idiot comme question, mais je cherche simplement à comprendre un peu mieux ce que vous venez de nous dire."


C'était définitivement la phrase la plus longue de Feldt *sort*. En disant cela, elle pensait en partie à son cas. Elle avait fait partie de Requiem et elle pensait être tout aussi capable de savoir ce que représentait la vie humaine. Avant, cela était peut-être moins le cas, mais à présent cette époque était révolue.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Dim 28 Oct - 19:42

Scirocco écouta Isuke avec attention. Lorsqu'il eut fini son rapport, il se mit à parler :

"Très bien...
Une unité probablement alliée qui n'a aucune immatriculation et une unité ennemie dotée de nouvelles technologies...

Quand je pense que Requiem a pris soin de démanteler toutes les usines de montages de MS de la Terre... Décidément, l'EAF cachait bien son jeu en dissimulant toutes ses usines, tout comme Orb...
Encore une chance que les armes nucléaires ont plus ou moins été neutralisées pendant quelques temps..."

Puis, Feldt, qui s'était tue jusque là, l'interrompit dans ses pensées... Il l'écouta attentivement, la regardant droit dans les yeux. Mais cette fois, les yeux de Scirocco étincelaient, scrutant les moindres détails du visage de l'ancienne Requiem.

"Vous avez du quitter Requiem pendant trop longtemps, Miss Grace.
Requiem s'est entouré d'anciens soldats et d'anciens mercenaires pour pouvoir se constituer une armée assez considérable...
Bons nombres de ces soldats sont avides de gain et de sang, ne se souciant en aucune façon de la vie des humains, qu'ils soient militaires ou non.
Notre cher Kazuki a pu le voir de ses propres yeux d'après ses dire, du moins ce que j'ai cru comprendre au sujet de Dylandy : ceux qui étaient chargés d'une simple mission probablement d'intimidation ont poussé leurs vices à l'extrême et ont tué d'innombrables innocents...
Requiem a besoin de personnes responsables, capables d’œuvrer pour la paix et non la destruction, peu m'importe qu'ils soient de ZAFT ou de l'Alliance des Trois Vaisseaux... Des personnes comme Kazuki..."

Il posa sa main sur l'épaule de Kazuki.

"J'ai besoin de ton aide...
Et si jamais je m'écarte du bon chemin, tu as le droit de me tuer s'il s'en avère nécessaire..."

Il serra l'épaule du coordinateur à ces derniers mots...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Fujiwa
Membre niveau 10
Membre niveau 10
avatar

Nombre de messages : 1215
Age : 31
Localisation : Sur terre

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mar 30 Oct - 15:25

La réponse de ce soldat n'avait pas été vraiment apprécié par Kazuki. Le fait de parler ainsi à ses supérieurs était irrespectueux. Même si par le passé le coordinateur avait fait ce genre de chose envers Char, il n'avait jamais fait cela par manque de respect, mais simplement parce qu'il y avait des choses qui n'allait pas dans son sens. Bien sûr, six ans avaient passé, et il avait changé. Il avait grandi et regrettais aujourd'hui de s'être opposé au coup d'état. Cependant, c'était des choses qui se produisait fréquemment lorsque l'on était jeune et inexpérimenté. Ce n'était plus le cas à présent, Kazuki était devenu plus sage et fort qu'il ne l'était. Il avait perdu tellement de chose, sa famille, ses amis, qu'il ne devait plus se lamenter sur son sort. C'est pour eux qu'il devait se battre à présent. Ce n'était pas tout, il ne voulait pas que ses erreurs touchent l'avenir de ses futurs enfants. Bref... le ton sérieux et concentré, le soldat fit son rapport. Il avait au départ était assez surprit d'entendre Scirocco lui dire que Feldt et Kazuki ne seraient pas une gêne. Il était évident que ce genre de situation pouvait être mal prit. Cependant, celui qui fut le plus étonné n'était autre que le pilote de ZAFT lorsqu'il entendit le nom du chef des rebelles.


** Ikki ?... **

Impossible ! Ikki chef des rebelle ?!!! Ça pour une surprise ! C'était impensable, pourquoi son ami était-il le leader de ce groupe ? Kazuki n'arrivait toujours pas à y croire. Bien sûr, le coordinateur était doué pour cacher les expression sur son visage et personne n'avait donc pu voir de l'étonnement dans son attitude. Il ne devait pas leurs faire voir qu'il avait un lien avec le chef des rebelles. Mais pourquoi Ikki avait-il donc prit la tête de cette armée ? Il avait perdu l'esprit ? Ce n'était pas comme ça qu'il devait faire ! Il ne pouvait imaginer Ikki à l'origine de ce qui c'était passé !



S'il était vraiment le leader, alors rien de tout cela n'aurait du se passer ! Ou alors il avait complètement perdu l'esprit. Ce n'était pas ce qu'on apprenait à l'école militaire. Tirer là ou des civils s'y trouve. Kazuki devait à tout prix l'arrêter. Malheureusement pour lui, il n'aurait pas l'occasion de lui parler puisque le Requiem avait échoué lors de son transfert. Là encore, il se demandait comme Scirocco avait pu se faire avoir. Il y avait de nombreuse méthode pour transférer un prisonnier de cette importance sans se faire remarquer. Ils avaient été négligeant et voilà le résultat. Cependant, le rapport faisait référence à de nouveaux Mobile Suit, probablement de nouveaux Gundam. Le Requiem avait donc rapidement été battu... elle était belle l'époque ou ces fameux pilotes arrivaient à tenir tête à Char, Shinn et même Kira. Ils devaient avoir perdu un grand nombre de bon pilote lorsque Ribbons fut déchu. Car si ceux qu'il avait combattu durant l'opération mirage aurait été de la partie, les rebelles auraient très certainement perdu. En somme, les rebelles semblaient mieux préparé. Est-ce le retour de Kyoko qui avait joué en leurs faveur ? Il fallait dire que la cousine d'Asran avait étudié à ses cotés et qu'elle était doté d'un certain sens aiguisé de la stratégie. Il fallait prendre en compte que les "ennemis" utilisaient fréquemment un système de camouflage. C'était en effet une bonne capacité mais qui se révélé en fin de compte peu utile pour les attaques frontale.

Le commandant des force armée du Requiem appuya les dires de son soldats en affirmant que les rebelles n'hésitaient pas à attaquer un simple convoi ! En même temps il ne faisait que venir sauver leurs leader, quoi de plus normale ? Pour gagner une guerre, on avait besoin d'un pilier, et Ikki devait être celui qui soutenait les rebelles. De plus, Scirocco pouvait parler mais ses soldats ne faisait pas mieux en s'attaquant à une base sans défense et en tuant tout ce qui s'y trouvait. Il ne voyait aucune différence entre ses deux actes "barbare". Accorder sa confiance aux rebelles ? ce n'était pas dans ses intentions. "Ce" Ikki Akustu comme le disait si bien Scirocco était un homme de confiance et d'honneur. Enfin... c'est comme ça que Kazuki l'avait connu. Il était resté bien trop loin de ses amis ces dernières années. Un prisonnier devant répondre de ses actes ? Dans ce cas, tout le monde devrait passé devant la cours et être jugé. Kazuki aussi avait tué pour protéger ZAFT et cela faisait de lui un "criminel de guerre". La vie qu'il avait prit ne sera jamais rendu au famille des victimes. Hélas, on ne pouvait changer le passé, ce qui était fait devait être assumé, quelque chose qu'il acceptait parfaitement. Néanmoins, dire que certaine personne était coupable parce qu'il avait été à l'origine de certaines attaques... cela n'était pas tolérable.

Cependant, il ne pouvait cacher sa déception en apprenant que son ami avait laissé ses soldats tirer sur la foule. Les rebelles étaient sensé protéger les habitants sur terre et non les attaquer. Ils devaient mourir à leurs place et non l'inverse. Il c'était évadé pour continuer le combat et permettre la reconstruction d'autre usine de production. Les Mobile Suit était la cause de tout ça ? Non... cela remonte à bien avant. Depuis la naissance de l'humanité, les hommes s'acharnent à combattre et à s'entretuer. La nature humaine était faite ainsi. Le rapport de Tanaka terminé, Scirocco demanda à Kazuki s'il savait comment gagner une guerre. Sincèrement non, le pilote de Zaft savait néanmoins ce que signifiait perdre, il avait échoué à Yakin Due et à d'autre occasion meurtrière. Cependant, ce n'était pas en les gagnant comme l'avait fait leurs ainée par le passé qui allait tout changer. Ce que faisait le Requiem n'était autre que dominer par la force en écrasant tout ceux qui s'opposait à eux. C'était une bonne méthode certes, mais cela ne faisait que repousser l'inévitable, c'est à dire de nouvelles batailles dans les années à venir. Après s'être éloigné pour leurs tournés le dos tel un ancien parlant avec sagesse. Il répondait à sa propre question, pour lui, une guerre se terminait lorsque les forces ennemi n'était plus capable de lutter. Cela signifiait qu'il fallait détruire toute leurs armes. Était-il sérieux ? Comment pouvait-il se contenter de ça ? Désarmer le monde, cela signifiait prendre les plein pouvoir et écraser toute menace d'un seul claquement de doigts sans laisser la moindre chance à ceux qui s'opposerait à leurs règles. Kazuki voyait plutôt cela comme une dictature. Il était inutile de les empêcher de produire des Mobile Suit. Tant qu'ils seront en vie, ils continueront à lutter et à construire de nouvelle machine de guerre pour renverser un gouvernement qu'ils n'auront pas choisit. Utiliser la force était pratique pour faire taire tout le monde. Dialoguer ? En effet pourquoi les rebelle ne tenter pas de négocier avec eux ? Certainement parce que Christian lui même ne le faisait pas. Si les deux camps attendaient patiemment que l'autre face le premier pas, cette guerre pourraient ne jamais prendre fin.

Kazuki n'avait pas la même opinion que Scirocco concernant les rebelles. La menance ne venait pas d'eux, mais des combats qu'il livrait contre le Requiem. Cette guerre était la seule chose qui effrayé la population. Le Zaftien était resté longuement sur terre à voir les visages des orphelins et des habitants qui avaient tout perdu. Pourtant, certain d'entre eux continuaient à s'accrocher à la vie. Un tel courage l'avait émerveillé, car c'était ce qui lui avait manqué il y a six ans. Le coordinateur n'avait rien dit pour le moment et se contenter d'écouter sous le bruit que faisait l'usine de production. Les yeux dans les yeux, le commandant continua à lui parler, cette fois, il s'agissait de son passé.

En revenant de Jupiter, il avait assisté à de nombreuses bataille et notamment au drame de la Saint Valentin Sanglante. Une date qu'il n'oubliera jamais. Car ce jour là, il avait perdu ses parents qui était présent dans la colonie. Lui aussi avait semble t-il vaincu certain évènement qui l'avait poussé à rejoindre Ribbons. Il comprenait parfaitement ce choix et le respecter. Lorsque l'on perdait des choses importante tel la famille ou des ami, on se contenter souvent de parler de vengeance. Scirocco lui désirait seulement établir une paix durable. Bien évidement, Kazuki partagé cette idée. Les N-jammer avait causé de nombreux conflit, mais... Kira et Asran avait fait ce qu'ils avaient pu en laissant leurs successeur prendre la relève. Pourquoi lui parlait-il autant de son passé ? Sans doute pour faire comprendre à Kazuki que les choses ne se passaient pas toujours comme on l'espérait. Le pilote de ZAFT en était conscient, lui aussi avait une histoire assez mouvementé, sans parler de Feldt qui avait sans doute atteint le fond il y a un temps. Le fait de faire évoluer l'humanité était plutôt maladroit, c'était aux hommes de décider, personne ni même le plus fort ne pouvait décider à la place des autres. L'évolution ne pouvait avoir un impact que si tous le désirait. Malheureusement, ce ne fut pas le cas puisque Ribbons avait été tué. Dorénavant à quelques centimètres de lui, il lui expliqua que l'arrivé de Christian avait tout changé. D'après lui, il y avait une grande différence entre ses deux dirigeant. Pourtant Kazuki ne voyait guère de changement. Au lieu d'appliquer la force, Christian avait choisit la finesse, mais le résultat était le même. Pour preuve, on avait laissé aucun échappatoire à Feldt et à Kazuki lorsqu'ils avaient dû se soumettre à la prise de sang. Ils n'avaient pas eu leurs mots à dire, en cas de refus, ils seraient sans doute déjà mort. C'est pourquoi ces mots n'avaient eu aucun impact sur lui. Il n'appelait pas ça être libre. Bien sûr, notre jeune pilote ne lui avait rien dit à se sujet, préférant garder quelques atout dans sa manche au cas ou.

Des anciens "rouges" n'ayant commis aucune atrocité ?... Il se trompait, car pour Kazuki, le mal avait déjà été fait. Il avait les mains tâché de sang et c'est sans doute ce qui l'avait poussé si loin des combats durant ses dernières années. Il avait néanmoins besoin d'aide, une aide que pouvait lui apporter Kazuki selon lui. De toute façon, l'ancien pilote de Zaft était venu combattre le crime que commettaient certains pilotes sur terre. Scirpcco avait de nouveau interrogé son soldat concernant les Mobile Suit qu'il avait combattu. L'une d'elle ressemblait au Saviour ? Serait-ce Asran ?... C'était peu probable. Le héros de ZAFT comme on le surnommé avait laisser place à la nouvelle génération. Bref, qu'importe ce qui c'était passé, le tout était de modifier l'avenir et évitant ce genre d'affrontement qui aurait pu couté la vie de beaucoup d'homme. Kazuki avait déjà perdu un grand nombre de camarade et il n'avait pu défendre la terre et ses habitants. Il s'en voulait énormément de n'avoir pas su arrêter Ribbons à l'époque. Feldt qui était habituellement très calme et peu bavarde pris l'initiative de répondre au propos du commandant. Elle n'avait pas tort, Scirocco n'arrêtait pas de crier les louange de Kazuki en lui disant qu'il pouvait les aider à changer ce monde, mais n'était-ce pas la un fin stratège pour l'engager ? Tout le monde connaissait les capacités du jeune coordinateur qui c'était montré d'une grande habilité face à des adversaire ayant des machines plus coriace que la sienne. De plus, il possédait cette fameuse SEED que peu de personne pouvait déclencher. Il serait une recrue idéale pour affronter d'autre Zaftien qui avait rejoints les rebelles. La jeune femme s'excusa rapidement pour avoir mis son grain de sel. Elle n'avait pas à s'excuser selon lui, après tout elle devait aussi s'exprimer pour mieux comprendre les intentions de Scirocco. Bien évidement, celui-ci se sentit tout de suite concernait et lui répondit calmement. Ce que disait le commandant était vraie, car par le passé, Kazuki avait combattu un homme vraiment terrifiant, Ali al Saachez, un homme qui ne se battait que pour tuer. C'est pourquoi Paptimus avait besoin de lui, pour remettre de l'ordre. Bien évidement, le coordinateur allait accepté. Il voulait aider le monde à mieux se comporter et il était prêt à assumer toute les responsabilité. Cependant, il y avait certaine condition ! Après avoir mis sa mains sur l'épaule de Kazuki, il lui demanda une nouvelle fois son aide. Le regard toujours aussi sérieux et calme, le coordinateur pris enfin la parole.


" Sachez que je ne compte plus tuer une seule personne, tout comme je ne souhaites plus voir quiconque mourir autour de moi, ami ou ennemi. "

Le coordinateur qui avait toujours était fidèle à Lacus et à Zaft allait faire un choix déterminant pour la suite. Il voulait reconstruire le monde qu'il n'avait pas su protéger il y a six ans.


" J'accepte. "

Il baissa la tête et ferma les yeux avant de reprendre rapidement,


" Mais à plusieurs conditions. "

Il fixa Scirocco droit dans les yeux, il était sérieux et si le commandant souhaitait vraiment accomplir ce qu'il avait dit tout à l'heure, alors il ne pourrait y arrivait sans l'aide de quelqu'un comme Kazuki.


" La première est de me faire chef du groupe armée de Requiem. Car sans cette autorité je ne serait pas capable de les diriger comme il se doit. "

Évidement, c'était une chose logique et importante, s'il devait être un simple soldat comme il l'avait était lorsqu'il était plus jeune, il n'aurait aucune chance de changer les pilotes du Requiem. Bien sûr, il ne souhaitait pas passer au-dessus du commandement de Scirocco, mais lui même venait de le dire. S'il venait à dériver du droit chemin, Kazuki serait alors autorisé à l'abattre.


" Deuxième chose, je ne veux plus voir d'attaque comme celle qu'on menait Neil et son coéquipier, car si cela se reproduit, je serait dans l'obligation d'intervenir et de les arrêter, et ce, même en utilisant la force. "

Il y avait encore quelque chose dont il souhaitait s'occuper, c'était bien sur Ikki. Kazuki devait être l'un des seuls capable de l'approcher et de coopérer sans qu'une seule balle ne soit tiré. Il voulait s'occuper à lui seul des rebelles car il savait ce qu'ils ressentaient. Il était donc prêt à tout pour éviter de blesser qui que se soit.


" Et enfin, je voudrais m'occuper des coopérations concernant les rebelles. Qu'aucune attaque ne soit lancé avant que je n'ai terminé. Si tout ce que vous venez de dire concernant la paix en laquelle vous croyez est sincère, alors vous n'aurez aucun mal à accepter. "

Voilà, ces trois conditions avait été donné, il avait besoin de plus d'autorité pour mettre fin à tout ses massacres. Scirocco était l'une des seules personnes à pouvoir lui conférer tant de pouvoirs. Bien sûr, il aurait de lourde responsabilité et la vie de toute une armée serait sur ses épaules. Cependant, il était prêt à endosser cette responsabilité car il fallait bien que quelqu'un s'en occupe un jour ou l'autre. Tout ce qu'il espérait c'est que ses enfants puissent vivre normalement sans avoir à piloter de Mobile Suit.

___________________________


Dernière édition par Kazuki Fujiwa le Mar 30 Oct - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-anthologie.com/index.htm?sid=db8d2f1d79ea590ba5
Feldt Grace
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 28

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mar 30 Oct - 19:06

[Euh, comment dire... merci pour ce post, mais c'est peut-être un poil trop long, tu veux ma mort ? XD]

"Vous avez du quitter Requiem pendant trop longtemps, Miss Grace.
Requiem s'est entouré d'anciens soldats et d'anciens mercenaires pour pouvoir se constituer une armée assez considérable...
Bons nombres de ces soldats sont avides de gain et de sang, ne se souciant en aucune façon de la vie des humains, qu'ils soient militaires ou non. [...]"


A ces mots, un sourire en coin apparut sur le visage de Feldt.

"Je l'ai quitté depuis trop longtemps, vous dites ? Apparemment, ça n'a pas changé depuis mon départ. Quelle contradiction entre ce que vous cherchez et les hommes qui sont sous vos ordres."

Le commandant Scirocco faisait penser à Durandal lorsqu'il avait essayé d'embaucher Asran chez ZAFT lors de la seconde guerre ! (XD) Mais revenons à nos moutons... et à la plus grande surprise du jour ! Qui s'accumulait notamment aux autres précédentes que je ne rappelerai pas : Kazuki accepta l'offre de Paptimus ! Comme ça, sans réfléchir plus longtemps et, en plus, en exigeant des choses du commandant et pas des moindres!
Miss Grace était stupéfaite ! Même un..


"Comment!?"

..s'échappa de ses lèvres malgré elle. Dans son esprit, le but premier du Coordinateur était simplement de "prendre la température", de pouvoir rencontrer Christian afin de le questionner sur ses intentions. Elle ne pensait pas qu'il irait réellement, comme elle avait pu le prétendre lors de son appel téléphonique, jusqu'à s'engager chez Requiem.
Sans réfléchir, sans main appuya sur son sac bandoulière et un bruit électronique en sorti.


"Haro !"

La demoiselle souleva les bras, le sac s'ouvrit et Haro sorti sans demander la permission. Il s'était montré si discret jusqu'à présent que la Naturelle en avait même oublié son existence. Par réflexe, Feldt le réceptionna au vol de manière gracieuse.

*Cumulons les choses... oui-oui..*

Elle avait bien envie de donner son avis à Kazuki, mais ce n'était pas vraiment le lieu approprié. De ce fait, elle se contenta de se taire, à nouveau très zen, et d'observer la réponse du monsieur Requiem.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 17:33

Scirocco s'empressa de répondre de sa voix mielleuse à Feldt.

"Ce n'est pas mon armée, mais celle de Schenberg. Je n'ai pas eu le choix des coéquipiers, miss Grace.
Et ne vous méprenez pas : je suis parfaitement conscient des dérives de Requiem de ces dernières années. C'est depuis l'avenue de Schenberg que les choses commencent à changer chez Requiem, petit à petit... Une longue période prospère survient toujours au lendemain des grandes guerres."


Puis Kazuki se manifesta finalement, acceptant de s'enrôler, mais faisant la demande de plusieurs conditions qui firent sourire Scirocco. Ce dernier répondit, en ayant retrouvé un ton sérieux, limite froid.

"Très bien... Procédons par ordre.

Je suis heureux de savoir que vous êtes tenté par cette "nouvelle aventure"...

Je vais vous répondre sur vos deux dernières conditions :
Je vais m'assurer personnellement qu'aucune, je dis bien aucune, attaque sur une base rebelle, quelle qu'elle soit, menée par des membres de notre organisation ne se reproduira plus telle que vous me l'avez décrite. Je vous en donne ma parole. Si jamais vous êtes témoin de cette pratique barbare, vous aurez tout mon support pour la faire cesser immédiatement et ce de la façon dont vous le désireriez, que ce soit par les armes ou tout autre manière.

Pour votre troisième condition, je suis heureux de voir que vous vous présentez à ce poste. Vous me semblez être la personne la plus apte à gérer ces affaires. Mais... les rebelles ne sont pas une organisation unique et ne possèdent aucun ambassadeur... Nous avons justement du mal à avoir une conversation sérieuses avec ces personnes... Si vous pouvez discuter avec une organisation ou une autre, genre le groupuscule d'Akustu, vous nous serez d'une grande aide !"

Scirocco fut légèrement perturbé par la boule mécanique rattrapée en plein vol par Feldt, et remarqua Isuke qu'il avait oublié. Puis, il regarda à nouveau Kazuki.

"Pour votre première condition...
Je me vois contraint de la refuser avec regret..."

Il marqua une pause, puis reprit :

"Vous êtes encore trop jeune et trop naïf, Kazuki... Vous êtes fait pour agir et faire réagir les humains, mais vous êtes un piètre politicien.

Je m'explique : mettez-vous deux secondes à la place d'un membre de Requiem...
Il vient d'apprendre que son leader, feu Ribbons Almark, a été assassiné par Christian Schenberg, une personne qu'il n'avait jamais vu auparavant...
Celui-ci propose des réformes pacifiques pour unifier le monde, condamnant toutes les actions précédentes... Et ils voient arriver un symbole de l'armée de Clyne, vous, qui vient les diriger comme chef...
Si je vous autorise à prendre les pleins pouvoirs, j'aurai votre mort imminente sur la conscience ainsi que de graves troubles au sein de Requiem et j'imagine le pire pour la Terre.

Je m'en vois désolé...
...
...
...

Mais je peux faire quelque chose pour vous...
Oui... il y a moyen... si...

Excusez-moi un instant, je reviens..."

Il leur tourna le dos et se dirigea vers son bureau.

"Tanaka, suivez-moi !

Cher Fujiwa, j'ai peut-être trouvé un moyen de contourner le problème et vous accorder ce que vous demandez... Je vous demande simplement un peu de patience, afin que je me concerte avec Tanaka et vérifie les lois de Requiem..."

Scirocco entra dans son bureau et s'assit sur son fauteuil.

"Isuke, ferme la porte, j'ai à m'entretenir avec toi... et ça doit rester secret..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 18:29

Scirocco interpréta à sa façon la description des unités que lui avait faite Isuke. l'unité orange était surement une unité allié non encore immatriculé. Isuke se demandait plutôt comment les rebelles arrivaient encore à développer de nouvelle unités dans leur situation. Mais cela était tout à fait possible, lui même étant resté caché un bon moment afin de développer la sienne.
La discussion avec Kazuki et feldt continua alors. Chacun exprimant ses différents point qui n'allaient pas chez Requiem. Mais ce qui étonné le plus, c'est que ce Kazuki accepta la demande de Scirocco mais pas sans contraindre. Isuke se retint de rire lorsque Kazuki énonça sa première condition. Il n'y croyaitp as un peu trop là? Qui irait lui confié les pleins pouvoirs, cela était proprement insensé. Scirocco accepta ses 2 autres propositions et semblait réfléchir à une alternative à sa 1ère proposition.

C'est a ce moment là que Scirocco se rappela de la présence de Isuke et le convoqua immédiatement dans son bureau. Isuke semblait un peu perplexe mais un sourire de curiosité s'afficha. Il suivit donc Scirocco dans son bureau et ferma correctement la porte derrière lui.

Il s'installa ensuite sur une chaise en face du bureau de Scirocco et observa celui-ci.


"Et bien que me vous l'honneur d'un entretient avec vous? Vous prévoyez quelque chose?"

Un sourire s'afficher sur son visage mais il n'était pas moqueur comme avant. Le faite que Scirocco doive discuter d'un sujet secret avec lui avait fortement attirer sa curiosité, qu'est-ce que celui-ci préparait?

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 18:40

"Trêve de plaisanterie, Isuke !"

Scirocco vérifia que personne ne pouvait entendre ce qui allait se dire dans le bureau. Il activa même des capteurs extérieurs qui permettaient d'entendre ce que Feldt et Kazuki pouvaient dire...

"Cette unité orange que tu as aperçue lors de ta mission est sûrement une unité personnelle de Christian, sa garde prétorienne, en quelque sorte... Si t'es assez cultivé pour savoir ce qu'il en est..."

Il s'adossa sur son siège, puis reprit :

"Sous ses airs de petite fille, Christian est plus malin qu'il ne le laisse apparaître...
Il a pris toutes ses dispositions afin d'assurer la pérennité de Requiem ainsi que les mesures nécessaires à sa protection personnelle...
Cette unité orange devait exister bien avant l'attentat commis par Coyote, que tu as fait échouer...
Mais je t'en suis reconnaissant pour cela, tu m'as permis de pouvoir découvrir l'existence d'une "armée" non recensée de Requiem... et de m'assurer des services de Coyote, qui est un assez bon pilote.

Ce Kazuki, penses-tu qu'il peut être utile pour la cause de Requiem ? Que sa renommée est justifiée ? Qu'il est aussi naïf qu'il le laisse apparaitre ?
Réponds-moi franchement !"






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 18:54

La première phrase de Scirocco mit le ton, il comptait vraiment être sérieux cette fois et tant mieux. Scirocco vérifié qu'il serait bien tranquille et entendu de personne avant d’enchaîner. L'unité orange était surement une unité personnelle de Christian, voilà pourquoi même Scirocco n'en connaissait pas l’existence.

"Evidemment que je sais ce qu'il en est..."

Scirocco avait malgré tout mis son piquant habituel mais repartit plus sérieusement sur ce qu'il devait parler.
Il lui expliqua un peu la situation de Christian qui prévoyait tout pour être en sécurité comme cette unité qui devait exister avant la trahison de Stark. Isuke fut d’ailleurs surpris que Scirocco réussi à arrêter l'attentat de Stark. Grâce à cela Scirocco a découvert une armée non répertorié chez Requiem... De quoi parlait-il? Requiem cacherait donc une autre armée qui attendrait un certain moment pour apparaître? Cela devenait plus intéressant et comme il le pensait, Stark travaillait à présent pour Scirocco.
Scirocco lui demanda alors son propre avis concernant ce Kazuki et son projet. Isuke se pencha un moment sur sa chaise regardant le plafond avant de se redresser afin de faire face à Scirocco.


"Ce Kazuki semble un peu trop vivre dans ses rêves. Il croit pouvoir changer les choses par lui même, c'est pourquoi il fut intéresser par ta proposition. Il pourrait sans doute être utile, mais il risque d'être quelqu'un a double tranchant. Il pourrait très bien faire avancer requiem que de le faire s’enfoncer... Tout dépend de ce qu'il accomplira. C'est donc un outil à manipuler avec précaution, si tu vois ce que je veux dire..."

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 19:10

"Bien, deux avis valent mieux qu'un..."

Il prit une feuille de son tiroir et commença à écrire quelque chose...

"Ce Kazuki veut vivre dans l'illusion d'un monde parfait... Hé bien ! Qu'il y vive, tant qu'il nous soit utile !"

Il plia la feuille de papier et la mit dans une enveloppe qu'il scella, adressée à Aria.

"Je vais te demander plusieurs choses à accomplir... Si tu y réussi, nous gagnerons la confiance de Kazuki et nous pourrons jouer avec lui à notre guise... Dans le cas contraire... "

Il prit une autre feuille de papier et commença de nouveau à écrire quelque chose...
Puis il posa son stylo et joignit ses mains, fixant droit dans les yeux son interlocuteur.

"Alors Isuke ? Je suis prêt à faire table rase de tout ce qui a pu se passer durant l'ère des TITANs, si tu acceptes de faire ce que je te demande...

En retour, tu peux être assuré que tu y gagneras plus personnellement
que ce que te promet Christian. Tu es quelqu'un d'intelligent, tu dois sûrement penser qu'il serait préférable de t'associer avec moi qu'avec un autre, non ?
Tu n'es pas venu chez Requiem mû par une quelconque idéologie infantile, tout comme moi..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 19:22

Scircco semblait satisfait de pouvoir se baser de deux avis à la place d'un seul. Il sortit alors une feuille et commença à écrire dessus. Isuke le regarda sans rien dire attendant la suite. Il voulait laisser vivre Kazuki vivre dans ses rêves tant que cela leur était utile. C'était bien typique de Scirocco cela et ça n'étonnait pas Isuke. La feuille fut ensuite inserer dans une enveloppe qui était adressé à Aria,... ha oui la secrétaire de Scirocco qu'il avait rencontré l'autre fois.

Isuke se redressa prêt a écouter ce que Scirocco allait bien pouvoir lui demander. Cela pourrait sans doute leur permettre de gagner la confiance de Kazuki. Scirocco sortit alors une nouvelle feuille et écrivit quelque chose sur celle-ci, décidément il se trouvait écrivain aujourd'hui le petit Scirocco... Mais les choses devint enfin intéressante. Scirocco comptait oublié tout ce qui avait pu se passer entre eux à l'époque des TITANS. Mais il devait alors accomplir quelque chose pour lui. Scirocco lui évoqua plusieurs raisons qui lui faisaient penser qu'Isuke accepterait. Un sourire s'afficha sur son visage, tout deux avait fait partit des TITANS et il savait donc très bien comment marchait Isuke.


"Je vois que tu as réussi à piquer ma curiosité et intérêt... Je ne faisais pas partie des TITANS sous tes ordres pour rien. Et effectivement tu ne te trompes pas à mon sujet..."

Isuke sourit et posa les bras sur le bureaux regardant Scirocco.

"Et bien, que veux-tu que je fasse... associé?"

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 19:40

"Associés... "

Scirocco sourit à ce mot, lui qui ne faisait jamais confiance à personne, sauf aux femmes peut-être...Ce simple mot qui signifiait tout et rien à la fois...

"Les images des unités des rebelles que tu as récupérée, mon équipe se charge déjà de les analyser et de tenter de reproduire les emblèmes...
Dans une autre base, nous avons récupéré un vieux Ginn de ZAFT et un Blue Forbidden abandonné, nous allons y peindre les emblèmes du groupe d'Ikki...
Voilà ce que je veux que tu fasses :
Comme tu as un statut d'indépendant, tes faits et gestes ne sont pas répertoriés dans la base de donnée de Requiem si un supérieur ne se charge pas de ton dossier... Dans mon cas, je vais mettre que t'étais en permission pendant une journée...
De plus, Stark, comme tu as pu t'en apercevoir, a été officiellement mis à mort dans une base en Antarctique...
Vous piloterez ces deux unités et vous irez attaquer la ville de ******.
Cette ville est neutre et il y a un hôpital où Requiem fait passer les tests du recensement.
Vous attaquerez cette ville et vous détruirez l'hôpital...
Arrangez-vous pour qu'on voit bien l'emblème des rebelles, et ne vous faites pas repérer...
Une division de 0 gundam viendront sûrement à votre rencontre, mais j'ai confiance en vos talents de pilotes, ils ne seront pas un vrai problème...

Fais de tout pour que tu passes aux infos... ainsi, Kazuki se ralliera totalement à notre cause... Ce premier travail te convient, avant que je te parle du second ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 19:52

Scirocco sourit au mot "associé" il faut dire que cela avait fait un drôle d'effet aussi à Isuke. Surement pour les mêmes raisons que celle de Scirocco. Il vint ensuite à sa première mission qu'il expliqua en détail. Après avoir fini son explication, Isuke comprit exactement où il voulait en venir et sourit.

"C'est un très bon plan, tu peux compté sur moi pour le réaliser. Ce n'est pas le genre de mission que je peux raté. Il y aura en plus ce Stark avec moi, il n'y aura aucun problème."

Isuke sourit, aux yeux de tous cela n'aurait rien d'étrange. Les rebelles d'Ikki avait déjà attaquer une ville à cause des tests que voulaient faire Requiem. Alors si ce même groupe attaquait un hôpital où effectuait ce même test, cela ne fera que forcer la colère des habitants face à leur égard sans se demander de question. Et par la même occasion, Kazuki comprendra qu'on ne peut avoir confiance aux rebelles.

"Qu'en est-il de ma deuxième mission?"

Pas besoin de question inutile, autant savoir rapidement et clairement ce qu'il attendait de lui pour la suite.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 21:18

"Pour la seconde mission, j'aimerais que tu trouves quelques recrues de Requiem avec un esprit... disons... assez simpliste.
Une fois que t'auras trouvé quatre ou cinq membres, tu seras attaché aux services de Kazuki...
Tu feras ce qu'il t'ordonne de faire, quitte à freiner tes envies.
Les nouveaux suivront à coup sûr ton exemple.

Arrange-toi pour gagner la confiance de Kazuki et fais-lui croire que tu es un "gentil" tout comme lui.
Arrange-toi également pour qu'il soit mis à l'ombre de tout ce que Requiem pourrait faire et qui ne serait pas très catholique..."

Il reprit la feuille qu'il tenait dans les mains et y inscrivit quelques lignes...
Puis, il remit la lettre à Isuke.

"Voilà, tu lui remettras cette lettre. Dis-lui qu'il doit l'apporter à ma secrétaire, elle lui remettra une attestation de son statut de "one man army". Ainsi, il aura le "commandement" qu'il souhaite. Dis-lui également que je t'ai choisis pour être son assistant.
Tu lui diras que tu es mon plus fidèle serviteur, et que tu me feras part de tous ses faits et gestes, afin que je sois sûr qu'il ne me tentera pas de me duper. Tu lui diras également que tu l'assisteras comme bras droit, que tu lui obéiras au doigt et à l’œil et que tu lui conseilleras s'il en a besoin. Arrange-toi pour être son meilleur ami, en quelque sorte..."

Puis il donna l'enveloppe avec le nom d'Aria inscrit dessus.

"Tu lui demanderas également de remettre cette lettre à Aria lorsqu'il ira la trouver pour ses papiers. J'ai écrit qu'elle devait se renseigner sur l'unité orange apparue en plein combat... De ton côté, une fois que tu as dit et remis tout ce qu'il fallait à Kazuki, tu pourras te rendre dans la base située à l'Est d'ici... De là, on t'amènera à un point de rendez-vous avec Stark Coyote.
Raconte-lui le but de la mission, mais n'hésite pas à omettre certains passages : il n'a pas à tout savoir...

Tout est clair, Isuke ?"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feldt Grace
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 28

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 21:43

Feldt profita de l'absence de Paptimus et de son soldat pour se retourner vers Kazuki, l'air pas très content.

"Tu es fou ? Enfin.. je veux dire.. tu acceptes comme ça, sans prendre le temps de réfléchir soigneusement ? Tu crois ce que cet homme te dit ? Le Requiem ce n'est pas le pays de bisounours Kazuki."

Elle chuchotait comme par réflexe : oui, il fallait toujours chuchoter chez Requiem.

"Sauf si tu as une idée derrière la tête... autre que simplement ce que tu leur as dit. Parce que sinon, je me pose des questions..."

Voilà, elle se tut enfin et laissa la parole au Coordinateur. Même s'il pouvait faire ses choix tout seul comme un grand, miss Grace attendait quand même quelques explications, elle n'était pas n'importe qui après tout.

[HS : on va dire "court mais efficace" :p]

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isuke Tanaka
Membre niveau 4
Membre niveau 4
avatar

Nombre de messages : 292
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Mer 31 Oct - 21:50

Isuke écouta attentivement tout ce que Scirocco lui expliqua. L'idée de servir Kazuki ne lui plaisait pas trop mais c'était tout à fait dans ces cordes ce genre de travail. Il devrait donc devenir son nouvel ami et une confiance devra régner entre eux. c'était faisable. Scirocco lui remit ensuite une lettre qu'il devra délivré a Kazuki permettant son statut de "one man army" qui lui octroiera le commandement qu'il voulait. Isuke devra donc devenir le bras droit de Kazuki mais aussi vérifié ces moindres fait et geste. Isuke et envie de rire un peu lorsque Scirocco lui dit qu'il serait le plus fidèle serviteur de Scirocco mais cela était important à dire.

Scirocco lui tandis alors une deuxième enveloppe que Kazuki devra donner une fois de plus a Aria, concernant cette fois sur des recherches concernant l'unité orange... Une fois cela fait, il pourra passer à sa première mission. Isuke se leva alors emporter la lettre et enveloppe et afficha un sourire.


"Très bien tu peux compté sur moi, je me chargerai efficacement de ces 2 missions"

Isuke se retourna faisant un signe de la main et sortit alors du bureau et referma la porte. Il rejoint alors Kazuki et Feldt. Il regarda celui-ci et lui sourit.

"Et bien commandant Fujiwa, il semble que je vais dès aujourd'hui travailler sous vos ordres. En espérant que vous nous montrez la voie et faisons un bon boulot!"

Il remit alors les 2 lettres à Kazuki.

"Il faut vous rendre voir la secrétaire de monsieur Paptimus, Aria willer. Elle se chargera de vous intégrer en vous octroyant le rôle que vous méritez."

Puis il le salua poliment avant de le regarder.

"Quand à moi, monsieur Paptimus m’envoie vous servir comme votre bras droit. Je suis le plus fidèle serviteur de monsieur Paptimus, j'espère pouvoir donc vous servir comme il se doit! Je serais également là pour vous observer et confirmer que vous ne chercherez pas à dupé monsieur Paptimus. Dans le cas contraire, ce que je n'espère pas, les choses iront très mal pour vous... Voilà, si vous avez des questions je serais ravi de les entendre. Mais avant tout je dois m'occuper d'une petite affaire et ensuite je serais tout à vous."

Il sortit ensuite un bout de papier et y inscrivit un numéro avant de le tendre à Kazuki.

"N'hésitez pas à m'appeler!"

Il leur fit un signe en souriant avant de partir en courant. Il partit ensuite de la base indiqué par Scirocco.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Fujiwa
Membre niveau 10
Membre niveau 10
avatar

Nombre de messages : 1215
Age : 31
Localisation : Sur terre

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Jeu 1 Nov - 10:31

Feldt avait raison, si Scirocco désirait vraiment cette paix, alors pourquoi prendre des mercenaire ou des pilotes avide de sang dans ses rangs. Il pouvait tout simplement les bannir. Ce n'était pas les soldat qui manquait ici. De plus, comme l'avait dit Kazuki, s'il venait à prendre le commandement de cette armée, tout changerais, enfin... c'est ce qu'il souhaitait. Était-il capable de faire quoique se soit en tant que simple soldat ? En tous cas, il n'avait pas la moindre de chance de s'en sortir avec des mots, il n'était pas diplomate mais bel est bien pilote. Comme le disait la demoiselle, ce que disait Scirocco allait à l'encontre des soldats qu'il avait dans son armée. Bien sûr, Kazuki était méfiant, mais quoiqu'il arrive, il était venu ici pour chercher quelque chose. Obtenir un pouvoir et une force assez conséquente pour établir une nouvelle ère. Les rebelles étaient incapable de lui fournir une telle autorité, c'est pourquoi il c'était tourné vers le Requiem. S'il aurait rejoint ses amis, de nombreuses batailles auraient continué et de millier d’habitants auraient de nouveau souffert de leurs combats. C'est pourquoi il avait accepté sous certaine condition, en espérant bien sûr qu'elle soit accepté. Feldt avait était très surprise d'entendre ça, et cela n'était pas étonnant lorsque l'on regarder le passé de Kazuki. Il avait perdu beaucoup de ses amis à cause d'eux. Haro montra enfin le bout de son nez, le coordinateur l'avait complètement oublié.

Le commandant était d'accord pour ses deux première condition, il était parfaitement conscient que l'ancien pilote de Zaft serait la personne idéale pour discuter avec ses anciens camarade. Cependant, le fait de le mettre chef de l'armée le déranger quelque peu. Il était contraint de refuser. Cela pouvait se comprendre, donner tant d'autorité à une personne qui venait tout juste de le rejoindre pouvait être dangereux. Kazuki ne leur avait encore rien prouvé. Il était méfiant et notre jeune héros en avait peut-être trop demandé. Il était trop jeune et naïf ?... Pourtant, le pilote de l'Impulse avait déjà fait ses preuves. Il avait mené à bien de grande bataille en diriger de nombreuses escouade. Il avait notamment détruit les canon du Requiem au coté d'Ikki, Shinji et l'expérimenté Dearka. Il avait déjà exercé cette fonction de leader et s'en était toujours bien sorti. De plus, il avait été au coté de Char, un grand pilote avec lequel il avait apprit de nombreuses chose en l'observant. Par contre, pourquoi parler de politique ? Être chef de l'armée ne voulait pas dire diriger tout un peuple, pour cela il laissait le soin à Christian de s'en occuper. Kazuki désirait seulement contrôler l'armée et guider les soldats vers des affrontement moins sanglant. En réalité, Scirocco ne voulait pas semer le chaos chez le Requiem, voir un ancien membre des FAITHs devenir le leader de l'armée serait troublant pour certaine personne. Il s'inquiétait donc pour sa sécurité, en devenant un personnage si important, Kazuki deviendrait une cible idéale selon lui. C'était presque touchant... mais notre jeune héros se moquait bien des menace qui planer atour de lui. Il était prêt à mourir pour permettre à ses enfants de ne pas vivre dans le même enfers qu'eux.


" Je comprends et je respecte votre choix. "

Néanmoins, quelque chose semblait avoir changé ! D'un seul coup, il se reprit en insinuant qu'il pourrait sans doute lui décerné ce titre. Quel mouche l'avait piqué ?! C'était plutôt étrange, car Kazuki avait été plutôt satisfait de sa première réponse, mais voilà qu'il avait décidé de s'entretenir avec Isuke avant de prendre une décision. Quoi de plus étrange ? De plus, Scirocco n'avait pas l'air de porter ce soldat dans son estime vu leurs rapport. Pourquoi avait-il besoin de l'appui de cet homme sans importance ? L'action la plus logique aurait été de contacter directement Christian. En effet, en devant l'un des principaux leader de l'armée, Kazuki deviendrait une personne très importante au sein de la hiérarchie. Informait le chez du Requiem aurait été plus judicieux. Une fois parti, le commandant s'assura que nos deux jeunes invité ne puissent les entendre. Pourquoi tant de cachoterie alors que cela le concernait directement ? Scirocco ne c'était pourtant pas gêner pour autoriser Isuke à faire son rapport sous leurs yeux alors que cela ne les regardaient absolument pas. Bref... le regard méfiant il observa les deux hommes partir avant de se tourner vers Feldt et Haro. Elle n'avait pas l'air content des choix de Kazuki et de sa façon d'agir.


" Je n'ai fait que ça... j'ai réfléchis durant six longue année. "

Il savait ou il s'engouffrait et tant pis s'il devenait le traitre par excellence. Il ne devait plus penser à lui mais à ceux qui l'entourait, il ne voulait plus que Feldt souffre, il voulait l'éloigner de ces combats et de cette vie. Malgré tout ce qu'il pensait il gardait le sourire, c'était inhabituelle chez lui. Sourire lorsque tout allait mal, en fait, il prenait cet air uniquement pour ne pas inquiétait les autres. La jeune femme lui chuchota alors en lui demandant s'il n'avait pas quelque chose en tête. Au vu du nombre d'ouvrier qui travailler ici, il serait bête d'en parler maintenant.


" Non, j'ai l'intime conviction que tout peux changer, mais uniquement si j'obtiens ce que je désir. "

Ce qu'il désirait ? L'autorité ?... Non, il y avait autre chose. Kazuki n'avait pas encore livré ses véritable intentions même s'il souhaitait réellement intégrer le Requiem pour leurs transmettre la volonté des Clyne. Car même s'il obtenait l'accord de venir l'une des personnes les plus gradé de cette "organisation", il lui restait quelque chose pour défendre les personnes et le monde qu'il voulait protéger. C'est alors que Isuke fit son apparition, apparentement tout c'était bien déroulé puisqu'il avait un large sourire. "Commandant" Fujiwa ? Pourquoi se revirement de situation ? Scirocco aurait pourtant dû le laisser en tant que simple soldat pour qu'il fasse ses preuves avant toute chose. Cette armée n'était vraiment pas normale... Enfin, il c'était sans doute appuyé sur les expérience de Kazuki pour prendre ce choix. Il reçu ensuite deux lettres, dans le même temps, il disait être dorénavant sous ses ordre. Ensuite, il devait aller voir une certaine Aria Willer pour l'intégrer au rang de commandant. Pourquoi ? Ce n'était pas à lui de s'occuper des paperasse... il trouvait cela vraiment désobligeant. Isuke allait donc être son bras droit ? Bien, Kazuki avait déjà un ordre de mission pour lui, ça tombait bien car notre jeune héros désirait se reposer un peu. Après tout, ce long voyage avait été épuisant. Il était également là pour voir si notre jeune héros n'était pas la pour les duper ? En tant que "commandant", il ne pouvait tolérer qu'on puisse ne pas le croire et l'observer. Il semblait plutôt pressé et se mit à lui donner son numéro, car il devait partir pour affaire urgente. L'homme qui était censé le surveiller disait qu'il allait le laisser seul... Bref... Cette armée était vraiment désordonnée. Rien n'était logique et aucune règle ne semblait être respecté. Alors que notre jeune héros avait quelque chose pour lui, Isuke était déjà parti !


" Commandant hein ?... la blague... "

Le coordinateur avait deux mots à dire à Scirocco, car il n'acceptait pas certaine chose...

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-anthologie.com/index.htm?sid=db8d2f1d79ea590ba5
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Jeu 1 Nov - 15:57

Scirocco sortit de son bureau, et s'approcha des trois personnes.
Il vit que Kazuki était contrarié après le départ d'Isuke et murmura un "commandant hein".

"Quelque chose vous perturbe, Fujiwa ?

Avant toute chose, sachez que Requiem n'est ni l'EAF ni ZAFT.
Ici, il n'y a pas réellement de hiérarchie stricte.
Tous les soldats sont sur un même pied d'égalité, seul Christian est au-dessus de tout le monde, et lui seul décide à qui il doit conférer des pouvoirs.

Pour pouvoir commander, il faut pouvoir inspirer le respect, sinon, personne ne vous écoutera lors d'une mission. Il vous faut être fort, Kazuki.

Mais vous semblez avoir quelques préoccupations... dites-moi tout."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Fujiwa
Membre niveau 10
Membre niveau 10
avatar

Nombre de messages : 1215
Age : 31
Localisation : Sur terre

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Jeu 1 Nov - 18:12

Kazuki n'était pas venu ici pour s'amuser et perdre son temps. Il semblait être le seul à prendre tout ceci au sérieux. Le requiem se moquait de lui, lorsque l'on offrait le titre de commandant c'était uniquement pour guider les troupes et non pas pour embellir la personne. Scirocco avait bien vu que notre jeune héros n'était pas satisfait. Il voulait avoir ce qui l’embêtait et lui affirma que tout était normale. Le Requiem n'avait pas de hiérarchie à proprement parlé. Il y avait seulement Christian au pouvoir, tout les soldats étaient sur le même pied d’égalité. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre ! Dans toute les guerre, il y avait un pilier centrale, un homme qui guider ses hommes, qui les encourager et qui les motivés. Combattre sans ça n'avait aucun sens. Si tout le monde s'amusait à agir à sa guise sur un champ de bataille rien ne pouvait fonctionner. Le chef des rebelle était donc le seul à pouvoir offrir une telle autorité à Kazuki. Dans ce cas, il n'avait plus le choix, il devait aller le rencontrer personnellement.


" Il serait peut-être temps que cela change. "

Le coordinateur redonna alors les lettres que lui avait donné Isuke, si le titre de commandant ne lui conférer aucun pouvoir à quoi bon le détenir ?


" Tenez, s'il n'y aucune hiérarchie, et si mon rôle est aussi important qu'un soldat, je n'ai pas besoin de ça. "

Il était d'accord pour gagner le respect des autres membre du Requiem avant de prendre une place plus importante, mais que cela soit clair, il n'avait guère envie de combattre ses anciens camarade sans aucune raison. D'ailleurs, si Ikki ne se serait pas échapper, il serait sans doute aller le voir. Les choses ne se passait pas comme il le souhaitait, il fallait que Scirocco comprenne à quel point les rebelle avait de l'importance au yeux de Kazuki. Sa meilleur amie en faisait parti comme un bon nombre de ses anciens camarades de ZAFT. De plus, le fait d'être surveiller ne faisait qu’accroitre cette sensation d'intrus. Certes, ils avaient raison de se méfier de lui, mais de là à avoir quelqu'un derrière son dos...


" Si aucun soldat ne respecte les décisions de ses supérieurs, alors je me suis trompé d'endroit. Je pensais que vous vouliez effacer ce que Ribbons avait fait par le passé, mais cela n'a pas l'air d'être le cas. Si tout le monde agit comme bon lui sens, cette discussion est devenu sans importance. Je ne suis pas venu ici pour devenir un simple soldat, si je n'ai aucun respect, alors je ne vois pas pourquoi je resterais ici. "

Il comprenait maintenant pourquoi ils avaient perdu le convoi transportant Ikki. Le Requiem manquait cruellement d'organisation. Ils avaient bien trop confiance en leurs machine et cela n'allait pas les faire gagner face à des personnes aussi doué que Ikki sur un champ de bataille.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-anthologie.com/index.htm?sid=db8d2f1d79ea590ba5
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Jeu 1 Nov - 19:17

Scirocco le regarda amusé puis se mit à rire.

"Hahaha ! Je vois !

Vous proférez de belles paroles puériles, mais vous êtes avides de pouvoir !"

Les yeux de Scirocco pétillaient.

"Vous aimez diriger ceux qui sont sous vos ordres, vous refusez d'obéir à des personnes incompétentes... Vous êtes une des personnes les plus habilitées à diriger le Requiem."

Scirocco lui tendit en retour les lettres qu'il avait écrit.


"Pensez-vous sérieusement que Requiem durerait autant d'année s'il n'y avait pas une hiérarchie aussi stricte ?
Vous m'avez réellement cru lorsque je disais que Christian était le seul maître et qu'il contrôlait tout le Requiem uniquement grâce à son aura ?

Hahaha ! Christian se ferait tuer ou perdrait son armée en un battement de cil.

Les hommes ont besoin d'être guidés correctement. Ils ont besoin d'un leader absolu ! Et ce sera peut-être vous, Kazuki Fujiwa...

Grâce à ce recommandé, vous obtiendrez le même statut que moi.

Pour contrôler le monde, Christian a fractionné son pouvoir entre trois personnes : l'une qui dirige les affaires relatives à la Lune, une autre au domaine spatial, et le troisième qui a un pouvoir absolu sur la Terre,- moi.

Avec ce grade particulier, vous pourrez commander tous les soldats de Requiem, que ce soit sur Terre ou dans l'espace, et vous ne devrez répondre de vos actes envers personnes, pas même Christian. Je me porte responsable de tous vos actes, d'où la nécessité d'être au courant de vos agissements, afin de ne pas vous entraver dans vos actes..."

Il retira légèrement sa main tenant les lettres en arrière...

"Sauf si vous refusez à ce poste pour aller cirer les chaussures d'Ikki Akustu, qui, à mon avis, refuserait de vous céder le contrôle de ses rebelles..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feldt Grace
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 28

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Ven 2 Nov - 9:34

Tout cela s’enchaînait un peu trop rapidement au goût de Feldt. D'un autre côté, Kazuki avait eu le temps durant ces six ans de réfléchir à de maintes reprises à ce qu'il voudrait faire pour aider. Parce que, oui, aider était le mot qui le qualifiait le mieux. A la limite, il ne vivait que pour ça : dans l'espoir d'aider les autres. D'ailleurs, c'est lui qui aida la jeune fille à voir plus clair dans ce qu'elle faisait et dans ce qu'elle était. C'était quelqu'un de foncièrement bon. De ce fait, miss Grace ne s'opposerait pas à ses choix, mais elle serait toujours là pour lui donner sa vision des choses ; après tout, deux avis valent mieux qu'un!

Après ces quelques mots échangés, le soldat revint, donna son numéro à Kazuki en lui disant qu'il était à présent sous ses ordres. Incroyable... Feldt ne voyait pas du tout un homme comme ça obéir au Coordinateur, mais passons. Puis, ce fut au tour du commandant Scirocco de faire sa réapparition. Il avait attribué au jeune homme un rôle réellement important, mais c'était au moins la dixième fois que la jeune fille était choquée aujourd'hui donc cela ne se remarquait plus trop sur son visage.
Par contre, quelque chose n'allait pas dans toute cette histoire... Kazuki allait s'engager chez Requiem et Feldt dans tout ça ? Elle ne faisait plus partie de "l'équipe" et ne pourrait sans doute pas suivre le monsieur aux yeux rouges dans ses déplacements. Tout en tenant bien fermement son Haro jaune, la Naturelle s'avança vers Paptimus, son très cher regard sans expression particulière le fixait, et sortit :


"Si vous êtes en manque de recrues avec un minimum de sens de l'humanité, je suis preneuse aussi... je n'ai rien de mieux à faire."

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Fujiwa
Membre niveau 10
Membre niveau 10
avatar

Nombre de messages : 1215
Age : 31
Localisation : Sur terre

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Ven 2 Nov - 14:30

Pourquoi riait-il alors que cette discussion était importante pour lui ? Kazuki n'avait pas de temps à perdre. Avide de pouvoir ? En effet, le coordinateur désirait contrôler cette armée et la diriger pour plusieurs raison. Il avait tort, le pilote de ZAFT accepté d'être diriger et de recevoir des ordre de certaines personne. Cependant, ces personnes doivent également faire des effort pour perpétuer son rêve ainsi que ceux de ses camarades mort au combat. Alors comme ça, cela n'était qu'une simple blague ? Ou bien un test ? En tous cas, si Kazuki arrivait à obtenir ce rang alors tout s’arrangerait pour la suite. Un leader absolu ? Il en faisait peut-être trop. Il ne voyait pas le titre de commandant ainsi, il souhaitait simplement diriger son armée pour éviter que des hommes ne perdent la vie inutilement. Il lui expliqua qu'avec ces lettre il obtiendrait un statut semblable au sien. Ce n'était pas mal pour un début. Christian aurait éparpillé sa domination sous trois grand principe. L'un d'eux s'occupait de la Lune, l'autre du domaine spéciale et un troisième de la terre. Cela tombait bien, le coordinateur désirait s’occuper des affaires terrestre. Être le leader de tout les soldats du Requiem, voilà qui était intéressant. Il disait ensuite que Ikki refuserait sans doute de lui donner un tel poste. Il fallait que se soit clair, Kazuki n'était pas la pour être couronné. Il attrapa alors les deux lettres que Scirocco lui avait rendu.


" J'ai perdu de nombreux camarade lors de la bataille de Yakin Due ainsi qu'a d'autre évènement meurtrier. Je n'ai pas envie de revivre ça, c'est pourquoi qu'en tant que commandant, je saurais protéger mes hommes. "

Il se moquait bien des rebelles, devenir un chef d'escadron ne lui aurait servit à rien. Les rebelles étaient considéraient comme des parasites, il n'aurait sans doute jamais pu obtenir le respect des politicien qui c'était tourné en faveur des idéaux de Christian. Kazuki devait prendre le risque de perdre la confiance de tout ses amis pour le bien des innocents. Il fallait bien que l'un d'entre eux endosse ce genre de rôle. Il lâcha un léger sourire pour reprendre calmement,


" Ikki est un bon ami à moi. Je suis sûr qu'il m'aurait offert bien plus que vous ne pouvez l'imaginer. Après tout, j'ai été son capitaine. "

Feldt n'était quant à elle pas décider à laisser Kazuki prendre ce risque tout seul. Elle voulait aussi l'accompagner et pourquoi pas réintégrer ce groupe. Bien sûr, au fond de lui, le coordinateur aurait refusé mais... il n'avait pas le droit de prendre ce genre de décision pour elle. La naturelle était grande et savait ce qu'elle faisait, il devait arrêter de s'inquiéter pour elle, car après tout, il avait dorénavant un endroit ou aller pour se retrouver. Avant même que Scirocco ne puisse répondre à Feldt, le coordinateur posa ses yeux sur sa bien aimé,


" En effet, Feldt serait une recrue idéale, avec votre consentement, j'aimerais que vous la réintégrer. J'ai besoin de quelqu'un de confiance à mes cotés. "

Il fit alors un petit clin d’œil à la jeune femme que même Scirocco n'avait put voir, en effet, il c'était retourné pour lui faire ce petit signe. Bien évidement, le commandant ignorait tout des liens qu'il y avait entre eux.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-anthologie.com/index.htm?sid=db8d2f1d79ea590ba5
Paptimus Scirocco
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 27

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Sam 3 Nov - 0:02

Scirocco regardait Kazuki avec amusement."Malheureusement, des êtres qui nous sont chers mourront toujours tant qu'il y a la guerre..."

Puis, Kazuki lui souria, tout en continuant de parler, et Scirocco s'empressa de rajouter

"Vous l'étiez, vous ne l'êtes plus.
Les hommes changent plus facilement d'attitude une fois que vous ne représentez plus rien pour eux, croyez-moi... La nature humaine est ainsi faite..."

Puis Feldt se remontra à nouveau. Scirocco la regarda avec intérêt, limite avec appétit. Puis il retrouva vite son sérieux lorsque Kazuki le regarda et lui parla.
Scirocco se tourna alors vers Feldt.

"C'est avec plaisir que Requiem accueillera une charmante demoiselle comme vous. Cependant, vous devrez être active pour seconder monsieur Fujiwa, s'il consent à vous prendre immédiatement dans son équipe. Je vais chercher les documents nécessaires. Si vous voulez bien m'excuser..."

Scirocco leur tourna le dos et s'en alla dans son bureau, où il s'assit à son bureau, sortit une autre feuille de son tiroir et se mit à écrire, puis il s'affaira à son ordinateur. Ensuite, il retourna auprès des deux jeunes gens.

Il remit une lettre à Feldt.

"Voici les documents officiels affirmant votre adhésion à Requiem. J'ai supprimé votre précédent dossier, vous n'aurez aucun problème auprès des services de Requiem. Prenez garde à ne pas vous retrouver au milieu d'anciens partisans d'Almark...
Je vous demanderai aussi quelques faveurs : sous peu je devrai me rendre à une réunion de la plus haute importance. J'aimerais que vous m'accompagniez en tant qu'une de mes secrétaires. Vous pourrez alors en informer Fujiwa de ce qui se sera dit dans cette réunion."

Il se tourna vers Kazuki.


"Ainsi, je ne vous cacherai rien, cher collègue.


Mais il se fait tard. Vous êtes mes hôtes ce soir, je vous invite dans mes quartiers qui se trouvent pas loin de cet entrepôt secret. J'aimerais également avoir votre avis au sujet de quelques projets d'avenir pour la Terre, notamment en ce qui concerne le domaine énergétique...

Me feriez-vous l'honneur de dîner tous les deux avec moi ce soir ?"

Leur laissant le temps de réfléchir, il appela un garde pour qu'on lui amène deux voitures, et qu'on prépare sa réception à l'ancien palais impérial, aujourd'hui devenu la demeure secondaire du commandant Requiem chargé des affaires terrestres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feldt Grace
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 382
Age : 28

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Sam 3 Nov - 14:25

La réponse de Kazuki l'avait à la fois étonnée et à la fois pas du tout. En effet, ils n'étaient pas là pour exposer leur lien, même si cette décision pouvait justement avoir comme conséquence que tôt ou tard tout serait découvert. Le Coordinateur n'avait pas à choisir pour elle, comme elle pour lui. Kazuki se retourna alors pour lui faire un clin d'oeil. C'est naturellement qu'elle se permit de sourire au jeune homme, en réponse à son clin d'oeil. Après tout, il fallait bien montrer un peu d'humanité quelques fois.

"C'est avec plaisir que Requiem accueillera une charmante demoiselle comme vous. Cependant, vous devrez être active pour seconder monsieur Fujiwa, s'il consent à vous prendre immédiatement dans son équipe. Je vais chercher les documents nécessaires. Si vous voulez bien m'excuser..."

"Charmante demoiselle"? Elle fronça légèrement les sourcils, mais stoppa très vite, elle se doutait qu'il s'agissait d'une marque de politesse.

"Bien entendu, je ne fais pas des demandes sans en connaître les conséquences."

Paptimus partit alors chercher les documents. Cela ne prit que quelques minutes ! Il tendit une lettre à la jeune fille qui s'empressa de s'en emparer. Tout en lui remettant ses documents, il lui annonça qu'il avait supprimé son ancien dossier, ce qui la soulagea fortement (même si il avait sans doute gardé une copie pour lui... oui, Feldt est parano quand il s'agit de Requiem).

"Je vous suis reconnaissante d'avoir supprimé mon ancien dossier et de ne pas me juger sur ça. Quant aux anciens partisans de Ribbons-sama, je ne pense pas en croiser, mais je ferais attention."

A peine réengagée, Feldt avait déjà une petite mission à accomplir : accompagner monsieur Scirocco à une réunion en tant que l'une de ses secrétares.

"Très bien."

Pour finir, le commandant proposa à Kazuki et à sa dulcinée d'aller continuer leur petite discussion autour d'une repas. La Naturelle fit un petit mouvement de la tête afin d'approuver la proposition et se tourna aussitôt vers mister Fujiwa pour voir sa réponse.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazuki Fujiwa
Membre niveau 10
Membre niveau 10
avatar

Nombre de messages : 1215
Age : 31
Localisation : Sur terre

MessageSujet: Re: Entrepôt 54   Dim 4 Nov - 13:22

La guerre allait cessé, Kazuki allait tout faire pour que cette utopie devienne réalité. Il était confiant, il savait qu'il était capable de raisonné ses anciens camarades. Néanmoins, il devait dans un premier temps rencontré le grand leader du Requiem qui semblait bien se cacher. Il devait certainement préparer quelque chose... Voir un tel homme se dissimulé alors que le monde avait besoin de lui... Feldt avait l'air ravi de pouvoir adhérer une nouvelle fois ce groupe armée. Kazuki avait besoin d'elle bien plus qu'elle ne le pensait, en tous cas, maintenant que tout avait été dit, Scirocco les invita à aller dîner, c'était une bonne idée, mais avant ça, il devait faire parvenir ses lettres à une certaine Aria. La première mission de Feldt allait d'être accompagné le commandant, c'était une bonne occasion pour lui d'avoir un rapport précis et détaillé de ce sommet. Le coordinateur était d'accord et n'avait donc rien dit à se sujet.


" Bien sûr, se serait avec plaisir, mais avant cela, je vais déposer ses lettres, il serait bête de les égarer. Nous n'avons qu'à nous rejoindre plus tard, qu'en dites-vous ? "

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saint-anthologie.com/index.htm?sid=db8d2f1d79ea590ba5
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrepôt 54   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrepôt 54

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Into the deep + Entrepôt abandonné - minuit
» Entrepôt 25D
» [Rôles]: De l'entrepôt
» [Antre] L'entrepôt
» Vieil entrepôt désaffecté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Unlimited :: Zones de Requiem :: Bases de Requiem-