Forum de RP sur l'univers de la série !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cabine d'Allelujah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allelujah Haptism
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29

MessageSujet: Cabine d'Allelujah   Ven 31 Aoû - 15:04

Allelujah venait de rejoindre sa cabine, le gros problème du Harute son utilisation à vitesse complète le draine de ses forces car la résistance de l'accélération sur le pilote étant quasi nulle cela demandait au pilote des efforts physique pour suivre les capacités de son MS.

"Ce test, la mission et rester près de Luna poru les soins m'ont légèrement épuisé, de plus avec le sang qu'on a prélevé sur moi, je suis fatigué..."

Enlevant son casque, il verrouilla sa porte pour que personne ne rentre sans invitations et s'étala sur son pieux de tout son long regardant le plafond, il ne s'attendait pas à retrouver Lunamaria ici non plus faut dire mais comment avait elle prit une balle alors que le cockpit était très proche de l'intact? Aurait elle commise l'erreur de sortir et se dévoiler à l'ennemi se faisant ainsi tirer dessus?

*Bah ca ne sert à rien d'y penser, profitons en pour nous reposer.*

Pas comme si il allait recevoir une visite nocturne après tout. Il ferma enfin les yeux et ne mit pas longtemps à dormir d'un sommeil toutefois léger.

___________________________

"This is the power of a super soldier!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Jeu 6 Sep - 20:35

Cette merveilleuse journée passait si rapidement. Le ciel avait demeuré doux cette fois-ci. Il avait été recouvert de nués blanchâtres. Le soleil n'apparaissait que rarement. Les heures défilaient promptement. Désormais vingt deux heure s'affichait sur la montre de la demoiselle. Après avoir effectuer son rôle d'assistante, la jeune fille voulait prendre du repos. Cependant un soldat, ayant surprit un nouvel arrivant, lui avait réclamé de vérifier l'identité cette « fameuse personne ». Elle ne supportait pas de jouer les « Baby-sitter ». Néanmoins enfant, quelqu'un l'avait prit en charge. Donc celle-ci devrait comprendre ce rôle de grande sœur, comme nous pouvons le nommer. Il était logique d'aider les nouveaux. Soutenir et appuyer un individu n'était certes pas aisé, mais cela constituer à obtenir un lien supplémentaire. Elle marchait en direction de la chambre où se situait le soldat. Il dormait probablement. Pourquoi déranger quelqu'un qui se reposait ? Une multitudes de pensées lui traversaient l'esprit. Imaginant le jeune homme se réveillait de mauvaise humeur ou ne pas ouvrir simplement. Ces réactions ne lui paraissaient pas anodin. Les pas résonnait sur le parquet. Le bruit de ses talons ne passaient pas inaperçue. Il valait mieux ralentir. Contrairement à la dernière fois, l'adolescente était vêtu d'une tenue classique. Elle ressemblait à une parfaite secrétaire. Une pair de lunettes se trouvait sur le bout de son nez. En définitive, cette dernière ne manquait pas d'imagination. Lorsqu'elle atteint la porte d'entré de la chambre, une envie pressante de partir lui survenait aussitôt. L'adolescente tapa à deux reprises.

« Bonsoir, excusez-moi de vous dérangez, je suis Willer Aria. Ma présence ici à cette heure paraît étrange mais je dois faire une brève vérification. Pouvez-vous sortir ? »


Le jeune homme ne semblait pas vouloir rétorquer à la question. Il somnoler dans son lit. Aria pensait déjà à rejoindre sa chambre. Au moment où elle s'apprêtait à partir, la porte s'ouvrit.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allelujah Haptism
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Jeu 6 Sep - 21:05

Le jeune homme était légèrement en train de dormir et dieu sait que ca lui faisait du bien. Ca faisait une heure à peine qu'il dormait qu'il entendit quelqu'un frapper à sa porte une première fois, ce qui le réveilla légèrement, c'était peut-être une erreur. Il essaya alors de se rendormir mais on frappa une seconde fois, il grommela un peu comprenant que c'est en effet pour lui qu'on est la....

"Pas cool, je suis rentré il y a peu...."
« Bonsoir, excusez-moi de vous dérangez, je suis Willer Aria. Ma présence ici à cette heure paraît étrange mais je dois faire une brève vérification. Pouvez-vous sortir ? »

Très bien cependant, il allait pas se présenter avec juste un caleçon sur lui car il avait juste enlever sa combinaison et le reste de ses vêtement pour dormir a l'aise. Il attrapa un pantalon et l'enfila rapidement et se dirigea ensuite vers la porte avec une ou deux mèches rebelles.. Il l'ouvrit alors et aperçut une demoiselle assez mignonne devant sa porte, dommage c'est pas un rendez-vous galant.

"Désolé, je ne m'identifie que par un alias et me fait connaître sous le nom d'Okami, enfin, je n'ai pas envie de rentrer dans un truc compliqué donc appelez moi juste Al'."

Il s'appuya alors contre l'encadrement de la porte de sa cabine, il était légèrement fatigué mais bon, la vue était quand même bien plus agréable qu'un mur au niveau du regard.

"Au point ou on en est, je n'ai pas grand chose ici mais je pense que je peux vous offrir un verre d'eau si ca vous dit... Après si vous avez besoin d'autre choses me concernant, je peux peut être répondre a vos questions."

Il attendit ensuite la réponse de la demoiselle.

___________________________

"This is the power of a super soldier!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Ven 7 Sep - 21:23

Une voix clémente faisait écho. Quelqu'un s'adressait à la jeune fille qui le dos tournés s'éternisait à répliquer. Cette individu était le nouveau ou plutôt un mercenaire qui paraissait l'être. En se dévoilant, il permit à Aria de juger son apparence. Une silhouette harmonieuse se dévoilait face à des yeux ébahi. Subjugué par la beauté de l'homme, l'adolescente ne parlait pas. Les mots ne sortaient pas. Il fallait le dire, apercevoir le soir un tel « mannequin » surprendrait plus d'un. Il se présentait poliment en utilisant un langage simple, mais doux. Sa manière de se tenir correspondait à celle d'un homme tout à fait charismatique ( par réputation, une personne ayant cette posture était conforme à un « Mec cool » ). Ses joues se teintèrent de rouge. Par gentillesse il invita la demoiselle à le rejoindre. Comme ce dernier l'avait indiqué, il était surnommé Ookami et Al. De beaux pseudonymes. Tandis que le gentleman conviait, l'assistante ne réagissait toujours pas. Jusqu'à que celui-ci attendait une réponse de sa part. L'un des tubes fluorescent se mit à s'éteindre. Heureusement, les autres néons fonctionnaient encore. Il était rare en ces lieux développés par la technologie, qu'il y est un problème. Néanmoins le long du couloir demeurait éclairer. Une température parfaitement ambiante résidait dans la galerie. Cependant Aria sentait une chaleur inconnu l'envahir. Laquelle ? Elle ne le savait pas.

« Veuillez m'excuser. Je suis ravie de vous rencontrez. Par rapport à votre sollicitation, je suis d'accord. » dit-elle en souriant.

Elle avait beau tenté de camoufler ses pommettes rouges à l'aide de son agenda, celles-ci se voyaient toujours. Le séduisant « Al » intimidait la secrétaire. Son corps était très bien structuré. De plus il semblait avoir un caractère calme. Le rêve de tout jeune fille se trouvait devant elle. Pourtant elle pensait à une autre personne. Son « Idole ». Que faisait-il en ce moment même ? Voilà le genre de question qu'elle se posait. Il dormait peut-être. La nuit, l'être-humain a besoin de se reposer. Aucune autres activités ne se déroulait durant la soirée. Si ! Un domaine qui consistait à unir deux amants. Est-ce que le commandant aimait une femme ? Cette idée lui effleurait l'esprit vaguement. Selon les informations recueillies auprès de divers individus, il n'était pas question d'épouse ou d'enfant. Paptimus Scirocco était un homme solitaire. Toutefois, comme tout être-vivant qui se respectent, il éprouvait des sentiments. Donc avait-il une amoureuse ? Ainsi elle rêvassait en suivant
le « mannequin ». Elle suivait un étranger. Ils avaient beau appartenir au même camps, ils n'en restaient pas moins inconnu de l'un et de l'autre. Désormais apprendre à connaître Ookami était à porté de main.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allelujah Haptism
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Ven 7 Sep - 22:12

Le jeune homme avait ainsi invité la demoiselle dans sa cabine, cette dernière avait déja été légèrement aménagée avec un petit frigo, quelques tenues qui se trouvait dans son armoire, sur le bureau on pouvait apercevoir ses vêtements pour le lendemain, un simple T-shirt avec un pantalon qui se méprenait au style sportif. la cabine disposait aussi d'une petite douche personnelle ce qui permettait au jeune homme de ne pas devoir se mélanger avec les autres soldats. Il ouvrit alors la porte du petit frigo et en sortit une bouteille d'eau, prenant deux verres dans la petite "armoire vaiselle" ou était rangé les verres, les couverts ou encore les assiettes. Il remplit ensuite les deux verre et en tendit un à la demoiselle qui semblait légèrement intimidée d'être seule en sa compagnie.

"Je pense que l'on peut discuter un petit peu, vous inquiétez pas, ma présence à été approuvée par le grand patron en personne si vous voulez tout savoir. C'est également vrai que je suis ici que depuis peu et quand je dis peu c'est un euphémisme ca fait à peine 48h."

Voila en gros tout ce qu'il y avait a dire qu'il pouvait dévoiler tranquillement, après il pourrait lui parler de son ancien boulot de mercenaire mais cela ne lui servirait à rien actuellement. Il regarda ensuite vers Aria avec un petit sourire. Elle était mignonne sans aucuns doutes mais bon, il n'allait pas lui demander si elle était célibataire car de plus, le jeune homme est très loin malgré son physique agréable d'être un dragueur né et est au contraire plutôt timide.

"Si ma tenue vous dérange au pire je peux enfiler un t-shirt, je peux comprendre que c'est assez gênant d'être seul avec un garçon torse nu.... "

Il essaya alors de changer de sujet.

"Et sinon, vous avez quoi comme rôle dans Requiem?"

Il était peut être un ancien de Requiem, toujours est il qu'aujourd'hui, il ne se rappelle de rien, au pire ca le renseignerait un peu sur l'organisation actuelle si elle était dans l'administratif chose qui vu son accoutrement le laissait suggérer.

___________________________

"This is the power of a super soldier!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Sam 8 Sep - 22:35

Cette nuit-là, le jeune homme portait un pantalon en jean comme unique toilette. Il était dénudé au dessus. Aria ne détournait pas son regard. Ce corps si bien entretenu l'attirait. Ses joues rougissaient intensément. Il s'en rendit rapidement compte. Elle reçut de sa part le verre qui contenait le liquide frais. Alors que Allelujah expliquait sa situation au sein de Requiem, l'adolescente buvait tranquillement tout en l'écoutant. Un calme régnait dans la cabine. Elle emmenait les deux membres de Requiem à se détendre. Ils échangeait de brèves regards. Apparemment l'un et l'autre s'analysaient mutuellement. Il répliquait de nouveau en lui demandant si sa tenue la dérangeait. Aussitôt elle lui assura que « non » en tournant la tête de gauche à droite. En fait, elle l'admirait plutôt. Le jeune homme lui posa une autre question. Cette fois-ci, l'interrogation portait sur son rôle
au cœur de cette société. Il cherchait probablement à lancer une discussion. Elle poursuivit alors.

« J'ai pour fonction de m'occuper de tout ce qui est administratif. De plus parfois, je prends le commandement d'un vaisseau. Celui de Scirocco Paptimus. Il est mon supérieur et je le respecte. Ainsi je suis en quelque sorte un auxiliaire. Je m'efforce d'être utile pour ma Patrie. »


C'était la première fois qu'elle dévoilait autant de renseignements à quelqu'un. Il n'était pas comme les autres. Il émanait une aura amicale. Aria pouvait sentir l’atmosphère émit par un individu. Non loin d'être un don exceptionnel, elle se trompait rarement. Celle de Allelujah semblait à la fois empli de gentillesse et de tendresse. Était-ce une impression ?

« Dîtes-moi, j'ai pu voir que vous avez une combinaison à l'intérieur de votre armoire. Êtes-vous pilotes ? »

Elle cherchait ailleurs un casque. Si effectivement cette homme était un pilote, alors il pourrai lui en apprendre un peu plus sur la manière de contrôler un Gundam. Il était pas facile de conduire une machine immense. De plus un pilote était confronté à divers dangers. Une concentration était requise. Voilà un sujet qui s'avérait passionnant. Cependant il se faisait tard. Elle ne voulait pas le déranger. Après la réponse de ce dernier, elle pensait à le laisser seule, afin qu'il puisse dormir.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allelujah Haptism
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Dim 9 Sep - 0:29

Le jeune homme écoutait donc la réponse de la demoiselle et n'eut nullement besoin de mettre un t-shirt en fin de compte puisque cela ne semblait pas la déranger. Il ne s'était pas trompé en pensant qu'elle était dans l'administration, elle prenait aussi parfois le commandement d'un vaisseau de combat, celui d'un certain Paptimus, pour plus de facilité, le jeune homme l'appellerait Optimus, plus simple à prononcer. Toujours est il que ce nom lui évoquait légèrement quelque chose mais sans plus. Le jeune homme écoutait calmement tout ce qu'elle disait ce qui était enclin à la discussion et à la maintenir un peu de cette manière. Les minutes avaient déja bien défilées par ailleurs mais ils ne voyaient nullement le temps passé.

« Dîtes-moi, j'ai pu voir que vous avez une combinaison à l'intérieur de votre armoire. Êtes-vous pilotes ? »

Elle semblait chercher après un casque, que le jeune homme gardait juste à coté de son lit, elle ne le verrait donc pas si facilement.

"En effet, je suis pilote et j'ai récemment reçut un des prototypes spéciaux de Requiem, apparemment, je suis le seul qui aie d'ailleurs réussit à le piloter jusqu'à maintenant, faut dire, il est assez spécial ce gundam. Avant cela, j'étais un mercenaire et je pilotais un simple mobile Suit légèrement customisé, je pense même qu'en tapant mon premier alias sur un de vos écran vous retrouverez certaines missions qu'on m'a donné auparavant ces six dernières années. J'ai plus intégré Requiem sur un concours de circonstances qu'autre choses quand j'y regardes de plus près mais bon, je ne regrette rien non plus."

Après, il ne faisait pas entièrement confiance non plus aux hautes sphères de Requiem, cependant il se confiait librement à Aria, c'est pas comme ci ce genre d'infos allait lui être nuisible de toutes façons. Il sentait au fond de lui que cette partie bestiale qui le submergeait au combat était bien endormie et était bien content de pouvoir rester lui même dans ces cas la. Le jeune alluma alors la chaine hi-fi intégré dans son mur de cabine histoire de mettre une petite musique d'ambiance. Il s'allongea alors légèrement sur son lit, le dos sur le matelas et les jambes toujours en dehors du lit regardant légèrement le plafond.

"Quand on y regarde, nous les pilotes, on est que des pions, on peut mourrir a tout moment, a cause d'un défaut de mobile suit ou bien d'une erreur personnelle ou tout simplement parce que le pilote en face était meilleur que nous. Cependant, on a aussi notre propre honneur de pilote quand on se bat... Si on ne pilotait pas, que pourrait-on faire d'autre pour se rendre utile? Et si je venais à y laisser ma peau un jour, bah tant pis."

Il retourna ensuite sa tête vers la demoiselle qui était assise à coté de lui vu que la seule chose manquante dans sa cabine étaient des chaises...

"Vous vous intéressez aux Mobiles Suits?"

___________________________

"This is the power of a super soldier!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Dim 9 Sep - 16:30

Le beau soldat expliquait librement le métier de pilote. Il lui livrait les multiples caractéristiques qui
composait un conducteur de Mobile suit. Ces données démontraient un univers complètement opposé de l'imagination de la jeune fille. Par conséquent ces hommes de Guerre détenaient une fonction capital. Cependant, comme le révéler Allelujah, ils étaient utile uniquement lors des combats. A quoi d'autre ces derniers serviraient ? Cette version de la vie de ces soldats vaillants émouvait l'adolescente. Le mercenaire endurait à chaque moment les pires atrocités. Il les affrontait en ayant un sang froid hors du commun. Avait-il vu des horreurs ? Sans doute. Le bel homme s'installait confortablement à son lit, à proximité de la secrétaire qui l'observait. Juste avant ce dernier avait allumé son poste et sélectionné une chaîne. La musique choisi ajoutait un charme supplémentaire au climat. Malgré les enjeux de la vie quotidienne, il fallait se battre. Mais lutter pour quel raison ? Surtout contre qui ? Cette réalité détournait l'attention de la jeune fille.

Puis elle se mit à réfléchir à propos des capacités de L'Ookami. Il avait avoué avoir eut la chance d'obtenir une machine difficile à manipuler. Si le Gundam était utilisable seulement par lui, alors il devait être quelqu'un de très spécial. Ses services , comme ceux des autres pilotes, fournissaient une
excellente mains d’œuvres pour Requiem. Des combattants aux talents extraordinaire apportaient une grande aide à Requiem. Le souverain, comme le considérait Aria, savait probablement la veine qu'il avait en ayant ces militaires sous la main ou s'en fichait éperdument. Comme divers rois qui avaient vécu, il s'intéressait peut-être à ce qu'il récoltait, restant indifférent aux nombres des victimes qui défilaient. Une perte à la fois triste et écœurante. En effet, ceux qui mourraient au combat , laissaient derrière eux des femmes, des hommes et des enfants. Une famille les attendaient. Si un militaire disparaissait, il n'était pas pour autant oublier. Les souvenirs délaissés par celui-ci resteront gravé dans la mémoire de ses proches. Est-ce que Allelujah avait de la famille, une femme ou des amis ? Vraisemblablement que oui. A l'instant ou elle s'apprêtait à lui poser la question, il lui coupa la parole afin de savoir pour quel cause, elle s’intéressait à ces gigantesque machine de Guerre. Avant de répliquer, elle inspira une bonne bouffée d'air. Cette attirance des mobiles suits dataient depuis ses treize ans. Elle avait aperçu l'un de ces robots en image. C'est à dire directement aux informations. De plus Monsieur Willer, son père lui avait souvent parler de ces gundams dont la fonction était de tuer. Des armes époustouflantes et dont la technologie complexe s'avérait être un défi de première catégorie.

« Après dire, je suis une curieuse par nature. J'aime ces sciences techniques. Cette passion provient de mon père. Il étudiait les composants de ces immenses robots. Par contre votre aveux au sujet du destin d'un pilote montre un aperçue contraire à ce que je pensais. Est-ce si horrible d'être un conducteur d'une tel arme ? »

Aria connaissait la réponse. Cependant le point de vue de cet homme lui servirait à accroître sa propre vision de cette Guerre abominable. En entendant l'intervention de Allelujah, elle s'allongea. Ses yeux se fermèrent. Non loin d'être en somnolence, elle profitait de ce moment pour se reposer. Elle méditait trop souvent. Il fallait donc qu'elle se détende. Quel drôle de rencontre quand même. A peine avait-elle croiser cet homme que déjà elle se trouvait dans le lit du pilote. Il était dévêtu du haut. Des mèches rebelles lui donnait un charme fou. Aria désirait se changeait les idées. C'est à dire de plus penser à contempler L'Ookami.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allelujah Haptism
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 29

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Dim 9 Sep - 21:03

Le jeune homme écoutait ce qu'elle disait, ainsi elle avait toujours été assez curieuse de nature, il était donc normal qu'une personne curieuse cherche à connaître ce qu'elle ne connaissait que très peu voire pas du tout, elle lui demandait alors si c'était si horrible de piloter un Mobile suit... Logique de penser cela quand on y regarde et au vu de ce qu'il venait de dire, la question prenait tout son sens.

"Je ne pense pas que ce soit horrible de piloter un Mobile Suit? Ces machines ont en effet souvent eu une histoire ensanglantée il est vrai mais pourtant, il y a des choses qu'on ne peut connaître qu'à bord de ces machines tout comme il y a des choses que seulement toi peu connaitre."

Il regarda ensuite la demoiselle qui lui souriait, cette tenue de secrétaire lui allait bien et le jeune homme ne pouvait s'empêcher de jeter un oeil de temps à autres à la demoiselle. Il se releva ensuite et enfila un T-shirt et tendit sa main à la demoiselle afin de l'aider à se relever.

"Tu veux connaître quelque chose de nouveau? Suis-moi, je pense que ca te plaira."

Il l'invita alors à le suivre au hangar et 5 minutes plus tard, ils arrivèrent à destination à savoir les vestiaires des pilotes, il ouvrit alors une armoire à combinaison de pilotes et invita la jeune femme à en prendre une à sa taille et lui montra une cabine pour se changer...

"Tu veux voir ce que ca fait d'être à l'intérieur d'un Mobile Suit? Je te montrerais ce que nous on peut voir et contempler sans entendre quoi que ce soit comme des bruits de couloirs... J'ai l'autorisation pour sortir quand je veux dans le cadre d'un test de mon MS."

Il attendit ensuite la réponse de la demoiselle ayant attrapé une combinaison pour lui la portant d'un bras dans son dos et regardant la demoiselle.

___________________________

"This is the power of a super soldier!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aria Willer
Membre niveau 5
Membre niveau 5
avatar

Nombre de messages : 360
Age : 24
Localisation : Dans les profondeurs du Cosmos

MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   Dim 9 Sep - 21:41

Il demeurait calme, inerte dans ses pensés. Cette facette de ce dernier l'intriguait. Jusqu’à présent les autres adhérent de son camps ne se côtoyaient pas. Ainsi à Requiem, la méfiance était requise. Comment ne pas refuser de se fier à cette règle en sachant les trahisons qui existaient. Personne n'échappaient à cette loi de la jungle. Parmi l'une des victimes, il y avait la demoiselle qui s'obstinait à croire en l'humanité. Ces batailles se termineraient un de ces jours. Pourtant la Paix restait un rêve utopique. Allelujah admettait que les Mobiles suits étaient des armes sanglantes. Néanmoins dans sa phrase, quelque chose ne concordait pas. Le jeune homme disait également l'inverse. Il fallait donc voir à l'intérieur de la machine pour se rendre compte que celle-ci détenait des bons cotés aussi. Une idée lui vint. Laquelle ? Leur regards se croisèrent mutuellement. Son cœur palpitait comme au début de la matinée. Que se passait-il ? Son corps ne lui obéissait plus, lui laissant un doute sur ses sentiments. Il lui parut étrange d’entendre les battements de son cœur. Pendant ce temps L'Ookami enfila l'un de ses T-shirt disponible. Il lui assura par ailleurs qu'il allait lui montrer un élément nouveau. D’habitude l'adolescente ne suivait pas les inconnus. Toutefois cette fois-là, elle fit le contraire. Les mots ne venaient plus.

Durant le chemin, ils ne communiquaient plus du tout. Comme unique compagnon, il eut le silence qui les accompagnait. Plus tard ils arrivèrent à l’entrepôt où était stocké la plupart des Mobiles suits. Ce hangar paraissait minuscule par rapport à celui de ce matin. Pourtant il s'imposait tout de même par le nombres de robots géants qu'il comportait. Allelujah lui indiquait l'emplacement des combinaisons, puis à la suite le lieux où celle-ci pouvait se changer. Immédiatement elle se dirigea vers la salle. Elle avait choisit une combinaison de couleur violet et noire. Cette tenue lui collait à la peau. Les pilotes devaient être habituer. Lorsqu'elle sortit de la pièce, elle cacha son visage. Il était entièrement rouge. Honteuse de se trouver dans un accoutrement si moulant, elle tâchait de se tenir le plus convenablement possible. Le jeune homme lui assura que cette expérience à l'intérieur de son Gundam paraîtrait extraordinaire. Du moins Aria le comprenait ainsi. Sans poser de questions, elle le suivit en pensant à ce qu'elle allait apercevoir et sentir à bord de cette formidable machine qui appartenait à L'Ookami.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cabine d'Allelujah   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cabine d'Allelujah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cabine TIM
» Quand une femme est dans une cabine d'essayage, n'y entrez pas. [PV Selena/Allan]
» La Cabine d'Essayage de Pierre80500
» mercedes vito/viano 111 cdi double cabine extra long
» Cabine F2L712

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Unlimited :: Zones de Requiem :: Bases de Requiem-