Forum de RP sur l'univers de la série !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mémorial d'Onogoro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Kanami Yuta
Membre niveau 3
Membre niveau 3
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 23
Localisation : ... Ca ne vous regarde pas !

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Dim 24 Jan - 16:40

"Tu dois sûrement te demander pourquoi je te demande tout ça à son sujet. Il se trouve que ce blondinet est mon ami d'enfance..."

Kanami sourit à ses mots. Elle s'en doutait un peu, à vrai dire. Cloud avait peu d'ennemi, et était beaucoup apprécié des filles bizarrement. Alors, ça ne l'étonnait pas. Néanmoins elle s'inquiétait à son sujet... Et elle pensa, par la même occasion, qu'elle avait toujours sa veste chez elle...

"Aaah celui-là...quand je le retrouverai, je lui tirerai les oreilles! Ça lui apprendra à me faire courir partout!"


Elle rit légèrement. C'est bien le genre à se faire tirer les oreilles lui. Kanami regarda la stèle qui se trouvait devant elle, souriante. Cloud avait du venir mainte fois ici... Probablement.

"C'est quelqu'un de bien, je l'apprécie beaucoup.Il est un peu casse-cou, et est toujours capable lâcher des vannes même dans les pires moments. C'est un sacré phénomène."

Elle reporta son regard que la jeune femme, lui souriant toujours. Cette rencontre était vraiment la bienvenue.Elle la regardait, elle se surprit à penser à Stellar. Elle aussi, était très gentille... Kanami ne sait d'ailleurs pas ce qui lui est arrivé après la bataille. Elle se sortit rapidement ses pensées de la tête, avant repenser à des mauvais moments en particulier.

"Mh, j'espère que tu le retrouveras vite."

___________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 25 Jan - 17:33

"C'est quelqu'un de bien, je l'apprécie beaucoup. Il est un peu casse-cou, et est toujours capable lâcher des vannes même dans les pires moments. C'est un sacré phénomène."

*Un sacré phénomène...*

Ces quelques mots à son sujet étaient vraiment réconfortants. Finalement, il était devenu quelqu'un de bien, ce qui rassurait Tifa, jamais elle n'aurait pu imaginer qu'il tourne mal, même si tout est possible.

"Mh, j'espère que tu le retrouveras vite."

Kanami sourit tout en regardant Tifa, celle-ci ne tarda pas à la gratifier d'un sourire également. C'était vraiment une belle rencontre qu'elle venait de faire. Cette fille était tout à fait adorable et, même si elle avait dévoilé la tristesse qui l'habitait, Tifa sentait qu'elle avait beaucoup de joie à apporter aux autres.

"Mmh...oui, moi aussi." Dit-elle en hochant la tête.

Mais changeant à présent de sujet, c'était la première fois que miss Lockheart mettait les pieds sur cette planète, elle aurait aimé en profiter. Pourquoi ne pas demander à sa jeune amie de lui servir de guide, elle qui connaissait bien la région? Mis à part si elle avait des choses urgentes à faire, ce serait sympathique de visiter Orb tout en discutant avec sa nouvelle amie.

"Ah..je me demandais si t'avais du temps libre..." Tifa marqua une pause, faisait mine de réfléchir. "Oui, c'est que... j'aimerai bien visiter les environs mais je ne connais rien."
Revenir en haut Aller en bas
Kanami Yuta
Membre niveau 3
Membre niveau 3
avatar

Nombre de messages : 188
Age : 23
Localisation : ... Ca ne vous regarde pas !

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 25 Jan - 20:52

Kanami souriait pleinement à présent. N'empêche... Si cette jeune femme n'était pas venue ici, Kanami serait probablement toujours en train de pleurer. Elle était réellement contente de cette rencontre, et ne le cachait en rien. Qui plus est, elles avaient un ami en commun. A croire que c'est le destin !

"Ah..je me demandais si t'avais du temps libre... Oui, c'est que... j'aimerai bien visiter les environs mais je ne connais rien."

Une visite guidée ? Pourquoi pas après tout, ça pouvait être divertissant ! Et puis cela permettrait à la jeune femme de se changer d'autant plus les idées. Elle joignit ses mains, souriant de plus belle.


"J'ai du temps devant moi."

C'était étrange pour la jeune femme de prononcer ses mots. Elle n'avait jamais le temps. Plus assez de temps. Pour elle, avoir du temps devant soi, c'est peu dire... Elle avait toujours l'impression de courir. Après quoi ? Après le temps justement. Mais là, évidemment, c'était différent, et au sens figuré. on parle d'heures ici, pas d'années.

"On ira à la plage, sur les falaises. Dans les grands parcs et... Oh ! Pourquoi pas faire du shopping. "

Elle semblait de nouveau heureuse. Mais ca ne durerait qu'un temps, et elle le savait cependant, si la joie de vivre lui revenait maintenant, il fallait en profiter.

"D'ici on va prendre ma moto, ce sera plus rapide. Je devrais avoir un casque pour toi sous le siège...."

Et c'est sur ces mots qu'elles partirent toutes deux, visiter les beaux recoins d'Orb. Tel un guide, et tel un... Euh... Touriste. *xD*

___________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Riku
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Essaye de le découvrir par toi-même...

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Ven 7 Mai - 21:53

Riku arriva au mémorial en compagnie du Révérant Malchio et avec un bouquet de fleurs . Il regarda un long instant la pierre commémorative avant d'y déposer le bouquet il pensait à tous ces combat des 3 guerres ,et des vies qui avaient été décimées ici meme.Le jeune pilote ne pouvait s'empecher de se dire qu'il aurait du mieux protéger cette nation que tous cela n'aurait jamais du arriver mais aurait-il pu faire basculer cette bataille à lui tout seul ? Malgré ses prouesses "minimes",il n'était encore qu'un pilote inexpérimenté à cette époque mais maintenant qu'il avait les capacités nécessaires, il était hors de question de laisser les choses se répeter ainsi .

Sur ces pensées,Riku et le révérant firent une dernière prière avant de se retirer.

Arrow Maison du Révérant Malchio

___________________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yannchronicle.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mer 24 Nov - 21:23

Il parait que Kyle a besoin d'être rassuré : j'ai juste fait une crise t'inquiète pas p'tit Kyky !






La colère du ciel avait frappé. La planète bleu et ses habitants venaient d'être punie par le bras armée de dieu : Requiem. Dans les cieux, les PLANTs regardaient la Terre en se demandant si ils pouvaient vraiment les aider à se relever, si ils seraient les prochains; mais dieu n'est pas bavard, on sait ce qu'il a décidé uniquement quand il agit.

Son regard était vide.

Requiem, cette organisation que nous avions créer sans s'en apercevoir en s'affrontant pour des bêtises : nos gènes. A croire que l'Humanité n'avait pas encore compris que la guerre n'apportait que souffrance, haine, tristesse, colère, mort et vengeance.

Ses pas étaient lents.

Le pire, c'est que nous ne pouvions laisser Requiem agir, nous, - les PLANTs et la Terre - allons donc reprendre les armes pour les empêcher de faire à nouveau souffrir notre peuple, nous étions leur armée, notre rôle était de les protéger, quitte à y laisser nos vies, quitte à réenclencher l'une de ses guerres que Requiem punissait.

Sa respiration était normale.

Même Orb, nation neutre, avait été touché. Tellement touchée que cette petite nation s'était alliée à l'Alliance pour se relever. C'était limite un point positif : les naturels de l'Alliance acceptés de faire équipe avec les naturels d'Orb mais aussi et surtout avec les coordinateurs d'Orb. Même les PLANTs venaient en aide aux terriens de bon cœur. L'Humanité donné l'impression de marcher main dans la main, cela allait-il durer.

Ses mains tenaient des fleurs.

Et avec tout ça, il avait trouvé le temps de venir en ses lieux de souvenirs.



Début du Flash Back

Traductions surement peu exactes, pardonnez moi.

C'était la fin de la seconde guerre opposant coordinateur et naturels. Shinn avait enfin lâché ce qui régner au plus profond de son coeur à ses compagnons. Quelques minutes après, Kira et Lacus arrivaient à leurs tours.
Après qu'Asran est fait les présentations, Shinn accepta de serré la main du coordinateur ultime.



- Peu importe combien de fois elles seront détruites. Nous pourrons replanter des fleurs.
C'est sûr !

- C'est notre combat.
- Luttons ensemble.



Et alors que tous écouter ses belles paroles, Shinn fondit en larmes, et Kira l'encouragea d'un geste simple : il posa sa seconde main sur les leurs.



Fin du Flash Back

Il était venu ici, fleur en main, car pour lui ce combat ne serait jamais terminé. Peu importe ce que l'avenir lui réservé, sa famille ne reviendrait jamais, son passé ne changerait pas. Désormais il en était conscient, il avait fini par s'en remettre, et après tant d'années, il revenait en ses lieux pour redevenir lui même.

- Papa, Maman, Mayu. Je suis revenu.

Il s'agenouilla devant le mémorial et y déposa un bouquet de fleur.

- Tout ça vous a mis en mauvais état. Je vais essayer d'arranger ça.

La mer avait dévasté les lieux quand Requiem l'avait déchainée. Les fleurs étaient fanées, le sol couvert d'algues et de terre. Il ne repartirait pas tant que ce serait aussi triste à voir.

- Au boulot !

Il avait amené dans une voiture qu'il avait loué pour l'occasion de quoi remettre les lieux en état. Il se mit donc au travail sans attendre.



Si quelqu'un veux me rejoindre, c'est avec plaisir Smile


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Jeu 25 Nov - 2:04

Hadaria avait décidé de faire un petit retour aux racines. Etant natif d'Orb, il ne put s'empêcher de prendre la résolution d'aller vérifier que tout était à sa place, du moins autant que ca pouvait l'être après l'attaque de Requiem...
Il n'était pas soldat depuis longtemps, quelques mois au plus, mais il avait le sentiment que son ancienne vie était loin de l'époque dans laquelle il vivait... Une époque sombre et tourmentée, où les vieux démons refont surface, ravivant les antiques conflits ou en créant de nouveau.
Arrivant avec deux bouquet de chrisantèmes (classique mais efficace), Il se dirigea vers la tombe de ses parents où il déposa un des deux bouquets et pria pour qu'ils soient hors-d'atteinte de la folie des hommes.
Cependant, de la folie peut parfois naitre un espoir...



-Otosan, Okasan... Désolé de ne pas être venu plus tôt mais l'école de pilotage et l'armée ne me permet pas de venir vous voir aussi souvent que je le voudrais. Le fait est que j'ai effectivement réussi à être engagé. Je suis devenu pilote de Mobil Suit. Et bizarrement, je suis moins fier que lorsque j'étais enfant. Peut-être parce que ce sont justement des Mobil Suit qui sont à l'origine du désastre qui frappe la Terre aujourd'hui...


Hadaria, après avoir passé un moment sur la tombe de ses parents, se dirigea vers le mémorial. Il remarqua furtivement la présence de quelqu'un mais fut surtout scotché par l'état des lieux. Ils avaient été presque totalement ravagé, et seule la pierre du mémorial était intact physiquement, bien que sacrément sale.
Se dirigeant vers le jeune homme, Hadaria attrapa un des outils et commença à remettre un peu d'ordre dans cet endroit perturbé par les folies des vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Jeu 25 Nov - 10:12

Youpi, un topain o/

Shinn était tranquillement entrain de nettoyer la pierre du Mémorial. C'était surement la première chose à nettoyer en ses lieux, après il planterai des fleurs dans tout les coins de terre en jetant des graines, puis il s'attaquerait au sol. Il allait surement y passer la journée mais ça ne le dérangeait pas. Il préférait repartir d'ici seulement quand tout serait joli à voir, et non aussi triste qu'actuellement.
De plus, le jeune soldat de ZAFT ne voyait pas le temps passé. Son corps était occupé à frotter, et son esprit s'était laissé emporté dans la reposante mélodie des vagues.

Alors qu'il se croyait seul en ses lieux, un autre jeune homme débarqua, à moins que ce ne soit une femme, difficile à dire de loin avec ses cheveux long ( Razz ). Au final c'était bien un homme, un jeune homme très grand ! Si si je vous jure ! Il devait faire environ deux mètres de haut le colosse! Le tout devait avoir une vingtaine d'année tout au plus.
Shinn le regarda un instant, puis le vit prendre des outils, tout d'abord surpris, il fut ensuite heureux de voir qu'il allait l'aider.


* Au nom de tout ceux qui sont morts en ses lieux... *

- Merci, dit il avec léger sourire aux lèvres.

Cette aide inattendue allait surement lui permettre de finir avant la nuit. Sans parler plus, Shinn se remit au boulot, en se disant soudainement que l'inconnu aux cheveux bleu avait l'allure d'un soldat ou du moins d'un sacré sportif... Limite deux mètres deux hauts, il était peut être joueur de basket o_O.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Ven 26 Nov - 8:20

Hadaria répondit au jeune homme d'un sourire.


-Vous n'avez pas à me remercier. Les résidents de ce lieu ont suffisament souffert. Il est normal de le maintenir hors de portée de la folie des guerres... Et de le réparer des dégats causés par celle-ci, le cas échéant. Ou du moins essayer...


Il s'était emparé d'un balai et avait commencé a écarter la boue et les algues du plancher de marbre qui soutenait la plaque commémorative. UNne plaque pour des miliers de morts. Une plaque pour que les gens se rappellent du passé et évitent de faire les mêmes erreurs... Du moins en théorie.
Il était en train de nettoyer lorsque son portable sonna. Mais pas son portable perso, celui de l'armée, qu'il devait laisser allumé en toute circonstance... Décrochant avec un regard d'excuse, il répondit à son interlocuteur.



-Hadaria Kajima j'écoute... Oui... Non... Très bien Caporal... Bonne journée à vous aussi Caporal...


Raccrochant le téléphone, il poussa un soupir de soulagement. On le l'avait pas rappelé, lui laissant la possibilité de continuer à s'occuper du mémorial. Reprenant le balai, il continua de balayer, s'excusant quand même aux près des résidents de ce lieu et du jeune homme.


-Désolé, un coup de fil du travail. Rien qui me force à repartir cependant.


Un sourire au lèvres, il continua de s'occuper de la dalle en marbre, passant du balai à la raclette lorsque la boue était trop liquide pour être évacué avec le balai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Ven 26 Nov - 11:24


Hadaria lui avait répondu en souriant, annonçant qu'il n'avait pas besoin de le remercier, que c'était normal. Aux yeux de Shinn les gens capable de nettoyer ces lieux juste par bonne volonté n'étaient pas nombreux, et c'était normal de l'encourager en le remerciant, mais passons. Chacun à sa façon de voir les choses après tout!

Le silence s'installa...enfin le silence, tout ce qu'on entendait était le bruit du balai d'Hadaria et l'éponge de Shinn qui frottait le Mémorial - presque totalement nettoyer. Ce silence ne dura pas longtemps, le portable d'Hadaria retentit et son propriétaire qui lança un regard d'excuses vers Shinn.


* Caporal ? Il est de l'armée ? *

Ce n'était donc pas un joueur de basket !
Hadaria raccrocha en soupirant. Pourquoi soupirait-il alors qu'il avait l'air soulagé ?

- Pas de souci, le travail c'est important.
Tu es de l'armée d'Orb ?


C'était le plus logique. Rare était les soldat de à l'Alliance ou de ZAFT qui se baladait sur le territoire d'Orb, surtout avec la pagaille qui régnait sur Terre ! Les soldats avaient bien mieux à faire...

- Enfin... de l'Union j'veux dire >.>

Orb s'était enfin décidé à accepté une alliance pour protéger les siens ! C'était pas trop tôt! Hélas il était déjà trop tard, le nombre de victime sur Orb était déjà bien trop grand.

Les deux soldats continuait de nettoyer le Mémorial, bien plus agréable à arranger que les toilettes de n'importe quel vaisseau militaire.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 29 Nov - 18:16

[hrp]Désolé pour cette réponse tardive et complètement pathétique qui plus est >< [/hrp]

Hadaria ne put retenir un sourire nostalgique suite à la question du jeune homme. Parler de "l'armée d'Orb" lui ramenait quelques souvenir de sa vie dans ce pays, peu avant son départ... Et l'attaque d'Onogoro...
Les rires des camarades du lycée, les délires entres potes, et les deux trois concerts avec son groupe de l'époque... Quelques souvenir qu'il chérissait précieusement, préférant se rappeler des gens qu'il avait perdu dans cette guerre sous cette forme là plutôt que sous la forme de pierre tombales.



-Pas de souci, la précision ne me concerne plus depuis plusieurs années. Non je ne suis pas de l'armée d'Orb, même si la logique aurait voulu que ce soit le cas, vu que cette terre est celle de ma naissance. Je fais partie de Zaft. Enfin, depuis très peu de temps, je suis sortie de l'académie en février ^^"...


La dalle étant nettoyé, de même que la pierre tombale, Hadaria se mit en face d'elle et reculant de trois pas, les trois pas d'écart symbolique entre le monde des vivant et celui des morts, s'alluma une cigarette, tout en sortant une petite boite en fer.
La fumée s'élevait dans les airs tandis que les deux soldats se tenaient devant cette pierre, symbole des effets de la folie humaine... Hadaria tira une autrée bouffée de nicotine et reprit alors la parole.



-A vrai dire, je suis plus ou moins en permission... J'ai fait mes demandes d'affectations en février et nos cas sont encore à l'étude... A moins qu'il n'ai pas trouvé un équipage qui soit prêt à acceuillir un gars de deux mètres ^^.


Le soleil se couchait sur le mémorial, le baignant d'une lueur surnaturelle, qu'Hadaria n'avait plus vue depuis trois ans...


-Ce paysage est vraiment magnifique... Ce n'est que quand on s'éloigne de quelque chose, ce paysage par exemple, que l'on se rend compte à quel point il ou elle est magnifique... N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mer 1 Déc - 13:43

[HJ/ Tardive tardive, trois jours c'est pas la mort hein ! Et puis ton post est très bien ! >.<
alors dis pas de bêtises ! ]



Shinn écouta le jeune homme parler. Il n'était donc pas de l'armée d'Orb mais de celle de ZAFT. Quel beau hasard que deux soldat de ZAFT se retrouve face à ce mémorial. Les deux jeunes hommes avaient fini de nettoyer le mémorial, Hadaria recula pour admirer le travail, Shinn en fit de même. Le silence s'installa le temps qu'Hadaria s'allume une cigarette.

* C'est pas bon de fumer ! *

Hadaria ajouta quelques détails sur son affectation en cours, puis se mit à parler du paysage qu'il trouvait magnifique avant de laisser la parole à Shinn.

- Je ne suis pas sur... Cet endroit est peut être magnifique pour les yeux, mais il ne le sera jamais pour mon cœur. A part ça tu as raison. C'est souvent quand on perd quelque chose qu'on se rend compte de son importance.

Shinn leva le regard vers le ciel, quelques oiseaux virevoltaient dans ce ciel lumineux.

- Concernant ton affectation, c'est vrai que maintenant que j'y pense... je suis pas sur que les portes du Minerva soit assez haute pour te laisser passer o_O .

Il imagina soudain Hadaria dans le cockpit d'un MS... il devait être à l'étroit le pauvre xD...

- Je suis soldat de ZAFT aussi. Et tout comme toi, je suis née sur Terre.
J'ai rejoint les PLANTs quand j'ai perdu mes parents et ma sœur, à quelques mètres d'ici.


* A cause du Freedom... *

Un mauvais souvenir le parcourra de la tête au pied, accompagné de cette douleur qui ne le quitterait jamais.

- Peut être qu'on se recroisera sur un vaisseau.
Je suis Shinn Asuka. Et toi ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 6 Déc - 20:29

Hadaria tira une bouffée de nicotine sur sa cigarette. Il comprenait le point de vue de Shinn, vu qu'il avait lui aussi perdu sa famille içi, dans la bataille d'Onogoro... Même s'il n'était pas présent sur place au moment des faits. L'histoire de Shinn était d'ailleurs assez similaire à la sienne... Mais... Comment ca membre de ZAFT ? Lui aussi ?!? Bonjour la coïncidence !
Il ne put s'empêcher d'éclater de rire. Le hasard est vraiment capricieux parfois.



-Je suppose que techniquement, je suis déjà bon pour la mise à pied, vu le nombre de règlement hiérarchiques auxquels je viens de déroger...


Se relevant, il se mit au garde à vous, après avoir changé sa cigarette de main évidement. Il geste qu'il n'avait pas fait depuis un moment maintenant.


-Lieutenant Hadaria Kajima, pilote du ZGMF-X21ω Azraël, à vos ordre monsieur !


Hadaria se mit au repos puis revint sur les propos de Shinn.


-Toute mes condoléances, même si je sais bien que les mots ne sont pas d'un grand secours dans ces cas là... J'ai aussi perdu ma famille içi... Lors de la bataille d'Onogoro... Je n'étais pas sur place, heureusement ou malheureusement, mais il semblerait que l'un des missiles tirés par l'Alliance de l'époque frappa à quelques centimètres de leur voiture, les tuant sur le coup... Peut-être une bonne chose...


Alors que le soleil se couchait, Hadaria termina sa cigarette et l'écrasa dans une petite boite en métal, dans laquelle il mit le méguot, puis il remit le tout dans sa poche avant de s'adresser à Shinn.


-Je sais pas ce que vous faîtes après mais personnellement, je n'ai rien de prévu. Que diriez vous d'allez boire un verre en ville ? Je vous avouerais que ca fait longtemps que je n'ai pas vu Onogoro... A moins que vous ne retourniez sur les Plants. Dans ce cas, serait-il possible de vous accompagner ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 6 Déc - 21:23


Shinn observait et écoutait Hadaria. Son regard de sang oscillait entre son collègue et la pierre gravée servant de Mémorial mais aussi et surement de tombe à toutes les personnes ayant quittés le monde des vivants en ces lieux et donc le corps n'avait pas forcément était retrouvé.
Un léger sourire, presque invisible, apparu sur le visage de Shinn quand le grand se mit au garde à vous devant lui. Bien que ses manières face à lui l'ait amusé aux début, aujourd'hui cela le mettait plus mal à l'aise qu'autre chose. Il n'était qu'un pilote parmi tant d'autre, il avait juste eu la chance d'avoir une machine puissante.


- Nous ne sommes pas en service Hadaria. Pas besoin de tout ce cinéma.

Hadaria lui présenta ses condoléances, Shinn attendit qu'il ait fini de parler pour en faire de même.
Heureusement ou malheureusement, c'était une bonne question. Shinn lui, aurait préféré ne pas être là, ne pas voir les corps déchiquetés et le sang des siens se répandre sur un sol détruit, ne pas avoir ses images dans sa tête durant des années, dès qu'il fermait les yeux. Et si il n'avait pas été là, peut être que sa haine envers Kira n'existerait pas, enfin si, pour Stellar, mais elle serait peut être moins forte.

Shinn fixait le mémorial alors qu'Hadaria lui proposait une promenade en Onogoro. Le regard de Shinn s'assombri un instant.
" Orb " cette nation sur laquelle il n'avait quasiment pas posé pied depuis ce drame, cette nation où, quand il vennait, il ne faisait qu'errait entre le mémorial et les ports pour partir, allait-il enfin oser retourner dans sa ville, errer dans ses rues, boire un verre dans l'un de ses cafés ?

Assez comique, ils étaient au mois de Juin CE 76, et il avait tout perdu le 15 Juin CE 71. Plusieurs années s'étaient écoulées, oserait-il ? Ou plutôt, y arriverait-il désormais ?


- Va pour un verre.

Surprenant, que lui arrivait-il ? Allait-il enfin réussir à faire la paix totalement avec ce foutu pays ?

- Je cherchais justement une raison de ne pas retourner sur les PLANTs tout de suite.

Il regarda alors l'étincelant soleil couchant, ses oiseaux qui dansaient sous les nuages, ses vagues qui chantaient à l'infini, et sourit, il se sentait bien sur le territoire des lions d'Orb, et ceux, pour la première fois depuis cinq longues années.





HJ / Je te laisse quitter ce lieux et poster dans le suivant Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mer 8 Déc - 7:55

Hadaria reprit sa position décontractée et fit un grand sourire lorsqu'il eu la réponse de Shinn.


-Et bien dans ce cas, allons-y ! Je ne sais pas comment vous êtes venu mais personnellement, je suis venu en moto. Donc je vous propose la chose suivante : On remballe tout, on ramène les outils et on va ensuite en ville. ^^


A l'idée de revoir Onogoro, il était un peu anxieux... Mettez vous 5 minutes à sa place et vous comprendrez que la situation avait de quoi le perturber. Il allait retourner dans une ville où 5 ans auparavant, ses parents avaient perdu la vie. Une raison plus que suffisante pour ne plus mettre les pieds dans la ville en question... Du moins pour certain. Hadaria lui était anxieux de par le fait qu'il allait revoir une ville où il avait grandi, et il se demandait comment cette "retrouvaille" allait se passer.
Aidant Shinn à ranger les outils, il ne pu s'empêcher de jeter un dernier regard à la tombe de ses parents. Comme pour y chercher un réconfort en quelque sorte...



*Otosan, okasan, j'y vais. Je vous dis à bientôt et promis, je reviendrais plus rapidement la prochaine fois...*


Il termina de ranger les outils puis Hadaria se dirigea vers sa moto, une GSX-R 1000. Mettant son casque et sa veste, malgré le mois de Juin qui se faisait sentir, il inséra la clé et mis le contact, faisant ronronner le moteur. Il mit ensuite ses gants et, dans un vrombissement aigu, suivi Shinn sur le chemin d'Onogoro.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mer 8 Déc - 11:53


Hadaria et Shinn rangèrent les différents outils dans la voiture du jeune ZAFTien aux yeux rouges. Une fois cela fait, Hadaria se dirigea vers sa moto, Shinn revint vers le mémorial et y posa sa main.

* ... Je reviendrais, pour vérifier que les fleurs ont bien poussés. *

Il se releva, faisait face à la pierre.

* Alors, à bientôt. *

Il fit demi-tour, laissant le mémorial derrière lui pour rejoindre sa voiture sur le bord de la route. Hadaria était déjà prêt, blouson de cuir et casque enfilé, Shinn monta en voiture et démarra.

Sur la route, Shinn laissa sa fenêtre ouverte bien qu'il ne fasse pas bien chaud, il avait besoin d'air, besoin de beaucoup d'air avant de poser les pieds dans cette ville.



Hadaria et Shinn, lieu suivant : Ville d'Orb.
Revenir en haut Aller en bas
Asakura Riku
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Essaye de le découvrir par toi-même...

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Jeu 30 Déc - 16:14

~~ Flash Back ~~

- Le sujet 0015 sera sous votre charge à partir de maintenant.

- Pourquoi un aussi jeune ? Puis comment s'appelle-t-il ?

- Ce genre de détails n'a aucune importance. De plus vous n'êtes pas autorisé à poser des questions.

- .....

~~ Fin du Flash Back ~~

Encore un de ces souvenirs.....souvenirs dont il aurait aimé ne jamais se remémorer mais depuis quelques temps, il ne pouvait fermer l'œil sans revoir ces bouleversantes images. Couché sur son lit le dos de sa main reposant sur son front, Riku se sentait brûlé. Oui brûlé, consumé par son passé qui refit surface après un peu plus de trois ans de " calme ". Que pouvait-il faire pour y remédier ? Il l'ignorait totalement. Se redressant et sortant de la chambre, le jeune Extended alla faire un tour à la terrasse pour sentir la douce brise marine venant caresser son visage. Inutile d'allumer la télé on parlerait toujours de la même chose. En effet, Requiem avait fini par devenir sérieux ce déluge de lasers avait été tel qu'il fit trembler le monde entier et comme si cela ne suffisait pas, c'est alors que vint cette nouvelle union. Le monde était unifié cependant combattre cote à cote avec ceux en grande partie responsable de son malheur le répugnait. Oui car même si il avait réussi à l'atténuer, sa haine envers l'Alliance n'avait pas totalement disparue et le fait que l'EAF avait été dissout n'y changeait pas grand chose.

Ces souvenirs qui refaisait brusquement surface et cette union, on pouvait dire ironiquement que le timing était plutôt excellent.

" Je devrais aller marcher un peu "

Riku quitta la maison et s'en alla vers un lieu où il avait l'habitude d'aller le mémorial. Il n'était pas le genre de garçon à aller se distraire en ville il aimait plus les lieux tranquilles où il pouvait être facilement calme et serein.

Garant sa moto dans un coin, Riku se rendit compte avec une tristesse quasi inpercevable que Sky Wrath n'avait pas non plus épargné cet endroit. Cependant et étonnement, il était moins touché que les autres lieux. La place du mémorial était un peu en désordre mais la plaque elle était toujours la comme si quelque chose l'avais protégé de ce cataclysme. Se rapprochant, il put voir que les alentours de la plaque commémorative semblaient avoir été arrangé mais Riku ne s'attarda pas sur ce détail. Étant a présent face à la plaque, le jeune Extended s'abaissa et effleura de la main les écrits avant de se relever et de regarder l'horizon.


___________________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yannchronicle.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Dim 23 Jan - 18:17

    Une Union… Oui, elle avait dû accepter cette Union. Une Union qui ne lui plaisait pas du tout, d’ailleurs. Mais elle n’avait pas eu le choix. Tous les émirs avaient été d’accord, le discours de cet homme, homme que haïssait la jeune députée d’Orb, homme dont elle s’était toujours méfié, leur avait plu, les avait rassuré. Cagalli en était toujours énervée. Evidemment que ce n’était pas facile après cet incident, évidemment que des tas de vies humaines avaient été fauchées lors de cette attaque monstrueuse, évidemment qu’ils avaient perdu par la même occasion une certaine force militaire, mais elle ne souhaitait pas faire partie d’une Union dont elle se méfiait totalement et surtout sous la tête d’un homme qu’elle ne pouvait voir sans avoir une envie de le massacrer. Ses manières, sa voix, son attitude, tout lui déplaisait chez cet homme. Elle avait presque autant envie de le taper qu’elle avait frappé Yunna à l’époque. Elle était prêt à aider les autres pays, les autres camps, mais elle avait tant tenu à sa neutralité. Désormais, on pouvait le dire, c’était complètement foutu. Même elle avait été impuissante face à tous ces évènements. Mais de toute manière, elle restait à la tête d’Orb, elle pouvait toujours prendre ses décisions, les décisions concernant sa nation sans qu’il y ait besoin que cette foutue Union n’intervienne. Et même si elle avait sa place à l’Union, même si elle était tout juste en dessous du représentant, de cet homme, il n’y avait encore jamais eu de réelles décisions ou de réelles réunions, et elle n’avait qu’à montrer un masque si cela arrivait. Elle n’avait qu’à faire semblant, comme ils le faisaient si bien, tous. Malheureusement, notre jeune et fougueuse députée n’en avait pas l’habitude. Comme le disait si bien Andrew à l’époque, elle était plutôt franche, brûlante, une fille qui n’avait peur de rien. Mais comment faire avaler cela aux émirs ? Bien que la plupart adoraient la députée et la respectaient, ils savaient qu’une députée se devait de se comporter autrement, et se montrer plus calme, plus sereine, moins rebelle. Ils craignaient l’image que donnait la jeune députée, mais à part lui dire qu’il lui fallait se calmer, ils ne pouvaient rien faire. Ils avaient juste à espérer qu’elle se calmerait. Asran était là, la plupart du temps, heureusement. Et c’était uniquement en sa compagnie que Cagalli parvenait à se contrôler, sans lui, elle aurait déjà bouffé un tas de personnes, les personnes ressemblant à ce Schneizel ou même le genre de personnes comme Yunna.

    D’ailleurs, pour se calmer, la demoiselle avait décidé de s’échapper, à l’improviste, sans prévenir qui que ce soit. Il lui arrivait, malheureusement, encore souvent de partir comme ça, entre plusieurs réunions. Pourquoi ? Elle en avait marre. Elle avait bossé tellement durement. Et en plus, elle savait que ce foutu mariage s’approchait, et ce n’était pas ce qui l’enchantait. Après tout, elle s’en moquait bien que cet homme se marie. Elle se moquait bien de cette Union. En fait, elle se moquait de tout concernant cette fameuse journée. Elle voulait, du coup, pouvoir s’échapper, s’évader, avant d’être enchaînée à de faux semblants. Rien qu’à l’idée d’être enchaînée à de nouvelles obligations l’ennuyait à plus haut point, voire l’énervait. Une vraie lionne, elle ressemblait vraiment à une lionne enragée. Parfois, elle se demandait même si elle n’aurait pas mieux fait de rester au désert. Elle ne serait jamais devenue ce qu’elle est maintenant. Elle ne serait jamais devenue celle qu’on veut qu’elle soit. Elle serait restée la jeune fille pleine de rage et qui suit ses ambitions plutôt que celle qui suit les ambitions des autres, ce qu’on lui dit de faire. Elle regrettait même le règne de son père. Il avait toujours su rester celui qu’il souhaitait être et on le suivait toujours sans rechigner. Evidemment, elle n’aurait sans doute pas su pour elle et Kira, elle n’aurait sans doute pas rencontré Asran, mais au moins, elle n’aurait pas eu peur de se regarder dans un miroir. Enfin voilà, c’était comme c’était, elle était la Cagalli qu’elle était, elle avait du faire ce choix, elle faisait partie, contre son propre gré, d’une Union dont elle restait très perplexe et espérait simplement que les soldats d’Orb la comprenait, ou du moins, lui pardonnait son choix au combien complexe et important. Le respect de ses soldats restait quelque chose qui importait énormément la jeune députée. Après tout, elle n’avait jamais été quelqu’un d’autoritaire, tout au contraire. Alors, elle se faisait beaucoup de souci quant aux points de vue des soldats. Mais voilà, elle n’avait pu avoir l’avis de personne, pas même d’Asran, pour le moment. Elle avait peur d’avoir fait une si grosse bêtise, que même ceux d’Orb ne voudraient plus entendre parler d’elle. Mais comment avoir leur avis ? Elle était cloîtrée dans ce bâtiment pour remplir un tas de papiers.

    C’était donc une occasion, maintenant qu’elle était sortie, elle en rencontrerait peut-être un. En tout cas, elle ne comptait pas tout de suite aller en ville. Elle voulait d’abord aller à un endroit très important, l’endroit le plus important pour elle, le mémorial d’Onogoro. On lui avait dit que cet endroit n’avait pas été touché, du moins pas totalement, par l’attaque. A croire que même face à toutes les horreurs possibles, cet endroit était protégé parce que sacré. Elle irait en même temps vérifier ce qu’on lui disait. Sortant donc via la fenêtre, ne laissant qu’un message au cas où on souhaiterait comprendre ce qu’il lui arrivait, la jeune blonde se dirigea aussitôt au mémorial. Elle partait à pieds, ne souhaitant prendre la voiture ou être accompagnée. Elle n’avait pas à se déguiser, ni même à se cacher, surtout que le mémorial et le chemin pour y aller depuis le palais était un endroit des plus calmes. Néanmoins, elle savait qu’à pieds, il lui faudrait du temps pour rejoindre l’endroit de destination, c’est pour cela qu’elle prenait tout ce temps. Ca lui permettrait de se relaxer. Et en plus, une heure à marcher dans un tel endroit était toujours moins dérangeant que de marcher durant des heures dans ce palais ou encore de discuter pendant des heures autour d’une table. Mais c’était comme ça, c’était son travail. Et même si elle ne le supportait que rarement, elle voulait également être une bonne députée et prendre de bonnes décisions, et ce n’était possible qu’en faisait cela.

    Durant sa petite fugue, Cagalli repensait à cet homme, à sa facilité à cacher ses véritables intentions à tout le monde. Oui, Cagalli se doutait qu’un réel objectif se cachait derrière cette Union, ce n’était certainement pas le genre d’hommes bons et aimables envers les plus démunis. Et c’était encore moins le genre d’hommes qui seraient prêts à écouter l’avis des autres. Elle l’avait senti la toute première fois où ils s’étaient rencontrés. Jamais elle ne pourrait ne serait-ce que l’apprécier. Soupirant, la jeune députée se disait, ou se répétait plutôt, qu’elle aurait aimé que tout ceci ne soit qu’un cauchemar, un cauchemar de plus. Malheureusement, c’était bien la guerre, la guerre était déclarée. Et malgré ce conflit déclaré, malgré tous les soucis, cet homme pensait à se marier. A croire qu’il était vraiment stupide. Une vraie perte de temps.

    Arrivant enfin à l’endroit voulu, Cagalli sentit son cœur se serrer. Elle chipota un instant à sa bague, puis s’avança. Une personne se trouvait déjà là. Un jeune soldat qu’elle connaissait déjà de l’Archangel. Elle ne le connaissait pas au point d’être clairement son amie, mais elle savait qu’il s’agissait d’une recrue ayant une foi inébranlable en Orb, Riku Asakura. S’avançant vers la stèle, Cagalli pencha sa tête, songeant à son père.


    *Excuse-moi, Père. Je n’ai à nouveau pas su être aussi forte que toi. Qu’aurais-tu fait à ma place ? Que dois-je penser de cette Union ? Et si cet homme était encore plus dangereux que celui qui se dit clairement être notre ennemi ? Et que vont penser les soldats ? Et Kira ? Je suis sûre qu’il ne doit pas en être ravi.*

    Elle aurait aimé avoir la réponse directe de son père. Mais voilà… C’était impossible. Rageant intérieurement, elle ne put s’empêcher de laisser s’échapper quelques paroles, bien que basses.

    "Saleté de Schneizel… Ils croient tous nous avoir dans son mensonge ? Je ne suis pas aussi crédule qu’il ne le croit. Si seulement je le pouvais, je n’irais pas me montrer à cette supercherie."

    Le poing serré et levé, la jeune blonde semblait plus que frustrée.


Dernière édition par Cagalli Yula Athha le Mar 25 Jan - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mar 25 Jan - 2:39

[hrp]J'ai répondu à ce post, mais ne sachant pas si un rp entre vous deux, comme celui entre Shinn et moi, était prévu, si ma réponse gêne, n'hésitez pas à me le dire et je l'enlèverais ^^[/hrp]

[hrp]Ce rp se passe après le rp à Onogoro avec Shinn Asuka et Grace Connor[/hrp]

Hadaria était de retour au Mémorial d'Onogoro, un lieu où il n'aurait jamais cru venir deux fois dans la même journée... Et avec cette visite, un nouveau motif : réfléchir à sa situation.
Plusieurs questions se posaient dans l'esprit d'Hadaria, questions que l'on pourrait ranger dans deux catégories. Les premières étaient d'ordre politique, et les deuxièmes d'ordre psychologiques.
Dans la première, une question prédominait : qu'allait devenir Orb ? Il était certes devenu soldat de ZAFT mais son coeur était à en partie resté fidèle à Orb, sa terre natale, et la situation le préoccupait fortement. Les émirs, dont certains ne méritaient pas leurs places selon lui, avait choisi en prenant des facteurs non négligeables en compte. Le premier d'entre eux était le fait que la nation d'Orb avait été, de par son statue d'ensemble d'îles, durement touchée par l'attaque de Requiem. Sans parler des dégats humains, les dommages matériels étaient considérables. Onogoro, il avait pu le constater plus tôt, ressemblait plus à une ville qui sortait de l'occupation... Alors qu'elle était autrefois le symbole de la réussite de la politique de neutralité d'Orb... De plus, militairement parlant, Orb faisait pâle figure face à l'Union... Et il y avait aussi le côté populaire de la chose : si Orb avait refusé la fusion, elle aurait été considéré comme une nation nombriliste, même s'il se doutait que Athha-sama ne serait pas resté dans son coin si de l'aide était demandée.
Mais autre chose le dérangeait sur ce sujet : que cachait ce soudain ralliement, sinon une guerre ? Car, dans l'histoire, les seules fois où les peuples de la Terre s'unirent, ce fut en vue d'une "guerre totale", comme celle qui avait tué ses parents et celle qui avait vu la "fin" de Logoss et du Blue Cosmoss, même s'il se doutait que ces deux organisations, telles des tumeurs se cachant afin de se faire oublier, allaient resurgir. Hors, une chose était sûre, Orb ne pouvait, et ne devait, participer à une guerre de cette ampleur. D'une part, cela risquait de détruire le moral déjà fragile de la population. D'autre part, une chose était certaine à ses yeux, certains généraux n'hésiteraient pas à envoyé les troupe d'Orb raliées sous la bannière de l'Union en première ligne, afin que celles-ci servent d'éventuels tampons aux attaques ennemies, qu'elles soient sous la bannière de Requiem, ou sous celle de ZAFT...
A cette pensée, Hadaria eu un pincement au coeur. De par son statut de soldat, si une guerre était engagée contre l'Union, pour une raison ou pour une autre, et qu'Orb envoyait ses troupes, il aurait à les combattre... Une perspective qui l'attristait au plus haut point...



*Pourvu que les dirigeants des nations n'oublient pas notre passé et les erreurs que nous avons fait...*


Cependant, une chose rassurait un peu Hadaria, la position sur ce sujet de la présidente Clyne. Il savait qu'elle ne provoquerait pas une guerre sans raison, et qu'elle serait capable de gérer au mieux une telle situation si cela devait se produire...
Dans la deuxième catégorie, deux questions se bousculaient dans son esprit. La première : pourquoi une telle rancœur de la part de Shinn envers Orb ? Certes, la nation avait commis des erreurs par le passé, mais elle avait toujours été fidèle à ses principes... Principes qui en on certes dérangés plus d'un mais Hadaria ne pouvait en vouloir à Orb, fonctionnant dans la mesure du possible de cette manière.



*J'espère juste que mes remarques ne l'ont pas blessé... Ca serait vraiment trop idiot de ma part...*


Hadaria marcha à nouveau en direction de la pierre tombale de ses parents, où les fleurs, encore fraiches, dégageaient leurs fragrances dans l'atmosphère. Se mettant en seiza, il sortit de son sac un nécessaire à encens, mit les fleurs à côté de la tombe et posa le nécessaire sur la pierre tombale. Puis il sortit un bâton d'encens au jasmin, qu'il fit brûler. Il avait du remuer tout les commerces d'Orb pour en trouver mais il avait fini par réussir. Joignant ses mains à plats en signe de prière, Hadaria s'adressa à la pierre tombale, ou plutôt à l'esprit de ses parents.


-Vous vous souvenez cet encens ? Vous n'arrêtiez pas d'en faire brûler dans toute la maison, à tel point qu'au bout d'un moment, je ne pouvais plus supporter l'odeur... Mais au final, j'en suis presque devenue autant "accro" que vous. Comme quoi, ne jamais dire "jamais, ce n'est pas complètement faux...


Il resta ainsi plusieurs minutes, priant pour le salut de ses parents, priant pour que ceux-ci trouvent le repos qu'ils avaient tant mérité, et pour Orb, priant pour que celle-ci échappe aux rouages de la guerre et de la vengeance. Il répéta quelques soutra qu'il avait appris lors de ses quelques études théologiques, puis, entendant la chute de la braise, dispersa les cendres au vent en direction des terres d'Orb, espérant qu'un peu de sa prière serait transmise aux dieux protecteurs de la nation. Puis il nettoya le nécessaire, pour ensuite le ranger, ainsi que la pierre tombale, remis les fleurs à leur place et adressa une dernière paroles à ses parents.


-Je reviendrais... Je ne sais quand mais soyez sans crainte, j'ai bien l'intention de revenir changer ce bouquet...


Puis il s'éloigna de la tombe de ses parents, se dirigeant vers ce mémorial qu'il avait précédemment scruté en présence de Shinn... Sauf qu'il eut droit à une belle surprise : il n'était pas seul. Un fait normal pour un cimetière me direz-vous, mais le fait est que la députée et princesse Athha était en ce lieu présente. La surprise passée, il décida de continuer sur son intention de départ. Il marcha donc lentement, au rythme du ressac, ses longs cheveux bleus flottant dans la brise marine. Arrivant devant la scépulture, il entendit vaguement la princesse grommeler quelque chose, mais il n'y comprit pas le contenu de ce grommellement. La frustration était plus que visible sur son visage. Les raisons pouvaient être multiples, mais les circonstances réduisaient de manière drastiques les possibilités.


-"Orb n'attaquera pas une autre nation, n'autorisera pas d'attaque de la part d'une autre nation et n'interviendra pas dans les conflits des autres nations." Un idéal qui est, ma foi, difficile de tenir en ces temps troublé... Du moins, pas de manière franche....
Revenir en haut Aller en bas
Asakura Riku
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Essaye de le découvrir par toi-même...

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mar 25 Jan - 20:22

[HJ/ Bah en fait oui nous étions normalement en RP duo xD mais ce n'est pas bien grave tu es le bienvenu et puis je manquais un peu d'inspi avant ton arrivé ^^ ]


Riku resta là l'air rêveur. Il se mit a contempler l'horizon les vagues et les mouettes virevoltantes dans un ballet magistral le jeune Extended en était presque ébloui mais ce court instant d'hypnose fut vite interrompu. Riku sentit quelqu'un s'approcher de lui. Il tourna légèrement la tête pour y apercevoir la député Athha s'approcher l'air très nerveuse. Ce n'était pas la première fois que le jeune Extended la voyait en personne loin de là. Il lui était déjà arrivé de la croiser pendant la première guerre sur le Kusanagi ou encore durant la deuxième où il avait fait partis des premiers soldats d'ORB à avoir rejoint l'Archangel mais jamais il n'avait entretenu de véritables conversations avec elle. Le brun se contentait de rester dans son coin en solitaire et de sortir lorsque besoin était. En fait, maintenant qu’il y pensait jamais encore il n'avait rencontré la députée en dehors des conflits, en temps de paix. Cette pensée pouvait être bien triste pour certains mais absolument pas pour lui le jeune homme en était totalement indifférent.

Mais malgré le fait qu'il ne connaissait quasi rien d'elle en dehors de ce qui touchait à la guerre et ce qui c'était passé pendant, Riku aurait pu savoir ce qui la rendait autant nerveuse.

"Saleté de Schneizel… Ils croient tous nous avoir dans son mensonge ? Je ne suis pas aussi crédule qu’il ne le croit. Si seulement je le pouvais, je n’irais pas me montrer à cette supercherie."

Comme il s'en doutait, elle n'était pas non plus trop pour cette Union. Mais était-ce pour les mêmes raisons que Riku ? En partie oui mais pour le reste absolument pas. Le jeune Extended n'avait pas oublié ce que l'Alliance lui avait fait endurer et il y avait encore ces souvenirs qui refaisaient surface à un moment vraiment mal choisit mais grâce à ce qu'il à vécu sur l'Archangel et les personnes qu'il avait rencontré, Riku avait réussi à calmer son désir brûlant d'éradiquer définitivement l'EAF. Cependant, aussi étonnant que cela puisse être, notre jeune homme avait construit des liens avec ORB et donc voir le pays qui l'a recueilli sombrer dans les flammes de la guerre et de la destruction ne l'enchantait pas le moins du monde. De plus, même si les paroles de Shneizel El Britannia paraissaient rassurantes et clairement justifiés, Riku ressentait toujours une certaine méfiance à son égard.

- " Orb n'attaquera pas une autre nation, n'autorisera pas d'attaque de la part d'une autre nation et n'interviendra pas dans les conflits des autres nations." Un idéal qui est, ma foi, difficile de tenir en ces temps troublé... Du moins, pas de manière franche....

Riku pivota légèrement vers le nouveau arrivant à l'entente de cette devise qui n'avait plus aucun secret pour lui et encore moins pour la député Athha. Ces phrases semblaient aller si bien du temps d'Uzumi Nara Athha mais maintenant, cela avait l'air de ne plus vouloir dire grand chose. A ces pensées, Riku tourna son regard discrètement en direction de la jeune député. Cela devait vraiment être difficile pour elle de devoir gérer tout ça sous le nom des Athha. De plus, avec ces véritables têtes de mules qu'étaient certains conseillers et émirs, tout cela devenait d'autant plus difficile. Donc il ne fallait pas s'étonner qu'après tout ces événements une fille aussi impulsive et fougueuse que Cagalli soit au bord de l'explosion.

Reportant son attention sur le nouveau venu, Riku ne dis pas un mot et resta avec son regard indifférent dont il a le secret.


___________________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yannchronicle.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Jeu 3 Fév - 20:43

Cagalli, toujours face à cette stèle, le poing serré, les bras le long de son corps, semblait pensive. D’ailleurs, tout le monde était pensif dans un tel lieu. C’est normal. On vient toujours ici pour se rappeler, pour commémorer la mort d’un proche ou simplement de toutes les personnes mortes, qu’on les connaisse ou non. C’était en quelques sortes une grande fierté pour Orb, ce mémorial. Après tout, Orb, petite nation soit-elle, avait connu tellement de pertes durant la première et la deuxième guerre, à cause de l’Alliance, à chaque fois. Et c’était ce qui créait la situation paradoxale, Orb faisait partie d’une Union avec ceux qui leur avait causé le plus de dégâts, le plus de soucis, le plus de pertes, humaines et matérielles. C’était également pour cela que Cagalli s’en méfiait et s’en méfiait énormément. Après tout, elle ne perdait pas de vue les arguments qu’avaient avancé les émirs ; ils avaient peur de perdre toute crédibilité, mais surtout, ils avaient peur de la réaction de l’Alliance. Comme quoi, ils n’étaient pas stupides. Du moins, ils savaient voir que l’Alliance ne laisserait pas passer un refus. Mais voilà, c’était ainsi. Ils en avaient décidé ainsi, Cagalli n’aurait pas pu refuser, sous peine d’être prise pour la méchante dans l’histoire, pour l’insensible alors qu’un drame les avait frappé. Il fallait s’en douter, les évènements ne l’aidait pas dans son obstination quant à garder les idéaux d’Orb. Mais le pire n’était sans doute pas cela. Le pire était de devoir travailler, collaborer avec cet homme, directement. Elle ne le supportait pas, elle savait qu’il était faux, faux plus que n’importe qui. Mais ce n’était même pas étonnant venant de l’Alliance. Mais elle ne se gênerait pas d’exprimer ses propres sentiments vis-à-vis de tous ces faux semblants, même si cela pourrait aider en grande partie de la Terre, elle se doutait que l’Alliance ne pouvait ne pas avoir d’arrière-pensée. C’était ainsi. Cagalli n’était plus aussi dupe qu’avant. Et même si elle ne savait ce que pensait réellement Schneizel, même si elle ne pourrait jamais savoir le fin fond de sa pensée, elle préférait rester méfiante, et exprimer son désaccord de sa manière, que de se laisser tomber dans un nouveau piège. La guerre, au fond, c’est ça, une série de pièges dans lesquels les plus malins, ou les vétérans ne tombent plus, ou rarement. Soupirant, les idées se bousculant dans sa tête, Cagalli semblait perdue, comme confuse. Elle ne savait pas si elle faisait une grosse erreur. D’un autre côté, elle ne voulait plus voir son peuple malheureux, sa nation à feu et à sang. Il n’y avait donc que ce choix de possible.

Scrutant toujours la pierre, puis son poing, Cagalli faillit laisser couler une larme, mais la présence très proche d’une personne l’obligea à se contrôler. Elle ne voulait montrer des larmes, signe de faiblesse, pour elle. De plus, en tant que Députée, elle devait rassurer. C’était l’un de ses devoirs, donner une bonne image, même quand on va mal. Il n’était pas question de faiblir. Mais ce n’était pas toujours facile. Se tournant vers la personne qui avait prononcé ces mots pourtant si lourds de signification pour notre jeune Députée, elle put remarquer alors une personne plutôt grande, aux longs cheveux bleus et qui devait avoir à peu près le même âge qu’elle. Était-ce un soldat ? Un civil ? A première vue, Cagalli ne saurait le dire. Mais, au fond, ça ne changeait rien aux faits. Il semblait respecter les idéaux d’Orb et respecter également Cagalli. Était-il d’Orb ? Sans doute, parce que pour les autres, Orb ne valait souvent pas grand-chose.


"Vous avez malheureusement raison. Vous semblez comprendre ce qu’il se déroule, un passionné de la politique ou un soldat ? Vous semblez en tout cas porter Orb dans votre cœur. Je ne suis sans doute pas le meilleur exemple en matière de politique, contrairement au grand Lion d’Orb."

Souriant pour se forcer, une nouvelle fois, Cagalli donna son point de vue, comme elle le faisait souvent, mais de manière plus posée. Elle l’avait appris, elle avait appris à calmer, du moins partiellement, son tempérament. Mais voilà, elle restait ce qu’elle était.
Se sentant observée, Cagalli se tourna à nouveau, cette fois-ci vers Riku. Il restait à une certaine distance des deux personnes occupées de parler. Elle le savait peu bavard, mais également réservé, elle ne voulait donc l’ennuyer. Elle jeta donc un rapide regard vers le jeune homme, souriant, pour lui montrer simplement un sentiment de calme, un calme plutôt faux.
Et alors qu’elle aurait pu discuter encore un bon moment avec le jeune homme, dont elle ne savait toujours pas le nom, une voiture freina juste devant le mémorial.


"Madame la députée ! Madame la députée ! Vous devez venir, vous préparer mais également retrouver votre fiancé. La cérémonie aura lieu dès demain."

Soupirant, Cagalli avait compris que cette fois-ci, c’était foutu. Il était temps de se préparer, elle n’avait plus le choix. Saletés d’obligations.

"Excusez-moi, messieurs. Je vous quitte déjà. J’espère pouvoir discuter une prochaine fois avec vous, et Asakura-san, j’espère te revoir une prochaine fois. Devoir oblige."

Elle les salua avant de rejoindre la limousine noire et de partir en direction du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Asakura Riku
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 171
Age : 24
Localisation : Essaye de le découvrir par toi-même...

MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Mar 8 Fév - 19:12

La députée Athha semblait très nerveuse ce qui n'était pas étonnant vu les récents événements. Regardant Cagalli, le jeune Extended pu voir le poing de celle-ci se serrer. Il observa la lionne d'Orb un moment avant de détourner son regard et de regarder à nouveau la mer.

"Vous avez malheureusement raison. Vous semblez comprendre ce qu’il se déroule, un passionné de la politique ou un soldat ? Vous semblez en tout cas porter Orb dans votre cœur. Je ne suis sans doute pas le meilleur exemple en matière de politique, contrairement au grand Lion d’Orb."

Entendant ces paroles Riku se tourna à nouveau vers les deux personnes se trouvant devant lui et baissa légèrement la tête l'air pensif.

" Porter Orb dans son cœur hein...."

La jeune députée se tourna légèrement vers lui et lui fit un sourire dont Riku répondit avec un regard indifférent. Il arrivait malgré tout à capter le faux de ce sourire et réalisa une nouvelle fois à quel point Cagalli pouvait sur montrer courageuse. Ainsi il fut persuadé qu'un jour, personne ne pourra contredire le fait qu'elle soit la digne fille de son père et qu'elle porte bien le surnom de "Lionne d'Orb".

Soudain, l'Extended entendit un bruit de freinage ce qui attira son attention vers une limousine noire.

- Madame la députée ! Madame la députée ! Vous devez venir, vous préparer mais également retrouver votre fiancé. La cérémonie aura lieu dès demain.

- Excusez-moi, messieurs. Je vous quitte déjà. J’espère pouvoir discuter une prochaine fois avec vous, et Asakura-san, j’espère te revoir une prochaine fois. Devoir oblige.

Et oui le devoir l'appelait encore une fois. Compréhensif, Riku s'inclina légèrement devant la députée pour lui dire au revoir. La députée s'en étant allée, il ne restait plus que les deux hommes devant la pierre commémorative. Plus pour très longtemps car le bipeur du jeune brun se mit à vibrer fortement lui aussi devait s'en aller. Saluant ce grand jeune homme qui se tenait devant lui, Riku parti immédiatement pour chez lui en courant vers sa moto et en démarrant aussitôt.

Décidément cette petite pause fut vraiment de courte durée mais Riku ne s'en plaignait guère. Arrivé chez lui, le jeune homme activa son petit ordinateur de service pour y voir apparaître le signe de l'Union en voyant cela, le jeune Extended fronça les sourcils ce serait donc une mission en rapport avec l'Union. Riku lit avec la plus grande attention les objectifs et ainsi que les divers informations de sa mission. Il devrait veiller à la protection de Grace Connor secrétaire à la défense de l'EAF et maintenant de l'Union lors du mariage de l'Ex-président de l'Alliance et président de l'Union. Cette mission ne le plaisait pas vraiment voila maintenant qu'il devait veiller sur ceux qu'il méprisait. Et ses mauvaises intuitions se renforcèrent lorsque Riku lu que Schneizel El Britannia avait invité à sa cérémonie le chef de cette organisation hostile, Requiem. Était-il devenu fou ? Ou était-il complètement idiot ?

Quoi qu'il en était, les ordres étaient les ordres et l'Extended devait faire abstraction de ses sentiments comme il savait si bien le faire pour mener à bien sa mission. Effaçant les données de sa mission et fermant son ordinateur, Riku prit se prépara immédiatement pour un lendemain peut être agité.



Arrow [Event] Mariage de Schneizel et Kanami, salle de commandement



___________________________
Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l'Etat te le demande.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yannchronicle.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Sam 10 Sep - 23:03

Cela faisait combien de temps maintenant ? Il y à encore quelques années il n'aurait pas pu mettre le pied sur ORB sans s'énerver, mais maintenant cela l'indifférait complètement. Et pourquoi est ce qu'il éprouvait le besoin de revenir à cet endroit ? Ce mémorial planté près de l'endroit ou sa famille est morte ? Peu importe le temps qui passerait, Shinn savait qu'il ne pardonnerait jamais à ce pays.
En posant son regard sur cette stèle blanche, il vit les visages de sa soeur, de Rey... de Stellar. Cette dernière image lui serra encore plus le coeur, et après toutes ces pertes, il en avait presque complètement perdu l'envie et la volonté de piloter à nouveau un mobile suit.

Le vent faisant flotter doucement ses cheveux, Shinn s'approcha un peu plus de la stèle, chaque pas semblait serrer davantage son coeur, il se demandait pourquoi ça lui était arrivé. Toutes ces horreurs que la guerre lui avait faite. Il savait bien sur qu'il n' était pas le seul dans son cas mais c'était la toute la différence. Les autres semblaient avoir réussi à se reconstruire d'une certaine manière... sauf lui.
Chaque personne qu'il aimait était systématiquement tuée et, ironie du sort, par des personnes qui se prétendaient ses alliés, ses amis et qui le rabrouaient ou lui disaient qu'il avait tort sans arrêt. Foutaises oui, il était bel et bien seul dans ce foutu monde.

Se relevant brusquement, Shinn dépassa la stèle et s'approcha du rebord de la falaise donnant sur l'océan, un endroit similaire à celui ou il avait vu Stellar dansant au vent, mais ce n'était pas à ORB qu'il l'avait vue ainsi. Peu importe, pour lui c'était un superbe souvenir que de la voir danser au gré du vent.
Puis après vint Miya, qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, mais ce n'était pas pareil pour Shinn, malgré les personnalités proches des deux jeunes femmes. Puis son histoire avec Luna, qui n'avait mener à rien justement parce que cette dernière lui avait fait une crise de jalousie, à cause de Miya justement.


*Ca ne sert à rien.*

Le jeune homme leva les yeux vers le ciel.

*Quoi que je fasse, je suis toujours seul et triste.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Dim 11 Sep - 11:12

La jeune mathilda , était sortit de chez elle , de bonne heure . Et à vrais dire elle ne faisait pas attention à l'heure qu'il était . Elle était partit sur sa moto , une moto reflétant un peu l'image de son père , d'ailleurs elle vit apparaitre dans le ciel l'image de celui-ci , elle freina brusquement sa moto et manqua de tombé à terre . Elle était arrêtée au milieu de la route , la jeune mathilda était en sueur . Elle se mit sur le coté de la route , elle regarda au loin quelques minutes , puis repartit . La jeune fille était en route pour le memorial d'orb , en chemin elle s'arrêta chez le marchant de fleur , pour acheter des fleurs , des roses et des fleures de couleurs blanches également . Elle ne pensait pas que cela existait mais bon parfois la nature réserve quelques surprises . elle remonta sur sa moto , et quelques minutes plus tard , elle arriva aux memorial d'orb . Lorsqu'elle rentra à l'intérieur , elle sentit son coeur battre , elle sentit que son coeur se resserrait à chaque pas vers la tombe de ses parents . Elle serra ses mains contre sa poitrines , anxieuses ? peut-être , mais il n'y avait pas que cela non il y avait autre chose . Après avoir passé quelques tombe , elle arriva enfin devant celle de ses parents . Elle y déposa les fleurs , elle avait du mal à retenir ses larmes , elle essayait en vint de les retenir .

*papa , maman .....soyer en paix , votre petite fille va bien *murmura-t-elle

Puis elle s'en alla , le coeur à moitié déchirer par la tristesse , qu'elle avait . Bizarrement elle éprouvait un peu de haine envers son père , mais pas tant que ça . Elle marchait en regardant le sol , bon d'accord pour une fille c'est pas très correct . Mais quand ont est perdu , triste et autre bain faut faire le maximum pour garder le moral et la tète froide , surtout en tant de guerre .Elle descendit un peu plus bas , et la elle se rendit compte qu'il y avait une autre personne avec elle . La jeune fille espérait pourtant être seul mais bon . Une légère brise de vent vint faire virevolter les cheveux de mathilda , c'est alors qu'elle s'approcha du bord de la falaise , une magnifique vu qui donnait sur l'océan bleu ... Elle mis ses mains sur la bart en fer blanche enfin plutôt grise ,puis se tournant vers l'inconnu , elle remarqua son uniforme rouge , cela signifiait qu'il appartenait à zaft ! elle et bain elle était habillé d'un simple pull violet claire , avec une veste bleu clair , un pantalon beige , et une ceinture marron . Son regard devint sérieux et elle lui demanda :

"tu est de zaft ?"lui demanda-telle sur un ton froid .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 12 Sep - 13:49

Il se sentait toujours aussi triste, son coeur était lourd et il peinait à retenir ses larmes de couler. Ce lieu, cette pierre, c'était bien les seuls endroits à ORB qu'il arrivait à supporter, ironiquement d'ailleurs. L'endroit ou sa famille est morte lui était plus appréciable que le reste de ce maudit pays.
Cependant, il fut interrompu par l'arrivée d'une autre personne, une jeune femme qui semblait se recueillir elle aussi au mémorial. Mais cela n'intéressait pas Shinn pour l'instant, ce dernier préférait pour l'instant rester ou il était et laisser le vent souffler sur lui.


"Tu est de zaft ?"

Cette voix froide et désagréable venait de la jeune femme blonde qu'il avait aperçue plus tôt. Pas très sympa comme manières pour parler aux gens se dit le jeune homme. Alors elle méritait bien qu'il lui réponde sur le même ton.

"Oui et alors ? Ca te pose un problème ?"

Déjà qu'ORB n'était plus vraiment dans son estime depuis des années, la ce pays touchait vraiment le fond.

"Tu viens pour te recueillir ou pour te plaindre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   Lun 12 Sep - 20:10

Après que la jeune fille soit descendu après de la falaise . Elle fixait l'océan et c'était retourné quelques minutes plus tard vers le pilote de zaft , pour lui demander si il en faisait bien partit . Et comme elle l'avait devinée , c'était effectivement le cas et pourtant la jeune mathilda ne prêtent pas attention à cela , c'est vrai après tout autant connaître ses alliés .Bon il est vrai qu'il était normal que l'homme qui se tenait en face d'elle reagisse de cette façon , enfin elle parlait du ton de la voix , lui avoir répondu sur le même ton qu'elle avait employer pour lui parler .Étant elle même coordinatrice , la jeune fille comprenait parfaitement les sentiments qui animait l'homme en face d'elle . Après tout , même gène , et presque même caractère apparament ....

"Oui et alors ? Ca te pose un problème ?"puis le jeune homme avait enchainer sur la phrase suivante : "Tu viens pour te recueillir ou pour te plaindre ?"

Pour ce plaindre , dit-t-il hum à la réflexion elle n'était pas venue en ce lieu pour ce plaindre , surtout ce n'est ni
le moment ni l'endroit pour le faire surtout quand il y a quelqu'un en face de soit . Mais elle repondit quand même sans avoir pu retenir ses larmes et serrant ses mains contre sa poitrine :



"hum ..... je ne suis pas venue ici pour me plaindre loin de la , et en plus ...."

Elle ne termina pas sa phrase , elle était trop triste et beaucoup trop émotif pour le faire .Ce n'était pas les paroles de 'l'inconnu qui l'avait fait pleurer , mais elle en avait envie depuis un certain moment et ont lui avait toujours dit de ne pas retenir ses larmes .....


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémorial d'Onogoro   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mémorial d'Onogoro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» mémorial pour les chevaux tués à Austerlitz
» Memorial Marco Pantani (1.1) =====> Burgel (Lampre)
» Mémorial des Braspartiates dans la Grande Guerre : 1917
» Mémorial des Braspartiates dans la Grande Guerre : 1919
» Mémorial des Braspartiates dans la Grande Guerre : 1916

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Seed Unlimited :: Avant Septembre C.E. 76 :: Avant Septembre C.E. 76 :: Zones :: Zones neutres sur Terre-